Macron, un président hors-sol face à la France

Rédigé par notre équipe le 28 novembre 2018.

Macron, un président impopulaire pour de bonnes raisons

Une heure de discours pour rien ! Emmanuel Macron était attendu le pied ferme en ce mardi 27 novembre. Il était censé apporter des réponses à la colère des Français au moment où la contestation ne faiblit pas contre sa politique fiscale dévastatrice. Une réponse sous la forme d’un discours parfois incompréhensible qui aura duré 58 minutes. C’est largement assez pour annoncer un changement radical de politique. Ce fut surtout 57 minutes de trop pour dire que rien ne changera et que les gilets jaunes devront payer leur carburant au prix fort et finir les fins de mois le ventre vide.

Près d’un an d’attente passive, des mois d’incompréhension, plusieurs semaines de colère pour finalement aucun changement. Il faut croire qu’Emmanuel Macron a si peu d’estime pour son ancien mentor François Hollande qu’il a décidé d’adopter un slogan officieux « Pas de changement pour le moment ». Les choses changent quand même pour les Français puisqu’ils payent de plus en plus d’impôts et de taxes jusqu’à devoir contracter des crédits à la consommation pour payer leurs charges. Le slogan vaut surtout pour la politique macronienne qui ne dévie pas d’un poil : toujours plus de taxes pour nourrir la bête.

Les Français auront droit à de nouvelles taxes

Sur le fond, la seule évolution enregistrée est l’introduction d’une taxe flottante. Lorsque les prix mondiaux du pétrole augmentent, les taxes doivent baisser et lorsque le baril baisse, les taxes montent. Un système essayé pendant deux années sous Jospin et qui est ressortie du placard à idées obsolètes par le très « moderne » Macron. La taxe flottante évoquée depuis plusieurs jours dans les médias est une fausse-bonne idée puisque l’expérience a montré que la baisse espérée était de 1 à 2 centimes du litre… Par contre les hausses, elles, ne sont pas limitées. Autant dire que les automobilistes vont continuer à être plumés surtout que le système est revu au bon vouloir de l’exécutif tous les trois mois…

Et voilà, une heure de discours pour en arriver à ça ! Mais de quoi a bien pu parler le président pendant tout ce temps ? Le chef de l’Etat s’est amusé à se mettre dans la peau du Français moyen qui ne peut pas acheter un véhicule moins polluant faute d’argent. Le Français moyen qui a été incité à rouler au diesel avant de se faire saigner par la Macronie. « J’ai vu, comme tous les Français, les difficultés que la situation entraîne auprès de ceux qui se déplacent beaucoup et qui ont du mal à finir les fins de mois. (…) Ils ne sont pas les auteurs de cette situation mais les premières victimes » affirme Macron. Des « victimes » violentée par une Macronie qui jouit de ne pas retirer sa taxe carbone en attendant des taxes supplémentaires en janvier prochain !

Aucune mesure sociale n’a donc été annoncée pour « rendre la transition écologique acceptable ». Les gilets jaunes sont invités à attendre trois mois pour des discussions « décentralisées ». La blague aurait pu être bonne si les gilets jaunes étaient encore assez idiots pour penser que les doléances du Français moyen allaient remonter jusqu’à Paris pour être vraiment écoutées et servir de base à une nouvelle politique. La réunion improvisée hier soir au ministère de l’Ecologie a permis de mettre un ruban sur ce cadeau qu’on aurait pu retrouver dans un magasin de farces et attrapes abandonné.

Des gilets jaunes reçu par un ministre qui n’a rien à leur dire (comme Macron au fond) et qui prend un malin plaisir à publier leurs revendications qui n’ont rien à voir avec la transition énergétique. Accoler la suppression du Sénat à la baisse des carburants est un bon moyen de montrer qu’aucune colonne vertébrale ne tient le mouvement et que de telles revendications sentent bon le populisme, voire le…

Ah non, Macron a bien martelé dans sa son discours qu’il avait vu « des manifestations importantes et des violences inacceptables ». Macron enchaîne : «  Je ne confonds pas ces actes inacceptables avec le mouvement sur lequel ils se sont greffés. J’éprouve de la compréhension pour les citoyens mais je ne cèderai rien à ceux qui veulent le désordre ». Après avoir confondu les Français avec des adorateurs de Pétain pendant deux semaines, après la « peste brune », le président parvient tant bien que mal à ne plus confondre la réalité avec ses fantasmes. Une bonne chose, mais au fond le résultat est le même : « les fins de mois » difficiles se prolongeront jusqu’à la « fin du monde ». Car oui, la politique écologique qui plume les Français n’en est même pas une.

Déjà 14 remarques sur cet article

  1. zelectron dit :

    Consigne aux gilets jaunes :
    – pour appuyer la revendication majeure de la compression du nombre de fonctionnaires de 1 million sur 10 ans, achetez uniquement les produits de 1ère nécessité et laissez tomber le reste pendant une période d’un mois !
    et si le gouvernement ne réagit pas recommencer le mois suivant . . .

    – nota: 1 million de fonctionnaires coûtent, à 3,6 millions chacun, la coquète somme de 3600 milliards pour l’ensemble de leur carrière jusqu’à la fin de leur retraite.(seuls les agents “régaliens” du terrain doivent rester en place, leurs “cadres” doivent être décimés [au sens figuré]) cette mesure diminuerait nos impôts de l’ordre de 10% au moins pour le reste de notre vie tout en permettant le remboursement de la dette (2300 milliards d’€ et un budget de l’état en équilibre voire comme pour la Suisse avec des excédents conservés pour faire face aux imprévus).

  2. Le-civilisateur dit :

    Ces derniers décennies de politique française ainsi que les politiciens qui l’ont animé ont été un véritable outrage au peuple français.

    Ils se moquent de nous.

    Et pour cause …

    Ils nous prennent pour ce que nous leur avons laissé penser ce que nous étions.

    Des moutons.

    MACRON a été éduqué dans l’idée que nous sommes des gros veaux.

    C’est plus que lui et même que ces collègues, ils ne peuvent pas se retirer de la tête que nous sommes complètement stupide.

    Il ne faut donc pas attendre grand chose de ces gens là.

    Tant qu’ils seront au pouvoir ils vont essayer de nous la fourrer.

  3. amazonia dit :

    MACRON ? ECOUTE ? QUOI ? QUI ?
    LUI et sa clique de parasites !
    combien sont t’ils a avoir une prime de NOEL ?
    SENAT = prime chauffage ?
    STOP LES PRIMES POUR LES PLUS HAUT SALAIRES ? QUAND ?
    UN PEU DE RESPECT POUR LE PEUPLE ? QUAND
    PENDANT 6 MOIS . DONNER COMME SALAIRE UN SMIC
    A TOUS LES SENATEURS + DEPUTES et AUTRES
    Haut -Fonctionnaires trop payer = pour faire Acte de présence
    voir AVEC UN SMIC ? leur vie !
    SCANDALEUX ?CEUX QUI DIRIGENT ? DES ESCAVAGISTES ? OUI
    FRANCE SOUS DICTATURE ? OUI .

  4. yellowdog dit :

    Ce Macron….
    C’est le roi du bidonnage….bla bla bla bla
    Ses copains les nantis continueront à s’empiffrer

    • Bluesun dit :

      Oui, yellowdog,

      Problème est que ça fait 40 ans que le peuple marche au bla bla bla…

      Macron, a le pompon, il mélange les mêmes mots, avec le même vent, et personne n’y comprend plus rien…

      Parce que se mêle le vent de la désolation…

      Mais personne, en a plus rien à faire.
      Nous en sommes au jeu de la mondialisation = construction.

      Faire comme les anglais, sortir de l’Europe et vite, serait une solution de sauvetage….

      Si, ça a été facile d’y entrer, pas gagné d’en sortir….

      Et surtout, surtout, voter pour son porte monnaie, mais ne jamais voter sur les conseils de l’Etat.
      Faire exactement le contraire du conseil préconiser…

  5. Le-civilisateur dit :

    C’est plus « FORT » lui. Qu’eux.

    Non seulement ils ont été éduqués de la sorte.

    Mais en plus, cela n’arrangerai pas leurs affaires « business » d’échanger des discours intelligents avec nous.

    Pour ces gens là, traiter le peuple d’égal à égal c’est un aveux de faiblesse de leur part.

    Nous sommes leurs vaches à lait.

    Leur business.

    Ils n’ont pas l’intention de lâcher un système qui les enrichi eux et leur copains.

    C’est la raison pour laquelle toutes les tentatives du peuple à trouver un compromis avec eux échouera.

    Les véritable dirigeants d’un pays c’est son peuple.

    Ils Travaillent à vous faire croire le contraire depuis quelques décennies.

    Réveillons nous.

    ET GARDONS LE CAP SUR LA RÉVOLUTION.

  6. Bluesun dit :

    Macron dit : PAS DE CHANGEMENT POUR LE MOMENT !!!!
    Hollande disait : LE CHANGEMENT, C’EST MAINTENANT” !!!
    Hollande à la fin de son mandat, a dit que :
    l’on verrait les fruits de son boulot après son mandat…!!!!

    Macron a dit : JE VAIS VOUS ETRANGLER….il est sorti des urnes..!!!!

    Les jeux sont faits, devenus des sans dents, des riens, responsables des 10 plaies des maladies les plus horribles sorties de la guerre 39-45, Macron l’élu, tel le messie veut changer le monde, et c’est le peuple de France qu’il met en croix.

    ON NE COMPREND RIEN AUX DISCOURS DE MACRON !!!!

    Souvenez-vous des discours de Macron, durant ses meetings de campagne, les gens en quittaient la salle avant la fin, parce qu’ils entendaient, mais discours sans queue, ni tête, faisaient qu’ils ne comprenaient rien.

    Lors des débats TV, idem, on ne comprenait rien, quant au reste, ne sachant quoi dire, il était d’accord avec tous les candidats (sauf Marine, parti à abattre).

    Tour de Babel bien organisée fait que le peuple ne comprend toujours rien, de ce que peut dire ce mélangeur de mots.

    Mais comme un Président de la République est toujours honoré du “meilleur ouvrier de France”..

    C’est forcément le peuple qui n’est pas bon…

    MEILLEUR OUVRIER DE FRANCE !!!!!

    “On comprend mieux pourquoi Hollande, était toujours satisfait de son travail, alors que le peuple attendait avec grande impatience la fin de son mandat…”

    Le meilleur ouvrier de France, a pondu un autre meilleur ouvrier de France….”Macron”….

    Sorti des urnes juste pour faire barrage au FN, comment s’étonner alors, que les taxes deviennent flottantes…

    Tout est flottant chez Macron, ni de droite, ni de gauche, jeunot marié à maman, deux alliances une main droite, une main gauche, avance dans la lumière avec la poudre de perlimpinpin, bibi ponds les taxes, mais ce n’est pas bibi, il veut qu’on vienne le chercher, mais quand tout le monde est là, il repousse…..

    Une chose est certaine, Benalla n’est pas son amant !!!!!

    Un proverbe chinois dit :

    Apprend à écrire tes blessures dans le sable, et à graver tes joies dans la pierre.

    Gouverner c’est prévoir, ils ont monté le mur des cons, puis viennent nous parler de” chance”, “flottantes”

  7. Bluesun dit :

    Au regard de la photo de Macron illustrant l’article.

    Ce sourire carnassier, fait penser à un proverbe chinois.

    “Sourire trois fois tous les jours, rend inutile tout médicament”

    Peut-être pour cela que la France est en pénurie de médicaments, Macron sourit tous les jours….

    Mais ce sourire là, devient venin, puisque le peuple dans la rue, crie famine.

    L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie….

  8. Le-civilisateur dit :

    Nous devons libérer notre pays de la corruption pour des siècles et des siècles.

    Je vais vous dire quel genre de type je suis.

    Quand je travail pour une entreprise.

    Je me demande d’abord ce que je peux apporter à cette entreprise.

    Ma présence est-elle réellement nécessaire ?

    Et oui, c’est le plus important pour moi.

    Ne pas être un fardeau pour des personnes qui auraient surfait mes performances, je veux être réellement utile.

    C’est vital pour moi, d’être en symbiose avec l’entreprise qui m’a remis sa confiance.

    Un CDI c’est un mariage, il ne faut pas trahir l’entreprise qui vous a remis sa confiance.

    J’attends de cette entreprise, en retour la reconnaissance du fruit de mon labeur.

    Un minima de reconnaissance, ce n’est pas une relation basé sur le rackett…

    Juste un peu de reconnaissance.

    Et bien vous devez vous rappeler.

    Que MACRON travail pour nous.

    Nous sommes sont employeur.

    Lui et toute son équipe de tordu son à notre service.

    Et pourtant …

    Les politiciens ne nous respectent pas.

    Ils nous méprise, ils ne respectent pas leur employeurs.

    Ils faut donc les licencier , VITE !!!

    Si ils n’acceptent pas le licenciement, alors la révolution devra être totale.

    Quand je parles de licenciement, je veux dire qu’il faut purger totalement le système !

    Tout réinitialiser.

    Chaque politiciens dorénavant, aura systématiquement derrière son Q une délégation de la classe ouvrière.

    Dans son bureau pour l’aider à prendre des décisions cohérentes.

    Ce serai plusieurs personnes effectuant un roulement constant.

    Ils va falloir les fliquer H24 !

    A SAMEDI SUR LES CHAMPS ÉLYSÉES.

    VIVE L’ARMÉE POPULAIRE ET LABORIEUSE DE LA RÉVOLUTION PACIFIQUE DE LA FRANCE D’EN BAS.

    • Bluesun dit :

      Oui Le-civilisateur,

      Sauf que, avec le “changement”, nos usines et entreprises pour cause d’Europe ont joué les filles de l’air via la délocalisation…

      Petit à petit, nous en arrivons donc au salaires universels, ce qui fait que nous devenons les employés de qui nous gouvernent.

      Et qui nous gouverne est l’employé du système Europe-mondialisation.

      Le peuple n’a rien vu venir parce qu’il s’est laissé endormir..

      Ce qui fait bouger les gilets jaunes à présent c”est qu’ils ont voté Macron, parce qu’on leur a dit de le faire, et juste pour faire barrage à Marine.

      Macron marié à une vieille a fait que les séniors ont voté pour le jeunot, quand les jeunes dans le même temps ont voté pour le jeunot parce qu’ils n’y ont vu qu’un jeunot tout pomponné, tout maquillé.

      Mais personne n’a écouté ce que ce parachuté de nul part, dire comment il allait les empapaouter…

      Un grand dommage, cela aurait évité tous les regrets entendu aujourd’hui.
      Les gilets jaunes entendu sur les plateaux TV, ou aux infos lors de manifs, disent avoir voté Macron et le regretter.

      Encore hier soir chez Pujadas LCI, cette jeune femme, qui disait avoir voté pour le jeunot, juste pour faire barrage à Marine, et de s’excuser d’avoir voté pour Macron.

      Macron, dans ses insultes, nous fait comprendre que le “changement” est arrivé.
      Nous ne sommes plus que des riens, des sans dents, des gaulois réfractaires…
      Fruit d’un travail mené sur 40 années..

      Le plus extraordinaire en observant ladite émission, c’est que, les gilets jaunes avaient beau expliquer qu’il n’arrivaient plus à nourrir leur famille, la principale préoccupation de tous ces gens (ou presque) qui se trouvaient face aux gilets jaunes, était de savoir si ce mouvement allait s’arrêter rapidement.

      Espérons que ce réveil tardif, puisse porter ses fruits…

  9. amazonia dit :

    MACRON DEGAGE . POGNON DE DINGUE .
    PRESIDENT ?
    TUCHE A L’ELYSEE . ? MDR .

    • Bluesun dit :

      Ha! ha! oui, c’es ça, président = TUCHE à l’Elysée…

      Mais malheureusement, le réel fait que le guignol de l’Elysée bouffe à sa faim; quand le peuple n’a même plus les moyens d’un plat de frites….

      l’ancien monde = grandeur

      Nouveau monde = grande décadence…

      Et l’autre panon, qui se pavane en Argentine, quand son peuple crie famine !!!!

      Si depuis 40 ans, le peuple votait pour des pro-européens, Macron sorti des urnes est un mondialiste..

  10. Le-civilisateur dit :

    « Le plus extraordinaire en observant ladite émission, c’est que, les gilets jaunes avaient beau expliquer qu’il n’arrivaient plus à nourrir leur famille, la principale préoccupation de tous ces gens (ou presque) qui se trouvaient face aux gilets jaunes, était de savoir si ce mouvement allait s’arrêter rapidement »

    C’est exact !

    Bien dit Bluesun.

    • Bluesun dit :

      Visiblement Le-civilisateur, avons fait le même triste et désolant constat.

      D’autres constats tout aussi désolants émanaient de ce “débat”, mais, je pense que l’occasion d’en parler sera donnée.

      Les gilets jaunes se réveillent beaucoup trop tard…

      En fait, si Macron manque de poudre de perlimpinpin, c’est que, se sont les gilets jaunes qui en sont recouverts.

      Mais l’espoir vient des voyants, “le meilleur ouvrier de France” devrait faire que sa lumière s’éteigne avant la fin de son mandat..

      On ne sait pas si se sont les gilets jaunes qui le lui font bouffer…

Laisser un commentaire