Les mauvais cours d’Histoire d’Emmanuel Macron

Rédigé par notre équipe le 02 novembre 2018.

A peine eu le temps de « souffler » quelques heures que le président Macron a été rattrapé par une de ses agaçantes manies. Il n’a rien à dire d’intéressant, mais se croit obliger de parler. Alors qu’il prépare une semaine de commémorations, le petit Emmanuel pense être de taille à nous raconter l’Histoire de France et faire ainsi mieux passer son message politique. Pour Macron, 2018 est un remake de la période d’entre-deux guerres. Soit il ne comprend rien, soit il ment. Dans les deux c’est grave docteur !

On avait perdu la trace du président de la République. L’homme à bout de force avait quitté le Palais de l’Elysée mardi soir après un Conseil des ministres avancé et bâclé pour « convenances personnelles ». Il n’aura finalement fallu que quelques heures pour retrouver la trace d’un homme amaigri qui subit les événements comme les Français subissent sa politique. C’est donc à Honfleur que le président et la Première dame ont été vus hier. Une belle ville de la côte normande loin de la grisaille et des ennuis parisiens. Des vacances rendues nécessaires en raison de l’état de fatigue du jeunot qui ferait presque passer sa femme pour une adolescente qui se cherche (ses mini-jupes sont là pour le rappeler).

Les heures les plus sombres de notre Histoire…

Mais même lorsqu’il doit prendre du repos, Macron ne peut pas s’empêcher de rappeler à tout le monde qu’il existe. Dès mercredi soir, une interview de sa Majesté paraît dans Ouest-France et les propos tenus par le président illustrent à quel point son cerveau est en manque d’oxygénation. « Je suis frappé par la ressemblance entre le moment que nous vivons et celui de l’entre-deux-guerres (…) Dans une Europe qui est divisée par les peurs, le repli nationaliste, les conséquences de la crise économique, on voit presque méthodiquement se ré-articuler tout ce qui a rythmé la vie de l’Europe de l’après Première Guerre mondiale à la crise de 1929 ». Ces paroles sont-elles le résultat d’une visite incomprise à une exposition consacrée à Georges Clémenceau en marge de laquelle Macron a cru bon de faire des parallèles aussi erronés ?

Emmanuel Macron n’a pas été bon dans toutes les matières lors de sa « brillante » scolarité. L’élève Macron était plutôt intéressé par le théâtre et le français. Chacun son truc, mais après il ne faut pas trop la ramener. Ce ne sont pas les cours d’histoire pris le soir avec Stéphane Berne qui vont permettre une remise à niveau. En fait, Macron ne connaît pas l’Histoire et s’en fout puisque son seul désir est de la tordre pour arriver à délivrer son message. Il faut être pro-Bruxelles, car s’opposer à la grande machine technocratique, c’est faire germer les graines du IV Reich !

Le président ose affirmer que « L’Europe est face à un risque: celui de se démembrer par la lèpre nationaliste et d’être bousculée par des puissances extérieures. Et donc de perdre sa souveraineté ». Plus c’est gros, plus ça passe. Le nationalisme n’est pas une lèpre, mais une réponse au démembrement des nations et à la perte de souveraineté. Macon retourne la réalité pour mieux enfumer le gogo qui ira mettre un bulletin En Marche aux prochaines élections européennes. Macron n’est pas en vacances, il est en campagne.

Dommage que la réécriture de l’Histoire et du réel lui prenne tant de temps. Autrement, il pourrait voir que si un conflit arrive, ce n’est pas entre la France et un de ses voisins ou entre l’Europe et la Russie. Le conflit qui arrive est une guerre civile. Même le vieux « Gégé » Collomb l’a finalement compris. Il faut croire que le jeunot est trop fatigué pour comprendre l’évidence. Fini les bains de foule à Honfleur, il faut se reposer dans l’hôtel hors de prix (de 300 à 1 000 euros la nuit) pour recharger les batteries et se mettre au moins au niveau de son ex-ministre de l’Intérieur.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Le-civilisateur dit :

    L’homme à bout de force avait quitté le Palais de l’Elysée mardi soir.

    Il n’aura finalement fallu que quelques heures pour retrouver la trace d’un homme amaigri qui subit les événements comme les Français subissent sa politique.

    Mouarffff…

    Excellent !

    Je me régal.

  2. Bluesun dit :

    Macron n’arrête pas de se perdre, et tout le monde cherche le Macron, et “grand dommage” le retrouve.

    Affaire Benalla, Macron perdu = Macron retrouvé..

    Coup de fatigue, Macron perdu = Macron retrouvé…

    Les enfants se perdent souvent.

    Pour Macron la France n’a pas d’histoire, n’a pas de culture, les français sont des riens, et la langue français n’a plus aucun lien avec la France…..

    Mais quand il se prend la claque du populisme, et qu’approchent les élections, bizarrement la France de son histoire ne retrouve que les traces d’Hitler et de la guerre.

    Mais Macron oublie, que c’est justement depuis la fin de cette guerre et de ses horreurs, que la France est devenue un pays libre, un pays de fierté, un pays de plein emploi, un pays dans lequel le citoyens avait toutes ses dents, pour manger à sa faim, via le pouvoir d’achat.

    Sans aucune guerre, le citoyen a perdu tout cela, et même plus…quoi de plus normal que de vouloir le récupérer ?

    Macron depuis le début, n’est que bourdes sur pied, alors une de plus ne fait que mettre le doigt sur la lumière de son “novisme” en tout.

    Si ça se trouve, ils nous ont refilé un malade ?

  3. amazonia dit :

    HISTOIRE ? ou folie furieuse de MACRON ?
    un petit chose !qui insulte des millions de FRANCAIS PATRIOTES / il traite le peuple de Lépreux !
    LUI . Celui qui fait ripaille a L’ELYSEE avec ses AMIS Dictateurs
    peste et choléra ++ des esclavagistes = MILLIARDAIRES ? OUI
    Des larmes et sang des peuples ESCLAVES .
    HONTE A MACRON . petit chose ! simple locataire provisoire
    MACRON petit serviteur des BANQUIERS UE ./
    HORS DE FRANCE . TRAITRE .

  4. Le-civilisateur dit :

    Macron.

    Le mec qui monte une milice au sein de l’Elysée, milice qui passe à tabac des jeunes.

    Le président qui est à la tête d’une partie de la police qui laisse disparaître les preuves l’impliquant dans une affaire d’état.

    Et après il va te parler de l’origine du fascisme et de régimes totalitaire …

    Il faut dire qu’il en connais un rayon le bougre !

    Et là pour le coup, nous ne devrions peut-être pas sous estimer son analyse sur le sujet après tout …

    Macron passe son temps à nous faire l’étalage et la démonstration d’un savoir livresque.

    Sauf que …

    Les livres, ils faut savoir ouvrir les bons, et ça c’est déjà tout un art.

    Et puis …

    Les lire en entier.

    Et enfin !

    Etre capable d’en tirer une analyse cohérente en tenant compte de plusieurs paramètres ou facteurs propres aux contexte historique à laquelle se situe la période que l’ont potasse.

    Comment peut-ont comparer 1930 avec 2018 ?

    Ce n’est pas le même contexte.

    Ce ne sont pas les mêmes enjeux.

    Pour Macron, chaque personnes qui s’oppose à l’invasion qui à lieux en ce moment en Europe est comparable à Mussolini, Hitler ou encore Staline ?

    Macron est clairement un gros manipulateur qui cherche à perdre le peuple dans une myriade de mensonge.

    Il ne faut pas confondre du “conservatisme” qui s’oppose à une évolution nationale aberrante et paradoxale avec du “nationalisme” des années 30.

    C’est assurément de la manipulation de la part du président Français, mais aussi de Bruxelles avec son clip de propagande anti-Matteo Salvini et anti-Viktor Orbán.

    Macron nous laisse juste voir son véritable visage.

    Celui d’un arriviste.

    Prêt à manipuler les foules, et maintenir une partie du véritable peuple français dans une peur et une bêtise collective.

    Ce n’est évidemment pas digne d’un homme dirigeant un pays comme la France.

    • Bluesun dit :

      Très bonne analyse Le-civilisateur,

      En fait, ce que fait Macron, n’est rien d’autre que ce que faisaient avant lui, les vieux croûtons.

      Avant chaque élection, agiter le chiffon de la peur d’Hitler et les horreurs de la guerre.

      Ca a tellement bien fonctionné durant 40 années, que Macron continu sur la même lancée.

      Mais paradoxalement, plus tous sortent Hitler de sa boîte, et plus ça fait effet contraire, la petite bête du populisme monte, monte, monte….

      L’eau du barrage semble même, être en ébullition.

      Il faut bien entretenir la peur, pour que les citoyens devant les urnes plongent une nouvelle fois dans le “olé” du chiffon rouge.

      A voir si, magouilles, poudre de perlimpinpin, et sourire carnassier l’emportent sur la vague dur ras le bol ?

  5. amazonia dit :

    HISTOIRE ? DE QUOI ? des traitres qui nous dirigent
    depuis des décennies UE =Peste et Choléra
    Des dirigeants des COUARDS qui laissent faire L’ISLAM .
    Changement de FETE DE NOEL .(( en fête d l’hiver ? ))
    scandaleux ; en EUROPE ?
    Dirigeants UE /FRANCE = des pleutres /des lâches . OUI .
    ((FRANCE FETE NOEL . ON NE TOUCHE PAS . ))
    Alors ceux qui pour plaire a L’ISLAM DES TENEBRES ?
    SONT DES TRAITRES A NOTRE CIVILISATION .
    ILS sont a genoux devant les BARBARESQUES EGORGEURS ./
    HONTE A EUX .
    ICI FRANCE LIBRE . PEUPLE POUR EUROPE DES NATIONS LIBRES
    PAS POUR UE =Dictature ./

Laisser un commentaire