Pas de reprise économique ? La faute aux gilets jaunes !

Rédigé par notre équipe le 27 novembre 2018.

Il faut deux à trois années pour que les réformes macroniennes aient un impact fort et durable sur l’économie. Le discours servi depuis plusieurs mois par un exécutif incapable et donc aux résultats économiques catastrophiques vient de ramasser un nouvel élément (de langage) bien inattendu. Si la croissance et la consommation sont en berne, c’est à cause des gilets jaunes ! Il fallait y penser et oser l’affirmer. Bruno Le Maire l’a fait sans le moindre clignement de paupière. Chapeau l’artiste !  

Les gilets jaunes ont tous les défauts du monde. Darmanin a bien résumé la situation en parlant de « peste brune ». Le ministre qui paye ses repas au restaurant trop cher (avec l’argent du contribuable) n’avait pourtant pas mesuré le mal que les gilets jaunes font à l’économie française. Une carence dans l’analyse de ce pauvret qui a été rectifiée par le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire. Plutôt discret ces derniers temps (il est vrai que les Castaner, Darmanin et autres Schiappa prennent beaucoup de place médiatiquement), le ministre de l’Economie ne s’est pas déporté sur un autre domaine, mais cela ne l’empêche pas d’enchaîner les bêtises.

Quelques gilets jaunes et c’est l’économie française qui s’effondre ?

Qualifié d’ « être sournois » par Macron (qui l’a quand même choisi faute de mieux), Bruno Le Maire mouille toutefois la chemise pour sauver son patron de président. Le ministre de l’Economie a jugé utile de réapparaître devant les caméras pour faire le bilan. Non pas le bilan économique de la politique macronienne – les ministres n’aiment pas parler de leurs échecs – mais du bilan économique de l’action des gilets jaunes. Rassurez-vous chers lecteurs, il y a un lien évident si on suit la logique toute personnelle du ministre.

Le mouvement des gilets jaunes a déjà eu « un impact sévère » sur l’activité économique de la France. Pour être tout à fait précis, s’ « il est trop tôt pour indiquer s’il y aura un impact sur la croissance, mais tous les acteurs indique que l’impact sur l’activité économique est sévère » affirme Le Maire. Aïe, comme si la France avait besoin d’un tel choc économique. Au fond, les gilets jaunes sont des agents de l’appauvrissement de tout un pays. Les gilets jaune ou plutôt les chemises brunes à en croire Gérald Darmanin qui suit les cours du soir en histoire prodigué par un certain Emmanuel macron ont un impact très néfaste sur l’économie française. Rien que « dans la grande distribution, la perte de chiffre d’affaires a été de 35% le samedi 17 novembre et de 18% le samedi 24 novembre. Dans la semaine, elle s’est échelonnée entre 8% et 15% ». Si tout a été fait pour que la grande distribution détruise les commerces de proximité, ce n’est pas pour que les gilets jaunes les mettent sur le carreau.

Il est urgent d’agir et outre les gardes à vue et condamnations expéditives qui sont du ressort de Castaner et de quelques juges amis, il faut une réponse économique. Pas moins de six mesures ont été annoncées pour parer au manque à gagner des entreprises touchées. Une demande de mise au chômage partiel, des ouvertures de magasin le dimanche pour compenser les pertes et un étalement des échéances sociales et fiscales pour les entreprises (une future usine à gaz de laquelle vont ressortir plumées pas mal de sociétés qui s’y risqueront). Tout cela n’engage pas beaucoup l’Etat et le meilleur reste à venir. Les banques mettront « en œuvre des facilités en cas de dépassements des découverts » tandis que les assureurs seront invités à faire leur travail sans rechigner. Deux vœux pieux qui ne trompent personne…

Voilà l’économie française sauvée des griffes des gilets jaunes par ce bon Bruno Le Maire. Merci au ministre de l’Economie pour la diligence dont il fait état. Un ministre qui n’a toujours pas fait ses preuves (croissance à plat, chômage qui ne baisse pas, et déficit supérieur à celui de l’Italie), mais qui sait rassurer des Français qui ne l’écoutent même plus. Le spécialiste des impôts et des taxes ne convainc plus personne et le jugement de Macron sur cet « être sournois » pourrait être un des trop rares éclairs de lucidité d’un locataire de l’Elysée en grande détresse.

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. PhilZ dit :

    Lacheté de ces politiques qui normalement devraient être au service d’un peuple qui les nourrit grassement..Faut pas inverser les données… C’est bien le gouvernement qui depuis 1 an oppresse le peuple avec ces dérives délirantes et autoritaires sur le plan fiscal… Au lieu de libérer les énergies ( humaines) l’Etat en faillite depuis plusieurs années contraint l’individu en allant mêmr jusqu’à créer des lois pour contrôler l’information comme bien des régimes totalitaires.. Si le pays va mal c’est bien à cause de cet état nounou omniprésent tueur de volontés… Macron démission ..

  2. amazonia dit :

    MONSIEUR MACRON est un MALADE PSY .
    MONSIEUR MACRON doit être démis de ses fonctions !
    URGENT . CET HOMME est FOU . UN DANGER pour NOUS .
    FRANCE EN DANGER .
    MACRON / HORS JEUX .
    MACRON SAIGNEUR DE PEUPLE . A DEGAGER .
    LA GUERRE CONTRE LE PEUPLE
    TOUS GROUPIR . MACRON . CRIMINEL TUE LA FRANCE ./ FIN

  3. yellowdog dit :

    C’est une honte!!!!
    Ils disent comme la dernière reine de France:”s’ils n’ont plus de pain qu’ils mangent de la brioche”

    • Audelys dit :

      Non Monsieur, je suis désolée. Ce ne sont pas les propos de Marie-Antoinette. Elle n’a jamais dit cela.
      Ces propos on été inventés par Jean-Jacques Rousseau dans ses “Confessions” (publiées en 1 7 8 2 ) et attribués à une princesse imaginaire.
      Pourquoi les attribue-t-on à Marie-Antoinette ? Certainement à cause de ces gauchistes de la boucherie talibanesque de 1789.

      • Bluesun dit :

        Audelyse,

        Peu importe du qui a dit, ou pas dit.

        yellodog a raison, on a tous entendu cette phrase venue de l’histoire.

        Ce que nous vivons de nos jours, ramène effectivement à ce moment de l’histoire.

        Bien évidemment la page s’écrit autrement.

        -si pas s’argent pour mettre le carburant dans votre véhicule, achetez un autre véhicule.
        -Si pas les moyens d’acheter un autre véhicule, changez de chaudière..
        Si pas les moyens d’acheter ni le pain, ni la brioche, faire SDF, mourir de froid sur un bout de trottoir enlève la faim..

        Voyez l’histoire se répète juste autrement…

        Plus à Versailles, mais à l’Elysée, et se sont les gilets jaunes qui sont portés par le peuple…

    • Bluesun dit :

      Oui, yellowdog, c’est tout à fait juste…

  4. Bluesun dit :

    La faute à Marine…
    La faute aux gilets jaunes
    La faute à c’est pas moi, mais l’autre
    La faute à pas de chance

    La faute aux urnes et “magouilles” qui ont fait sortir tout ces ramassis d’incapables, d’incompétents qui faute de trouver le fautif deviennent sans aucun état d’âme des “responsables, mais pas coupables”…

    Mais bizarrement, jamais la faute à celui qui travaille à se remplir la panse et les fouilles, jamais la faute à ceux qui depuis 40 ans s’amusent à fabriques des sans dents, des pauvres, des travailleurs pauvres, des SDF, et des SDF morts sur un bout de trottoirs depuis autant d’années…

    Il faudrait avoir honte parce que la faim fait sortir le peuple du chloroforme dans lequel il a été trop longtemps enfermé, mais en rien une honte pour tous ceux qui sont “responsables” par le fruit de leur travail de cet état de fait.

    Aucune honte, du jeunot élu à cracher, insulter un peuple qui de ses deniers le nourrit, l’entretien, aucune honte du jeunot élu, de vomir sur le pays France dès qu’un micro lui est tendu, parce que dudit pays il faut faire table rase du passé, et que de son peuple il n’a à plus que faire.

    Tué l’emploi, tué le pouvoir d’achat, mais développer le “tout tourisme” pour faire tourner un pays l’Europe-mondialisation….et quand le peuple crie famine, on lui rétorque, que si la croissance et la consommation sont en berne, c’est à cause de ceux qui ne consentent plus à mourir en silence.

    Changer de trottoir pour trouver du travail, ne pas se plaindre, ou se cacher pour mourir, certains le font très bien l’hiver depuis des années sous des cartons de fortune.

    Le reste du peuple est alors affublé de maladies honteuses, comme la lèpre, la peste, brune, et autres selon la trouvaille du moment, à défaut de trouver la honte dont il devrait se parer pour rendre invisible son mal être.

    Mal être, provoqué par un jeunot mâle blanc, muni du même handicap que tous ses prédécesseurs qui lui ont soutenu le fessier, mains plus jeunes afin de terminer le travail du jeu de DESTRUCTION, rapidement.

    Heureusement que durant la guerre, dans toute cette panoplie de maladies, n’existait pas le sang contaminé, nous échappons donc au sida pour tous.

    Macron a attendu les directives de qui de droit, pour parler au peuple….40 ans de bla bla bla, prout prout…vent d’en haut, vent d’en bas, toujours du vent…Peut-être pour cela qu’ils pondent des éoliennes ?

    Macron démission….
    Quand on sait pas, quand on ne sert à qu’à faire que la France entière s’embrase, que juste après un an d’un boulot c’est la fatigue qui domine, il faut démissionner…

  5. Le-civilisateur dit :

    Depuis plus de 40 ans les politiciens français qui se succèdent magouillent l’argent du contribuable avec des industriels et des banquiers.

    Ils font prendre des crédits totalement inutile à la France.

    En échange de pots de vin, les politiciens refilent des marchés juteux aux industriels.

    Ils arrangent les banques , ils font prendre des crédits de plusieurs millions d’euros à la France depuis des lustres.

    Les politiciens livrent leur peuple en pâture au banques.

    CLIQUEZ ICI. http://www.dettepublique.fr

    Ils se sont fait soudoyer par des banquiers pour décrocher des crédits inutiles à des banques, rendant le peuple et sa descendance esclave de ces dettes.

    Pour refaire des routes déjà en super bon état par exemple.

    Qui n’a pas déjà vu dans sa ville, une route qui pouvait tenir encore 15 ans et qui est refaite tous les 6 ans ?

    Magouilles.

    Voilà pourquoi ils sont payés aussi chère placés ou maintenue en place par ceux qui en ont besoins pour valider des nouvelles dépenses budgétaires, conserver des marchés ou en gagner des nouveaux.

    Et nous imbéciles que nous sommes, continuons à leur verser des salaires mirobolant …

    7000 € par si, 14 000 € par là !

    Ce n’est certainement pas ces guignols qui vont sauver le monde, car ce sont avant tout des agents placés pour protéger les lobbies qui détruisent ce monde.

    Et ont fait de notre paradis un véritable enfer.

    • Bluesun dit :

      Oui, Le-civilisateur, tout à fait cela,

      “ils ont fait de notre paradis un véritable enfer”…

      De notre pays une véritable mélasse, (leur mélasse)…

      Et tout ça en balançant du De Gaulle, long comme le bras à chaque élection, pour finir par faire tout le contraire du travail dudit Général De Gaulle, mais assurés de poser leur fessier sur le fauteuil de l’Elysée…

      40 ans que l’on avale à pleine gorgée leurs mensonges universels, et le réveil fait que nous buvons goutte à goutte une vérité au goût amer.

      Il devient urgent que le novice Macron, et tous ses novices démissionnent.

  6. Le-civilisateur dit :

    Encore un exemple de la mauvaise foi des représentants du gouvernement LREM, mais pas que …

    Benjamin Griveaux nous explique sur bfm….. que les Lepen devraient faire preuve de décence car d’après lui,

    Les Lepen seraient trop riche pour pouvoir donner des leçons au gouvernement et pour pouvoir guider le peuple.

    Et bien selon moi.

    Il est tout à fait courageux, de la part de gens aisés de prendre des risques et de perdre gros pour sauver leur pays. Donc Griveaux raconte des conneries.

    Vous devez savoir à mon sujet.

    Que je ne suis ni de droite ni de gauche, ni de l’ultra droite ni de l’ultra gauche.

    Je suis pour la France et pour l’Europe, pour le Monde.

    Avec une immigration ultra régulé et contrôlé.

    Je ne suis pas pro Lepen.

    Ni quoi que ce soit.

    Juste une question de bon sens.

    Un équilibre.

    Et nous !

    La France d’en bas.

    La France populaire.

    La France laborieuse.

    Allons rétablir cet équilibre.

    Écraser la dictature, la corruption.

    Par la RÉVOLUTION !!!

    Il faut arrêter de participer à des émissions débiles et jouer le jeux des journalistes et animateurs de cirques.

    La révolution c’est quelque chose qui ne concerne pas le pouvoir.

    C’est l’empire du peuple !
    Et le pouvoir n’y est pas convié.

    Regardez ce qu’on donné toutes ces interview chez les médias et plateaux TV.

    Dérision, division et démission.

    Il faut que certains gilets jaunes arrêtent de flatter leur égo en s’autoproclamant leader et représentant du superflue et de l’à peu priste …

    Le gouvernement et les médias savent pertinemment bien que ce mouvement ne peut pas se définir avec une seule personne ( Et même dix ) sur moins de deux heures.

    C’est de la souffrance d’un peuple dont nous devons parler.
    Et cela doit et va prendre des jours avec des dizaines de personnes.

    Donc stop à la mascarade et au massacre médiatique.

    Gilets jaunes.

    Ou mouvement se révolution.

    Nous devons nous reprendre et repartir du bon pied.

  7. Le-civilisateur dit :

    Mouvement «de» RÉVOLUTION.

  8. Bluesun dit :

    LA BONNE VOLONTE RACCOURCIT LE CHEMIN…

    Le-civilisateur,

    Des années que tous, aussi bien médias que politiques tapent sur la tête des LE PEN, tout en y cherchant des poux qu’ils ne trouvent pas. (forcément, ils ne cherchent pas là, où ils se trouvent, on l’a vu, ils sont dans la tête des autres).

    Ce qui fait qu’au bout d’un moment, on va chercher le pourquoi de tant de haine, et on observe…

    40 ans se sont écoulées, et fait qu’année après année, à force de volonté de changement, les 30 glorieuses deviennent “l’ancien monde”, et que le nouveau monde émergeant du boulot de DESTRUCTION, fait que sans aucune guerre, nous avançons sur les ruines d’un pays au son du “marche ou crève”.

    A la sortie des 30 glorieuses, LE PEN, père disait ce qui allait nous arriver…

    A présent que nous sommes dans ses prédictions, c’est la fille qui nous dit, comment essayer de nous en sortir…

    Et celui qui est sorti des urnes, c’est le jeunot préconisé par tous ceux qui ont contribué à ce que la France à présent agonise.

    Le drapeau français était ringard, chanter la Marseillaise était ringard, se dire français et en être fier, était devenu ringard, et c’est pourtant bien le FN qui malgré toute cette vague ringarde qui déferlait pour cause de construction d’Europe, gardait toujours et encore le cap du bleu blanc rouge, point de repère d’une France qui refusait de mourir.

    Malgré toutes les attaques incessantes contre la famille LE PEN, et leur parti FN, rien n’y a fait, cette famille avec fierté faisait face, “et fait face”.

    Observation, après observation, c’est l’admiration, car faut sacrément aimer son pays, pour braver jour après jour, année après année, toute cette mélasse de haine balancée.

    Quand ce n’est pas Hitler qui est sorti de sa boîte à chaque élection, c’est le père que l’on monte contre la fille, ou la fille contre le père, ou encore la nièce conte la tante, ou la tante contre la nièce, mieux comme trouvaille, la petite fille contre le grand père…

    Tous les autres, umpsbisunours, parlent de famille politique, c’est pourtant une “vraie famille” politique que tous s’acharnent à déglinguer….

    Macron, a été balancé pour finir le travail.
    Exécutant, tout trouvé, boulet tout neuf, pour faire que la France d’avant, devienne le champ de ruines qui permettra le jeu de la CONSTRUCTION via le nouveau monde.

    Pour arriver à cela le Macron novice, doit mener une politique sans obstacles.

    Tout comme Hollande, (et tous les autres avant), ils entendent, voient, mais continuent le boulot de DESTRUCTION, car l’Europe doit se construire..

    40 ans qu’on agite le chiffon rouge de la peur contre le FN ou RN à présent…

    Autant d’années qu’à petit feu le peuple voit la dégradation de son pays, de son pouvoir d’achat, voient l’évolution de la misère, cette misère qui fait qu’aujourd’hui par la couleur jaune devient visible, et criante de douleur…

    Bizarre, le peuple, n’a pas eu peur d’affronter, la montée du chômage, des SDF, des SDF morts sur les trottoirs l’hiver, des travailleurs pauvres, des pauvres, mais ont juste eu peur d’essayer 5 années ce parti qui disait toujours et encore, comment se sortir de là…

    Peur d’essayer ” l’extrême” qui pouvait sauver, pour en arriver aujourd’hui à l’extrême de la mélasse, qui fait qu’elle ne peut plus être ni gober, ni avaler….

    Si avant 1981, on ne faisait pas de politique, c’est que tout allait bien…

    A partir de 1982, il y avait une espèce de honte d’être heureux à la vue de certaines misères. Et prendre conscience alors que toute cette misère n’arriverait pas qu’aux autres.

    Aujourd’hui ce sont les gilets jaunes qui sont dans la rue, et on dit qu’ils ont la lèpre brune, lépreux, des gaulois réfractaires, des riens, des fainéants, bref toutes les calamités qui peuvent exister, et pourtant jamais le FN, n’a été au pouvoir…

    Sans même aucune déclaration, le pays est en guerre….(mais si c’est question d’attentats, ceux là sont présents depuis les années 1980)

    Macron, n’est ni de droite, ni de gauche, peut-être pour cela qu’il mène le pays à la fin de sa DESTRUCTION.

    Nous sommes donc au début de la fin….

    Et le pire c’est que pour mieux asseoir leur fessier, tous nos ravis de la crèche ont balancé à chaque élection du DE GAULLE long comme le bras, (en même temps qu’ils sortait du Hitler et agitait le chiffon rouge de la peur)..

    Tous ou presque en campagne, pour mieux asseoir leur fessier sur ledit fauteuil, se transformaient en pâle copie du FN, pour finir par faire tout le contraire, puisque pro-européen…

    Tout ce chemin, pour en arriver à l’ultime…un novice qui disait ouvertement, qu’il allait nous étrangler…à par ça, il se disait novice en tout, et allait faire un gouvernement de novices..

    Ils ont monté le mur des cons, et à présent les gilets jaune se fracassent la tête dessus….Mais heureusement, Marine n’a jamais été au pouvoir, car là encore, on aurait dit que c’était de sa faute…

Laisser un commentaire