Macron, une incompétence impossible à remanier

Rédigé par notre équipe le 10 octobre 2018.

Depuis la démission rocambolesque de « Gégé » Collomb le 3 octobre dernier, les spéculations vont bon train pour savoir qui aura la lourde tâche de lui succéder. Et pour une fois, le Gouvernement a eu une bonne idée en imaginant un remaniement plus large afin d’expurger les nombreux (pas tous sinon il n’y aurait plus grand monde) poids morts et autres ministres au parfum de scandale. C’était sans compter que les rangs de LREM ne sont pas constitués de lumières capables de donner le change bien longtemps. Le remaniement se fait attendre et confirme que l’amateurisme est un trait à tous ces professionnels du blabla.  

Il y a urgence ! Le remaniement prend du temps, beaucoup trop de temps ! Les chaînes d’ « information » en continu sont sur les rotules, les journalistes perdent leurs nerfs et mêmes les Macrodôlatres commencent à s’impatienter. L’inquiétude se lit sur les visages même si le mot d’ordre depuis une semaine est « il n’y a pas de crise ». Pas de crise alors, mais toujours pas de remaniement et encore moins de vrai ministre de l’Intérieur. A croire que Collomb n’était qu’un pantin juste bon à raconter quelques salades et à serrer des mains (sauf celle de Benalla, un homme qu’il ne connaissait pas selon la formule consacrée)…

Un collomb part et laisse un grand vide

Remplacer Collomb ne devrait pas être si compliqué. Les pantins se trouvent à tous les coins de rue. On en trouve même plus que du travail en changeant de trottoir. Il suffirait à Edouard Philippe de se placer dans un couloir de l’Assemblée nationale pour choisir à la volée un député de son camps. Oui, mais voilà, on nous dit que le choix prend « plus de deux heures », car il faut vérifier le passé de l’heureux élu. Il ne faudrait pas que le nouveau ministre se fasse pincer pour des délicatesses avec le fisc par exemple.

C’est ainsi qu’on comprend la difficulté de Macron et de Philippe. Où trouver un ministre qui n’a d’yeux que pour le président, qui soit assez crédible dans son nouveau rôle et qui ne fasse pas rapidement la Une du Canard Enchaîné ? Cela fait une semaine que le Gouvernement pédale dans la semoule et cela va continuer jusqu’à vendredi au moins puisque l’Elysée a indiqué ce matin que le remaniement attendrait le retour de Jupiter de son voyage en Arménie. Il faut croire que sans Macron, tout devient impossible.

En attendant de savoir qui arrivera et qui sera débarqué, le Gouvernement est à l’arrêt. Les ministres ont les yeux rivés sur leur téléphone et espèrent qu’ils seront confirmés dans leurs fonctions. Une ministre comme Françoise Nyssen y croit-elle toujours ? Malgré ses frasques, ses démêlés avec la justice, son absence de travail et ses nominations scandaleuses, la ministre de la Culture est toujours là. Alors elle croise les doigts et se dit que sur un malentendu, elle pourrait bien rester en poste.

Que le remaniement se passe vendredi ou plus tard, cela importe peu. Les mêmes politiques auront les mêmes effets. On ne combat pas l’impopularité en mettant un nul connu par un nul encore inconnu. Ce fâcheux épisode illustre juste la carence en matière grise du côté du pouvoir. La stratégie de Macron de s’entourer de médiocres ne paye plus et devient même contre-productive. La politique c’est penser à long terme, mais pour cela encore faudrait-il que Macron pense tout court.

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    MACRON EST L’INCOMPETENCE AFFICHEE ET PROCLAMEE PAR LUI MEME, EN CAMPAGNE PRESIDENTIELLEs.

    Il ne faut pas s’étonner du résultat juste un an après sa “grande élection”.

    D’ailleurs, au soir de son élection, pour mieux marcher sur nos vies, Macron le novice marchait vers la lumière.

    Un an après, c’est la lumière qui s’éteint, et c’est Macron qui devient le grand “chercheur” de lumière.

    Tâche pas facile, quand on a laminé tous les partis, tâche pas facile quand on manque de remplaçants de “novices aux novices”, tâche pas facile quand la volonté de droiture par transparence, se fait opaque par le manque de “droiture”.

    Macron est en Arménie, et la France est dans l’attente du Macron pour que décision soit prise.
    Un chef novice pour une bande de novices, et c’est tout un pays qui se trouve paralysé dans une marche qui ne ressemble plus à rien.

    Figé sur une photo le visage rougeot du jeunot, et puis tout fait pchiiiiiitttt…..à part ce sourire carnassier tant affiché….

    Le comble sans doute pour des “sans dents” de se faire gouverner par un jeunot aux dents longues…

    Et après ….
    Il parait qu'”Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière”

    Bouddha disait :

    “Si tu ne trouves pas d’ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt”

    C’est peut-être par un extralucide que Macron a été fait chevalier de l’ordre de l’éléphant ?

  2. zelectron dit :

    macron, démission !

  3. Bluesun dit :

    Les hommes politiques, c’est comme les trous dans le gruyère : plus y a de gruyère, plus il y a de trous, et malheureusement, plus il y a de trous, eh bien moins il y a de gruyère.
    — Coluche

    Oui, Coluche, mais à présent nous savons que : c’est justement pour laisser passer la lumière.

    En fait si Macron marchait vers la lumière pour finir par patauger dans la semoule, on se dit que le garçon n’a pas fini de ramer dans la construction de son propre barrage !!!!!

  4. amazonia dit :

    MACRON . Très compétent pour suivre les ORDRES .
    ODRES de UE / NOUVEL ORDRE MONDIAL
    Des équarisseurs de peuples
    Macron ! IL ose aller en ARMENIE ? faire son cirque !
    ALORS QUE DEPUIS DES DECENNIES SES PATRONS =UE
    DONNENT pognon de dingue et sont complices de TURQUIE ./
    REALITE . OUI qui dérange pas trop nos dirigeants ? VOMIR+
    MACRON MARCHE DANS LES RUES ? a côté de ses pompes .
    un Sinistre de l’intérieur /extérieur !vaste fumisterie
    NOS UMPS /EN MARCHE . TOUS TUENT LA FRANCE . CQFD ./

    • Bluesun dit :

      Pas faux amazonia.

      Ce que vous dites ravive ma mémoire sur une chose, qui m’a fait poser questions.

      En 2010, en vacances à Venise pour le canaval, une banderole placé en haut d’un monument a alors attiré mon attention.

      Il était écrit en gros :
      Istanbul, capitale européenne de la culture.

      Turquie dans l’Europe ou pas dans l’Europe ?
      N’importe quel pays peut-il est capitale européenne de la culture ?

      Je rigole, parce que vous dites que Macron marche dans les rues à côté de ses pompes….
      Normal, il a perdu la lumière ….

      n’empêche quelle guignolade…
      A présent Hollande à côté d’un Macron, fait en effet figure de Président “normal”…
      Bon, lui avait ses pompes, mais rajoutait un casque sur sa tête. Peut-être sa façon à lui d’éteindre la lumière …?

  5. PhilZ dit :

    pays non gouverné, non tenu, mal géré ouvert à tous les vents sans contrôle, décourageant depuis 40 ans les forces vives de la nation au profit d’un état de plus en lus obèse et aux mains d’un petit prétentieux,mafieux et apprenti dictateur qui censure chaque jour un peu plus… Il va falloir faire la révolution !

    • Bluesun dit :

      Bon constat PhilZ,

      En fait Macron depuis son élection, semble être programmé pour faire façon paon le tour du monde non stop.
      Quand on est proclamé champion du monde de la terre, marcher autour, ça semble une priorité.

      De temps à autres il se souvient qu’il a quand même un pays “noyé dans un tout” qui est l’Europe-mondialisation.

      Donc un pays sans plus de frontières, et en effet ouvert à tous les vents. Gouverné façon novice, géré façon novice, tenu à l’identique par des novices.

      But du jeu de DESTRUCTION, ne surtout pas refaire pousser les dents des citoyens.

      Faire la révolution ?
      Il faudrait un syndicat pour citoyens ?

      Ou Faire grève du paiement d’impôts ….
      Là, c’est pas gagné, ils vont venir les chercher à la source.
      Gouverner c’est prévoir, bizarre quand il s’agit d’argent, ils savent faire…

  6. Le-civilisateur dit :

    Dans le programme mythologique de macron.

    Il était convenue de configurer le gouvernement avec un genre nouveau de politiciens.

    Un éventail infini de talents que Macron laisserait enfin sortir de l’ombre.

    Au lieu de cela c’est un genre nouveau de super lèche Q qui sont sorti de l’ombre.

    Une équipe de mendiants qui caressent Macron dans le sens du poil.

    Une équipe de mutants mercenaires suce Boul……

    Tu parles d’une équipe qui va changer la France toi…..

    Macron veut sauver l’économie du pays en dépouillant celle peuple.

    Il doit se prendre pour le roi soleil ou un truc dans le genre.

    Il se croit Nec Pluribus Impar.

Laisser un commentaire