Edouard le sévère ou la fable d’un Premier ministre à contretemps

Rédigé par notre équipe le 08 janvier 2019.

Edouard Philippe était sur TF1, hier soir, afin d’apporter des solutions à la crise des gilets jaunes. Un Premier ministre qui refuse de voir la situation sociale catastrophique qui pousse les Français dans la rue. Pour le chef du Gouvernement, seule une réponse sécuritaire peut mettre fin au mouvement. Alors, c’est la liberté de manifester qui en prend un coup avant que les gilets jaunes n’en prennent de très concrets dans la tête avec la volonté de faire déguerpir tous ceux qui osent tenir encore des ronds-points.

Un Premier ministre n’est rien d’autre qu’un fusible. Edouard Philippe le sait et tente désespérément de couper le courant avant qu’il ne saute une bonne fois pour toutes. Beaucoup a été dit sur les relations orageuses entre Macron et Philippe, mais pour le moment les deux compères sont obligés de partager la même barque. On écope ensemble ou on coule ensemble. Pas d’alternative alors que la tempête des gilets jaunes continue à souffler fort. Alors, le Premier ministre s’est encore une fois invité sur TF1 afin de faire partager aux Français ses idées lumineuses en matière de sortie de crise.

Pour en finir avec les manifs, le plus simple est de les interdire

Malheureusement, l’écoute n’est pas une qualité de ce pouvoir. Les Français réclament plus de pouvoir d’achat et de démocratie, Philippe leur impose des restrictions à manifester. Une manifestation sans qui n’a pas fait l’objet d’une déclaration ? Organisateurs comme participants s’exposent à de lourdes sanctions. Ainsi, tous ceux qui tiennent des ronds-points ou qui s’approchent des lieux de pouvoir s’exposent à la prison et à de fortes amendes (l’Etat reste gourmand). Avec un tel cadre, un mouvement comme les gilets jaunes n’aurait jamais pu voir le jour. Ça tombe bien puisque l’objectif est de balayer le mouvement à coup de nouvelles lois.

L’expression de la colère va être rendue illégale et le Gouvernement veut faire vite puisqu’après deux mois de contestation, il ne tient plus qu’à un fil. Les députés godillots devront voter le texte préparé par l’exécutif dès début février et l’opposition sera quant à elle accusée de faire le jeu de la « peste brune » en s’opposant à une loi liberticide. Les gilets jaunes ont droit à une loi exprès pour (ou plutôt contre) eux, et les casseurs aussi. « Manifester » avec le visage couvert vaudra désormais une comparution au pénale et non plus une simple amende. La loi en vigueur n’est pas respectée, alors la durcir à l’extrême ne changera pas grand-chose. Son application réelle signerait la fin des mouvements violents d’extrême gauche, alors nul doute que les juges ne s’empresseront pas d’appliquer les nouvelles sanctions. Sauf si peut-être l’encagoulé à la mauvaise idée de porter un gilet jaune…

Autre idée géniale (pompée sur Les Républicains), la création d’un fichier des manifestants violents. Une fois sur le fichier, un individu ne pourra plus participer à la moindre manifestation et devra pointer au commissariat. L’idée est inspirée par les interdictions de stade et doit surtout permettre de renflouer les caisses de l’Etat grâce au système « casseur-payeur ». Un beau principe sauf que les racailles qui viennent casser et piller en marge des cortèges sont officiellement insolvables pour la plupart. Il faudra donc compter sur de nouvelles taxes (pourquoi pas sur les carburants ?) pour éviter un déficitbudgétaire trop important…

De plus, les individus bientôt obligés de pointer au commissariat trouveront-ils un fonctionnaire de police pour les recevoir ? La question se pose avec pouvoir qui va remettre pas moins de 80 000 policiers et gendarmes dans les rues de France samedi prochain pour faire face aux 50 000 gilets jaunes. Ainsi, comme le note Nicolas Dupont-Aignan, il y aura 1,6 policier pour un manifestant ! C’est digne des régimes les plus répressifs (souvent des Républiques de nom d’ailleurs) qui range définitivement Macron dans le rang des petits autocrates.

Les blindés vont de nouveau être de sortie, mais bizarrement, une odeur de brûlé devrait continuer à s’échapper des rues de la capitale et d’autres villes de France. A croire que la police est d’une incompétence crasse ou que ses effectifs (en pleine saturation) sont très mal utilisés par un pouvoir qui n’arrive même pas à placer deux trouffions devant le ministère occupé par Benjamin Griveaux. Quoiqu’il en soit, la réponse est sécuritaire et les Français peuvent toujours attendre des mesures concrètes dans les domaines économique et social. Pour ceux qui attendent encore quelque chose de ce côté-là, nul besoin de regarder en direction de la grande concertation présidée par la grassement rémunérée Chantal Jouanno. Cela pourrait rendre un tantinet agressif.

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MACRON +EDOUARD .
    QUI orchestre / programme = UN DEBAT ??
    Avec CHANTAL JOUANNO =salaire 14700 euros !!
    ETRE JUGE ET PARTI ?? FAIRE LE CHOIX DES SUJETS ++STOP.
    VOIR les salaires et retraites des RIPOUX DE L’UE Bruxelles
    commissaires UE RETRAITE A 50 ANS ? grosse fatigue ?
    POUR GROSSES MAGOUILLES AVEC LOBBYS /POGNON++++
    SCANDALEUX .
    QUEL HONTE =des amendes / pour les Gilets jaunes
    RECIPROCITE ? pour les CAIDS DES QUARTIERS DIT SENSIBLES ?
    QUAND ? 2 POIDS /DEUX MESURES ?

  2. Bluesun dit :

    ” Une fois sur le fichier, un individu ne pourra plus participer à la moindre manifestation et devra pointer au commissariat”

    Alors là, en plus d’avoir des novices à la ramasse, les voilà devenus des tartufes, tragico-comiques.

    Un fichier S qui ne sert à rien. Des assassins multi récidivistes, qui courent en pleine liberté.

    Mais un fichier pour manifestants, va voir le jour. Et pondre des lois de dictature, qui elles, seront activées.

    Situation minable d’un gouvernement aux abois.
    Même les tenues vestimentaires, jouent de l’interdiction.
    Trop drôle au regard du mal qu’il se sont donnés pour l’autorisation du port du voile, et autres genre de vêtements.

    Pour gouverner, il faut qu’il y ait un peuple. Fallait s’en rendre compte avant de posé son cul sur la commode.

    Quand on sait pas, on va pas.
    Quand on est mauvais en tout, on va pas non plus.

    Il ne suffit pas de vomir sur un pays, et d’en insulter son peuple, pour mieux le laisser crever de faim, pour s’imaginer avoir tous les droits.

    Ne pas oublier que les citoyens se gouvernent par leurs impressions, ou leurs intérêts du moment.

    Le monde d’aujourd’hui est gouverné par des imbéciles, mais ce sont des imbéciles à idées à la con.

    Il est temps que ce gouvernement de “sait rien” dégage !!!!!

    40 ans que les français tournent en rond entre gauche droite centre, il est normal qu’à présent ils tiennent les ronds points.
    Surtout avec un novice éclairé par le ni droite ni gauche.

  3. Bluesun dit :

    Un chef novice qui sait pas, un premier ministre qui fait ce qu’on lui dit, et le tout se noie dans la quincophonie d’un mouvement en marche.

    La crainte d’une chute, voilà ce qui suffit à un premier ministre pour mettre sous dictature tout un peuple.

    Il se dit qu’Attali aurait déjà sous le coude un autre pantin, (ou plus exactement une “pantine”), en tant que deuxième novice, celle personne devrait d’ores et déjà se méfier. Les conseilleurs, ne sont pas les payeurs.

    Pantine = orthographe nouveau depuis Jospin.

  4. amazonia dit :

    Dernières nouvelles : INFOS MEDIAS ?
    MACRON et son 1ER SINISTRE EDOUARD = nos 2 guignols ?
    5 POINTS DE PLUS ? SONDANGES ? CHEZ QUI ? ELITES /UE ?
    EN EAUX TROUBLES DES EGOUTS ?
    Magouilles / Mensonges !
    pantines et pantins EN MARCHE ? CONTRE LE PEUPLE .100% .

    • Bluesun dit :

      Ha! ha! ha! 5 points de plus dans les sondages pour Macron et son 1er sinistre ????

      Magiiiiique la poudre de perlimpinpin….

      Le peuple est dans la rue à écrire sur pancartes, à crier dans la rue, et hors rue, (supermarchés, chaumières, bouche à oreilles) etc…etc….

      “MACRON DEMISSION”…

      Et les sondages arrivent à leur trouver des points !!!!

      Magnifique…..

      “en même temps”, le jeunot novice tel un pantin sortant de sa boîte est bien sorti des urnes, à présent que la boîte ne fonctionne plus, on peut bien mettre des rustines au jouet, histoire de faire encore illusion.

      Dans toute cette mélasse, ils arrivent encore à faire des sondages.

      Etonnant….

  5. Bluesun dit :

    SELON INFO.

    Devinez qui est le Vice Président du Groupe de Sondages KANTAR ? Et bien, le Beau Fils de Macron.

    Vous savez dorénavant ce qu’il adviendra de vos opinions.

    Comme, c’est étrange ! Sébastien AUZIERE… çà vous parle ? Non, c’est normal.

    C’est le fils ainé de Brigitte Trogneux devenue Macron par épousailles!!!!

    A 42 ans, soit 3 ans de plus que le mari de sa mère, il est devenu en Janvier2016, Senior Vice Président de la Société de Sondages KANTAR.

    Cette Société appartient au Groupe KANTAR HEALTH, en partie à capitaux quataris (tiens, tiens le monde est petit..) qui a racheté la SOFRES.
    Vous avez maintenant une des sources “des sondages bidons” qui cherchent à influencer l’opinion des Français.

    Fastoche les sondages….

  6. Bluesun dit :

    Macron en campagne disait qu’il ne voulait plus de pauvres dans la rue.

    Fruit de son travail, c’est le peuple entier (ou presque), qui dans la rue crie famine….

    “En même temps”, il en a fait des RIENS…..

    Mais ce “sait rien”, remonte dans les sondages….

  7. Bluesun dit :

    Écrire l’Histoire, c’est foutre la pagaille dans la Géographie
    — Daniel Pennac

    40 ans que les umpsbisounours écrive “la nouvelle histoire de France”….

    Et au bout du bout, on en arrive à la Révolution.

    La sagesse populaire à raison, ils veulent changer le monde, et au final, c’est l’histoire qui se répète.
    Prendre les leçons du passé, avant de faire du n’importe quoi.

    L’argent pourri tout, même les âmes.

  8. amazonia dit :

    EDOUARD LE 1ER SINISTRE ?
    UN DEBAT ? Pourquoi faire !
    L’ETAT ? Qui est juge et parti 100%
    L’ETAT ? QUI FAIT LE CHOIX ? DES SUJETS comme en Corée
    du nord ! choix ?ORCHESTRE et PROGRAMME PAR MACRON .
    Cela a un nom = DICTATURE .
    DEMOCRATIE = zéro !
    PROPORTIONNELLE ? 100% quand ? A LA ST GLINGLIN ?
    EN MARCHE . C’est fini ! des sondages ? DE PLUS 5 POINTS ?
    Fait par qui =LA FAMILLE / Trogneux /Macron
    du côté de l’aile ou la cuisse !
    STOP LE CIRQUE déplacement de MACRON ?
    Voir les HANDBALLEURS a CRETEIL ?
    PAROLE DU PRESIDENT ? (( ça va ! ça va ! TOI ça va ? MDR

    • Bluesun dit :

      Débat pourquoi faire ?
      Pour gagner du temps.

      Ils Disent, débat ouvert, mais que sur les questions autorisées.

      Nouveau monde, nouvelle démocratie du fait comme on le dit.

      En fait, ce que veut le peuple, c’est que Macron dégage…

      Inutile de perdre encore du temps supplémentaire, à faire un débat.

      Encore du blablablabla….

      Il est dans la rue le débat, pour cause de mauvais travail, effectué par le “meilleur ouvrier de France”…
      Par le chevalier de l’ordre de l’éléphant.
      Par le champion du monde de la terre…

      Il a foutu en seulement 18 mois, un ce ces bololo, spectaculaire. Phénoménale…..

      Il en perd ses cheveux, son sourire carnassier, et devient tout maigre…

      En marche, c’est fini, il court….ni à droite, ni à gauche, droit devant….il a au moins la lumière des gilets jaunes…

      San rien savoir, Il est venu, il a vu, il a tout perdu….

Laisser un commentaire sur amazonia