Les gilets jaunes, nouveau cauchemar du Gouvernement

Rédigé par notre équipe le 19 novembre 2018.

La mobilisation du samedi 17 novembre a été très suivie en France malgré les invectives du ministre de l’Intérieur. Même le drame qui s’est produit en Savoie et les tentatives iniques de faire passer le mouvement pour une résurgence néonazie se sont brisées sur la colère des Français. Les gilets jaunes deviennent le cauchemar du Gouvernement. De nouvelles opérations sont toujours en cours et la Macronie retient déjà son souffle face à « l’acte II » du mouvement prévu à Paris le samedi 24 novembre.

Ce sont près de 300 000 personnes mobilisées dans toute la France selon le ministère de l’Intérieur. Le chiffre montre l’ampleur de la grogne. Une colère que ne peuvent plus nier les Cerbères de la Macronie qui ont eu tendance en début de journée du 17 novembre à minimiser la mobilisation. Mais les 2 000 points de blocage et la peur de rendre plus en colère les gens en minimisant trop le phénomène ont amené Castaner à revoir un peu sa copie. Ils sont donc environ 300 000 personnes à avoir pris le risque d’être envoyés en prison pour bloquer les routes de France. Les menaces du ministre de l’Intérieur n’auront pas suffi. Celui qui a fait le tour des radios et des télévisions la semaine dernière pour dire que les participants de manifestations non déclarées et approuvées par la préfecture risquaient jusqu’à six mois de prison et 7 500 euros d’amende s’est retrouvé enfermé dans son ministère…

La mobilisation malgré les menaces

Une menace pas prise au sérieux dans un pays où les délinquants multirécidivistes sont libres comme l’air. Pourtant en Macronie, le renversement des valeurs est tel qu’un gilet jaune peut-être considéré comme une menace plus grave qu’un salafiste qui se procure des armes… Heureusement, le nombre aidant, la plupart des gilets jaunes n’ont pas été arrêtés par des policiers et gendarmes qui auraient troqué avec plaisir leur uniforme pour… un gilet jaune. Car, le mouvement n’est pas seulement celui de personnes dépeintes comme des salauds qui souhaitent polluer toujours plus. Les gilets jaunes regroupent beaucoup de mécontents qui en ont assez d’être pris pour des vaches à lait. Après avoir augmenté les impôts à fond sous Hollande, Macron augmente démesurément les taxes en tant que président.

On comprend que les gilets jaunes parisiens se soient rendus à l’Elysée pour faire comprendre au chef de l’Etat ce qu’ils pensent de lui. Bloqués à quelques encablures du Palais présidentiel, les gilets jaunes ont été gazés et chassés afin de préserver la paix d’un président qui avait préféré jouer aux abonnés absents en se rendant à Berlin. Mais ce n’est que partie remise puisque un nouveau mot d’ordre est lancé. « Toute la France à Paris » le 24 novembre prochain ! La capitale pourrait bel et bien être bloquée en de nombreux points, mais que les macronistes se rassurent, le président, s’il est présent cette fois, sera bien à l’abri derrière les murs de l’Elysée protégés par la moitié des CRS de France.

Macron est la cible bien identifiée des gilets jaunes à Paris et en province, mais c’est son Premier ministre qui s’occupe de faire le boulot en venant au 20 heures de France 2. Edouard Philippe n’a rien à proposer alors il se dit à l’écoute et ne change pas d’un iota la politique de racket fiscal du Gouvernement. Cette courte sortie télévisée bien vide avait en fait pour seul objectif de montrer que le pouvoir a bien saisi l’ampleur de la mobilisation. Une parole pour dire que la colère existe, mais que rien ne sera fait pour la calmer. Edouard Philippe a tout de même réussi à dire que les nouvelles taxes sur le carburant n’étaient pas sa faute.

La faute à qui alors ? A Ségolène Royal pardi ! « Aujourd’hui, si on a un problème de financement des infrastructures, c’est probablement parce qu’à l’époque des bonnets rouges, le gouvernement – parce qu’il a été impressionné – a changé de plan » affirme le Premier ministre. Aïe ! Un beau tacle envoyé à l’ancienne ministre de l’Ecologie qui tente justement un énième retour au premier plan de la scène politique. Il y a le feu à la maison Royal et elle a sorti la machine à tweets pour se défendre. « Non ! Je n’ai pas été impressionnée, j’ai écouté, travaillé et découvert un projet injuste et aberrant signé par François Fillon et aux financements étranges. Quand une réforme est mauvaise, humilité de la changer ».

On attend un tweet du banquier Fillon pour dénoncer à son tour la politique de son prédécesseur et pour en arriver au fur et à mesure à l’origine des problèmes de la France à savoir la fin des barrières d’octroi. Qui sait si leur disparition n’est pas à l’origine de tous nos maux ? Le racisme aussi ? Pourquoi pas tant qu’on y est ! C’est une corde sur laquelle tente de jouer discrètement un Gouvernement hagard incapable de comprendre un mouvement constitué des classes moyennes en pleine paupérisation. Un Gouvernement qui souhaiterait faire des gilets jaunes d’horribles nazillons. Alors on sort une vidéo où une automobiliste noire est insultée pour faire des gilets jaunes de dangereux soutien au nazisme. La ficelle st trop grosse, n’a pas fonctionné et ne fonctionnera pas.

Plusieurs options restent cependant ouvertes au Gouvernement. Arrêter son matraquage fiscal, mais cela reviendrait à renoncer à l’essence même du macronisme. Le Gouvernement peut espérer que le mouvement s’essouffle de lui-même et que les blocages encore recensés aujourd’hui cessent au cours de la semaine. Enfin, l’exécutif peut travailler à une bonne explosion de violences le samedi 24 novembre pour dérouler le fil du mythe proto-nazi dans lequel il veut enfermer les gilets jaunes…

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. Le-civilisateur dit :

    Les taxes de Macron raclent les fonds de poches des véritables français et des véritables étrangers assimilés à leur patrie d’accueil.

    Toutes ces taxes et ces impôts ne servent qu’à subventionner l’afflux et l’arrivée illégale de millions de migrants organisé par Bruxelles.

    RÉVOLUTION !!!

    Il faut dégager tous ces escrocs du gouvernement.

    Nous devons reprendre le contrôle de notre pays.

    DEHORS MACRON !

  2. zelectron dit :

    le néofascisme socialiste et non-libéral de ce gouvernement.
    Un fonctionnaire en France coûte en moyenne jusqu’à la fin de sa retraite 3,6 millions d’€uros (chiffre de la Cour des Comptes présidée par le socialiste Didier Migaud) si vous prenez la peine de multiplier ce montant par le nombre d’agents de l’État à remercier dans les dix ans qui viennent c’est à dire de un à deux millions sur les quasiment 10 millions (y compris ceux qui n’en n’ont pas le titre mais sont censés en assurer la fonction, avec les officines “sponsorisées”, pardon ) nous aboutissons à un chiffre pharamineux de 3500 à 7000 milliards d’€uros qui fichent le camp pour le plus médiocre résultat qui soit, celui de l’augmentation de la misère, à croire que l’état fabrique des pauvres pour enrichir ses troupes de ponx.

    • Bluesun dit :

      Oui zelectron, et on donne aussi à l’Europe par an 21,5 milliards.

      Par ailleurs, si Hollande avait sa boîte à outils, Macron ; son poulain à sa boîte à folies…

      Nouveau service national d’une durée de un mois =
      1,6 milliards….

      Les gilets jaunes n’ont pas fini de réclamer la démission du novice jeunot.

  3. Bluesun dit :

    LA FAIM FAIT SORTIR LE LOUP DU BOIS !!!

    Les gilets jaunes ont trouvé la sortie des réseaux sociaux pour pour faire qu’enfin, que le ras le bol généralisé depuis des années, se fasse entendre autrement que dans le sens d’une marche organisée, et forcée.

    Gouverner c’est prévoir. Depuis le temps que bisounoursumps, prévoyaient à chaque élection qu’une guerre civile pouvait éclater, si le FN sortait des urnes, force est de constater que si les gilets jaunes sont aujourd’hui dans la rue, c’est bien le fruit du travail qui est mené depuis 40 décennies. (alors que le FN, n’a jamais été au pouvoir).

    Hollande a été Président par soustraction, Macron n’est que le fruit de l’échec de tous les autres.

    Tout en faisant le paon, c’est ailleurs que Macron en prend un coup dans l’aile.
    Mais qu’importe, toujours en errance pour commémoration de guerre terminée il y a 100 ans, Macron semble ignorer qu’une guerre civile des “sans dents” éclate dans son pays.

    Les gilets jaunes sont dans la rue, et comme d’hab de chercher à qui revient la faute, Ségo avec ses bonnets rouges, et Ségo de remonter le fameux “c’est pas moi, mais l’autre”.
    Pourquoi pas dans la foulée la faute à Alzheimer, qui fait tout oublier, une fois qu’un fessier se pose sur le fauteuil de l’Elysée.

    De “responsables mais pas coupables”, au “responsable de tout, mais coupable de rien”, pour en arriver à la poudre de perlimpinpin qui assume tout, en prenant les directives ailleurs, puisque celui ci se dit “novice, et ne rien savoir”…

    Un changement pourtant dans l’handicape hérité de tous ses prédécesseurs, tout comme Hollande Macron entend, mais suit les directives données en haut lieu.

    Bravo au gilets jaunes, Macron illuminé par cette couleur, est obligé de voir, un truc qu’il ne contrôle pas.

    On ne peut à la fois étrangler, saigner, et plumer la poule sans qu’un jour, la souffrance ne finisse par la faire crier.

    Quant aux journaleux, ils attendent que le mouvement “gilets jaunes” essouffle.

    Lors du dernier débat, Marine-Macron. Marine, dans un mouvement de bras disait à Macron que les réseaux sociaux étaient là….

    Il ne va pas être facile à présent aux journaleux à chaque élection de reprendre ce passage, pour essayer de faire chuter le RN, puisque les réseaux sociaux ont pris forme et sont à présent dans toutes les rues de France.

    Habillée de gilets jaunes “ou pas”, la foule en colère scande :

    “MACRON… DE- MI- SSION “,

    Macron qui aimerait entrer dans les bottes du Général DE GAULLE, pour une fois devrait essayer d’être à sa hauteur,

    DEMISSIONNER !!!

  4. blackdog dit :

    Bonjour
    Pour manifester,vous povez:
    -Installer un gilet jaune devant votre porte,dans votre jardin,etc…
    -Mettre un chjffon jaune sur votre costume/robe….
    Battez vous,ces politicos- intellos vous méprisent!!
    Une preuve.?.?
    Si vous êtes populaire c’est que ces “élites” utilisent vos idées pour exister
    Si vous êtes populistes c’est que vos idées sont réellement éloignée des leurs et là ILS VOUS MEPRISENT!!!
    Soyez POPULISTES pour exister réellement

    • Bluesun dit :

      En tous cas ce qui est certain blackdog, on connaît la chanson, le populaire, c’est pas bien, et pourtant ; c’est ce qui marche du tonnerre de feu dans le domaine par exemple de la chanson.

      Populiste idem, c’est pas bien non plus, on attrape des maladie comme par exemple la lèpre…

      Mais bizarrement, en campagne électorale, pour espérer asseoir leur fessier sur le fauteuil de l’Elysée, c’est bien la cloche du populisme qu’ils font sonner..
      (après, une fois le fessier positionné, ils font tout le contraire).

      Quant à vos conseils, ils sont inutiles, les gilets jaunes, savent déjà quoi faire.

  5. Bluesun dit :

    Les socialistes aiment tellement les pauvres qu’ils en fabriquent
    — Jacques Godfrain

    Qui ne peut percevoir la souffrance de celui qui a faim n’est pas humain.

    C’est pourquoi, qu’il serait temps que le paon démissionne, avant que le peuple ne meurt de faim.

  6. reddog dit :

    Bravo!!
    D’accord avec le civilisateur!!!

  7. amazonia dit :

    SUPER MAGOUILLE +++
    IMAGINE ? trompe œil ? Contrefaçon ! ACTION de qui ?
    HOMMES EN NOIR . ( capuches / foulards )
    MILICES / MERCENAIRES PRIVES / AGENCES PRIVES ?
    STYLE = (( BENALLA )) !! OU ? est son coffre fort ?
    Hommes de mains au service d’un Gouvernement RIPOUX .
    Faire croire que les CASSEURS /BULEURS / AGRESSEURS +
    Sont des GILETS JAUNES ? des Gueux /PLEIBEIENS /LEPREUX
    BOLOLO . PLEIN POT .QUI ? FAIT QUOI ? CQFD
    CASTANER PAYER pour programmé / orchestré BOLOLO .
    FAIRE CROIRE QUE LE PETIT PEUPLE . EST RESPONSABLE ?
    SCANDALEUX . LES RIPOUX . EN PRISON comme le PATRON
    DE RENAULT . A VOMIR ++FRANCAIS GROUPIR .+++

    • Bluesun dit :

      Et oui amazonia, faire croire que le peuple est responsable, mais c’est ce qu’ils font de mieux nos politiques depuis 40 ans, les règles du jeu du c’est pas moi, mais l’autre, ils doivent l’apprendre sur les bancs de l’école spécialisée en z’hommes politiques.

      Poudre de perlimpinpin, bololo, croquignolesque et autres jolis mots pour bandes dessinés pour d’enfants, vont peut-être entrer dans les nouveaux mots du dico ?

      40 ans que l’on plume la poule sans la faire crier, à présent qu’ils voulaient s’attaquer aux cordes vocales pour continuer tranquilou le travail, ben oui le bololo, c’est la faute du citoyen, il a voté pour, et à présent est dans la rue, parce qu’il n’est plus d’accord…

      Marcher à contre sens, après juste une année de lumière, il est évident que l’élu, veut continuer de briller poudre de perlimpinpin au poing.

      Il est là pour faire le paon, pas pour se prendre le pan pan au cul….

  8. Le-civilisateur dit :

    Cela n’est pas la première fois que le baril de pétrole atteint les 100 dollars.

    Et pourtant le prix du litre n’était pas aussi élevé.

    Si le prix du carburant et du coup de la vie est aussi élevé c’est pour subventionner les millions d’étrangers qui saturent notre administration, nos hôpitaux, notre système sociale, notre nation de façon globale.

    Les politiciens français travaillent pour le CAC40.

    Ce sont des mauvais gestionnaires de surcroît.

    Nous payons ces escrocs des milliers et des millions € par moi.

    Ils ruinent le pays en pointant du doigts la France d’en bas.

    RÉVOLUTION !

    Nous devons combattre les l’industrie du mensonge propagé par les médias à la solde des faux politiciens qui travaillent en secret pour les big bosses du CAC40.

    Les générations futures de petits français doivent être éduqués et informé par leur propres parents.

    Vive le début de la fin des médias corrompus.

    Reprenons notre pays avant qu’il ne soit trop tard.

    VITE, ils arrivent et se reproduisent par milliers.

    Ils sont exponentiels.

    Une seule solution pour ne pas disparaître.

    LA RÉVOLUTION !!!

    • Bluesun dit :

      En même temps Le-civilisateur, Macron durant la campagne des présidentielles, a seriné qu’il voulait plus d’Europe, plus de migrants, qu’il allait nous saigner…(CSG)

      De Giscard qui a fait le rassemblement familial, en passant par les immigrés de Mitterrand, les sans papiers, les clandestins, le peuple a toujours voté dans le sens indiqué par tous les bisounoursumps.

      Sans aucun état d’âme on leur a dit de voter pour Macron juste pour faire barrage (au FN).

      Macron, celui là même qui disait être novice, ne rien savoir, sans parti, sans programme, allait faire un gouvernement de novice, et allait nous étrangler….

      Macron, poudre perlimpinpin en main, est sorti des urnes. Les immigrés deviennent des migrants, et arrivent en nombre chaque jour ou presque par bateau.

      Fallait quand même réfléchir….
      Pour une fois avant de passer devant les urnes, le peuple avait toutes les cartes de leur avenir qui sortait de la bouche du novice.

      C’est vrai que côté Etat, c’est à n’y rien comprendre, les citoyens votent pour, et une fois l’élu, élu, ils sont contre !!!

      Oui la révolte est en marche.
      Quand un peuple, crève de faim, quand il n’a plus rien à défendre parce qu’on l’a dépossédé de tout, et qu’en plus il se fait sans cesse insulter, mépriser, étrangler, par l’élu, ce jour là est à craindre…

      Quant au baril de pétrole, l’Etat depuis des années se gave avec les différentes taxes, mais ça, c’est pas bibi….(menteur).
      en tous cas, toujours les mêmes qu’il l’on dans le baba…et fait sortir les bololo…

      Purée, 40 ans de ravis de la crèche umpsbisounours-enmarche, voilà où ça mène…
      bibi, baba, bololo…

Laisser un commentaire