Méfiez-vous de vos banquiers !

Rédigé par notre équipe le 20 novembre 2018.

banque arnaque arkéa

Aujourd’hui, impossible de vivre sans compte bancaire. Problème : certains professionnels sans scrupules en profitent. Les cas d’arnaques commises par des employés de banque ont en effet explosé ces dernières années et montrent qu’il est essentiel de ne pas avoir une confiance aveugle en son banquier. Une ligne de conduite que feraient bien de tenir les clients d’Arkéa, dont la direction souhaite passer du mutualisme au capitalisme, sans même leur demander leur avis. Rien que ça.

Les banques sont devenues le pilier de l’ensemble du système économique. À tel point, qu’il est impossible, en France, de vivre sans détenir un compte bancaire. Mais contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, les banques ne sont pas ces endroits sûrs où l’argent peut dormir en toute tranquillité. Certains banquiers n’ont en effet aucun scrupule à détrousser leurs clients.

Il y a un mois, le tribunal correctionnel du Cusset a ainsi condamné un ancien banquier pour avoir escroqué trois familles entre 2000 et 2016. L’homme avait « un besoin de paraître » qui l’a conduit à plumer ses clients de 380 000 euros. Condamné à un an de prison ferme et à rembourser l’intégralité des sommes volées, le désormais retraité n’est pas un cas isolé.

En mai dernier, le tribunal d’Angoulême a condamné à dix-huit mois de prison avec sursis, un employé de banque indélicat qui avait siphonné les comptes de ses clients les moins susceptibles de se rendre compte de ses arnaques. Étrangers, personnes illettrées, gens du voyage, ce sont pas moins de vingt clients qui ont été plumés de 58 000 euros au total en l’espace de seulement trois mois…

Morale de l’histoire, il est indispensable de ne pas donner de blanc-seing à son banquier et même à la direction de celui-ci. Les clients de la banque Arkéa commencent à s’en rendre compte, avec une compréhensible angoisse. En effet, le directeur, Jean-Pierre Denis, a choisi, seul, de quitter la Confédération nationale du Crédit Mutuel (CNCM) à laquelle Arkéa appartient, dans le but d’être indépendant et de gérer sa banque non plus comme une coopérative qui appartient à ses clients, mais comme une machine à faire de l’argent au seul profit de la direction.

C’est un changement d’ADN qui s’accompagne de graves risques pour les sociétaires de la banque. En effet, si Jean-Pierre Denis parvient à arracher son indépendance au CNCM, le coût serait de plus d’un milliard d’euros pour Arkéa, ce qui mettrait à mal sa solidité financière.

Face à cette éventualité, l’agence de notation Standard & Poor’s a, dès janvier 2018, évoqué un abaissement de la note financière d’Arkéa. Résultat : la banque empruntera à des taux plus élevés et ce sont ses clients qui en paieront le prix. Clients qui, du fait de l’abandon du modèle mutualiste, n’auront plus aucun mot à dire quant aux décisions de leur banque, aussi injustes soient-elles…

L. Chardin

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    FRANCE ?
    ENTRE LES POURRIS DU HAUT / LES POURRIS DU BAS .
    STOP . DICTATURE . MACRON . et ses AMIS .
    Plus simple de vivre avec des salaires entre 10.000 ET 20.000
    +LES PRIMES ET PRIVILEGES . POGNON DE DINGUE
    PARASITES D’ETAT ! vivre sur les TAXES et IMPOTS
    DU PETIT PEUPLE QUI CREVE .
    SCANDALEUX . LES CAHUZAC / CARLOS GOHN et autres
    voleurs EN MARCHE . Payer pour faire ACTE DE PRESENCE ?
    ACTION = zéro !
    gouvernement = impuissant / inapte / ignorant /incompétent .

  2. Bluesun dit :

    Cantona l’a dit, il faut retirer son argent des banques.

    Cet article fait souvenir d’un fait divers (difficile de dater à présent, mais peut-être bien des années 1990).

    Un petit banquier prenait (volait) sur le compte des clients 5cts, ponction régulière, mais dans la régularité du jeu du “pas vu, pas pris”.

    En effet durant un bon laps de temps, les clients n’y ont rien vu.
    Sauf qu’un jour, pas fait comme tous les autres, un client un peu plus regardant “a vu”.

    C’est donc cette vision, qui a fait que cette histoire fasse l’info du moment.

    Oui se méfier des banquiers. Mais le plus dingue, c’est qu’un banquier est devenu ce novice qui nous étrangle.

    A qui les journaleux donne du “président” long comme le bras..

    Ce jeunot, veut faire table rase du passé, mais ; en même temps, il lui faut du “président” à toutes les sauces.

    Comme dirait les Bodin’s, “y en a qui naissent avec les yeux bleus, lui, il est né con”….

  3. Bluesun dit :

    Même en avion, nous serons tous dans le même bateau
    — Jacques Toubon

    Avec le recul, cette phrase devient lourde de sens…

    Macron est sorti des urnes pour faire barrage, (au FN), depuis son élection, il n’a de cesse de prendre l’avion, et par la même, faire ramer les citoyens dans l’eau du barrage qu’ils ont eux mêmes fait couler.

    Ce qui fait qu’une année plus tard, c’est la lumière des gilets jaunes qui éclaire le sens de la marche…..

  4. amazonia dit :

    POGNON DE DINGUE ? POUR QUI ?
    LUXE . PRIVILEGES / PRIMES ?
    POUR LE SENAT ? ASS .NATIONALE . KIFKIF .
    STOP PRIME DE CHAUFFAGE / NOEL ET AUTRES . STOP .
    LES PARASITES D’ETAT . toujours plus
    LE PEUPLE QUI GAGNE 1000/1500 EUROS ? CHAUFFAGE ?
    MAXI MERDIER . SCANDALEUX .
    STOP BAVARDAGES DES ELUS . BLOCAGE GENERAL ? DANGER +

    • Bluesun dit :

      Bonne question amazonia,

      “pognon de dingue, pour qui”?

      Réponse :

      Pour tous les bibi, qui s’en mettent plein les fouilles, en même temps qu’ils vident nos portes monnaie….

      Mais bien évidemment, c’est pour cause de crise ….

      Tout comme en mai 1789, le peuple se révolte, parce qu’il crève de faim, alors que tous ces incompétents se gavent dans les dorures dont ils ne sont que les locataires, sans doute un droit d’étrangler ou de saigner les citoyens.

      Ce qui est “génial”, c’est que tout incompétents qu’ils sont, avant même de commencer le jeu de DESTRUCTION, ils ont commencé par abolir la guillotine.

      Gouverner c’est prévoir, en ce sens ils ont prévu..

      Et depuis, ne cessent de prévoir un nouveau mai 68.
      40 ans après, leur travail est enfin en marche, les gilets jaunes sont dans la rue.
      Après avoir donné leur voix à “novice jeunot”, qui ont fait qu’il est sorti des urnes, ils ont trouvé la voie, qui leur donne les cordes vocales pour se faire entendre.

      Le plus dingue, c’est que certains gilets jaunes sont en marche pour la prison, alors que des assassins multirécidivistes n’y vont pas…!!!!

      Là encore, beaucoup de questions se posent !!!!

  5. Bluesun dit :

    Je viens de tomber sur cette info :

    Les banques envoient systématiquement vos relevés au fisc : bientôt ce sera le cas pour airbnb, leboncoin…

    Mazette, sous Hollande, on nous a dit que nous étions en guerre..
    C’est la délation qui est à présent de retour ?

    Ils ont voté pour un banquier aux yeux bleus, et dents longues, problème, tout le monde trinque, même ceux qui ne voulaient pas se noyer.

Laisser un commentaire