Après Zemmour, Onfray goûte à la censure de la télévision publique !

Rédigé par notre équipe le 07 octobre 2018.

Touche pas à mon Macron ! France 5, la chaîne publique que personne ne regarde (pléonasme) pousse un grand cri. Les guerres, les vagues migratoires, le chaos économique, rien de tout cela n’est important. L’essentiel est de défendre Emmanuel Macron de toutes les critiques surtout lorsqu’elles sont aussi drôles que légitimes. Michel Onfray vient de l’apprendre à ses dépens en étant décommandé d’une émission diffusée par France 5. Son crime ? Avoir laissé penser que Macron est un homosexuel qui se cache (pas très bien).

La censure a rarement été aussi active depuis plusieurs années. Après Zemmour dont les thèses plaisent trop à des Français déboussolés, c’est au tour de Michel Onfray de se voir interdit d’antenne sur le service public. Cette fois ce n’est pas la lamentable émission de Laurent Ruquier qui est en cause, mais la très sérieuse chaîne France 5 et l’émission Le Magazine de la Santé. Michel Onfray devait y être invité le lundi 8 octobre pour parler de son récent AVC et le livre de réflexions qu’il en a tiré. Mais chez France 5, pas de pitié pour les rescapés quand ces derniers font preuve d’ironie à l’endroit du président de la République.

Les vérités d’Onfray ne sont pas bonnes à dire

Le crime a été commis il y a quelques jours. Michel Onfray publie une lettre ouverte au président Macron qu’il lit face caméra. Une diatribe de neuf minutes qui ne manque pas de sel et qui a le mérite de dire tout haut (et avec talent ou doigté, c’est selon) ce que tout ceux qui pensent encore pensent tout bas. Des propos qui malmènent la politique jupitérienne qui met en avant les copains. Des propos qui ne font pas l’impasse sur la photo ignoble de Macron collé-serré à deux jeunes débraillés dont le passif ne leur suffit pas puisque l’un d’entre eux se permet de faire un doigt d’honneur.

Depuis, les commentaires ont été nombreux et Michel Onfray n’a pas voulu être en reste. Bien lui en a pris, car les réflexions et jeux de mots font mouche. Mal lui en a pris, car il est maintenant accusé d’avoir tenu des propos homophobes… Nouveau symptôme d’une France brejnévienne, dire que Macron cache peut-être sa véritable sexualité vaut à tenir des propos homophobes. L’anathème est lancé et Onfray ne doit plus apparaître sur les écrans de télévision.

France 5, fière chaîne d’un service public tout aussi fier, mais dont les raisons de l’être échappent au commun des mortels ; France 5 donc censure Onfray en représailles. La production ne s’en cache pas d’ailleurs (bon ou mauvais signe ?) et Onfray devra faire la promotion de son livre et de ses idées ailleurs. Ce n’est pas la première fois que le philosophe du réel est confronté à la censure et aux menaces, mais le pouvoir semble vouloir frapper fort cette fois. On sait désormais que toute accusation en homophobie est le signe d’une condamnation à mort par l’oligarchie. Il ne doit rien subsister d’Onfray. Pas le moindre de ses 80 ouvrages et encore moins ses critiques sur Macron.

Onfray s’est amusé avec cette photo désolante, mais il a franchi la ligne jaune tracée par l’Elysée. Que l’on critique la politique inique de Macron – passe encore parfois – mais qu’on en vienne à se poser des questions sur la vraie nature de cet homme – là non ! Impossible ! Il y a des limites que la censure d’Etat doit faire respecter. Macron pourrait dire qu’il n’est pas homosexuel, qu’il aime vraiment sa femme (malgré l’eau dans le gaz qui semble se propager). Un démenti catégorique qui malheureusement pourrait être considéré comme homophobe… Eh oui ! Tenir de tels propos pourrait être mal interprété par ceux-là mêmes qui accusent Onfray d’homophobie. A croire que le monde orwéllo-jupitérien est trop compliqué à appréhender même pour ses architectes.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. PhilZ dit :

    il serait peut être temps de descendre dans la rue face à cette dictature de polichinelle. Quand allons nous nous décider à reprendre le pouvoir!

  2. amazonia dit :

    LA DICTATURE . EN MARCHE .
    Parole ! sens unique honteux FRANCE = cousine =Corée nord
    PAYS ou des Femmes ? Comme Madame ROBIN et autres !
    ouvrent leurs bouches ? POUR QUI ? QUOI ?des viols !
    ALORS ? Pour nos filles / petites filles qui devant la TV ??
    PEUVENT VOIR QUOI ?
    Des filles a rappeurs chaudasses /vulgaires =
    Agitation sexe = foufounes / moules /vulves
    Agitation du bocal Anal +
    ses femmes hurlent contre les viols ! contre les HOMMES ?
    ET LAISSENT FAIRE LES VIDEOS / CLIPS TV . MERDE ?
    QUI DONNENT DES IDEES A DES JEUNES GARCONS ? DEBILENT
    DE FAIRE DES TOURNANTES / AGRESSIONS / VIOLS +++
    ALORS ? LES VIEILLES . les viols !
    AGIR ? STOP CLIP SEXE / Q BIG Q . TV . SCANDALEUX .OK .

  3. Bluesun dit :

    Après Zemmour, c’est Onfray qui fait les frais de la dictature Macron.

    Les questions tout naturellement se posent, quand pour une affaire-d’Etat, l’importance est donnée à sa seule usine à chocolat.

    Et à présent cette photo entre ces deux personnes de couleur, où le Macron est tout rouge d’émotion, se laissant caresser le bas du ventre.

    Un Président ne doit se comporter de la sorte. 45 ans, et mettre l’Etat dans cet état, il doit manquer quelques neurones.

    Il se dit que :
    Le temps est le dévoileur de la vérité.

  4. Le-civilisateur dit :

    C’est étrange …

    Les personnes qui s’évertuent à faire croire au peuple que l’homosexualité n’est pas une déviance sexuelle.

    Et donc quelques chose de tout à fait « normal » …

    Sont finalement les mêmes qui estiment que si vous soupçonnez quelqu’un d’en être un, serait un outrage ou une insulte faite à la personne en question.

    C’est ce que l’ont appel un paradoxe non ?

    Il est donc en réalité, clairement établi que pour les journalistes, homosexuel ne rime pas avec hétérosexuel.

    C’est indéniable !

  5. Le-civilisateur dit :

    Pour faire suite à ce que j’ai écris plus haut.

    Pour Brigitte Macron aussi, l’homosexualité est un sujet embarrassant et tabou.

    L’Elysée en général d’ailleurs …

    Bas les masques !

    Toute cette mascarade, toute la morale qu’on nous fait pour nous obliger à courber l’échine devant un des pire traits du genre humain.

    Enfin voilà.

    Les voilà pris dans leur propre piège.

    Pour des gens qui passent leur temps à prétendre qu’ils sont incapables de distinguer la moindre différence entre chaque citoyen.

    Il est étonnant que le mot homosexuel leur évoque une insulte ou une provocation…

    Si ils étaient les exemples de tolérance et de vertus qu’ils prétendent.

    Le mot homosexuel ne devrait pas les interpeler plus qu’un autre.

    Brigitte Macron parle ouvertement de vengeance d’ailleurs.

    Elle a pris le melon la petit «maîtresse» du nord…

    Maintenant quelle fait partie d’une mafia elle se sent pousser des ailes.

    Et il y a de quoi, lorsque qu’ont voit qu’un simple homme de main, même pris en flagrant délit avec des millions de vue.

    Ne risque finalement pas grand chose.

    Elle peut se sentir intouchable la vieille dame.

Laisser un commentaire