/>

Macron : une lettre aux Français et surtout beaucoup de fumée

Rédigé par notre équipe le 15 janvier 2019.

Le génial Macron a donc publié sa lettre aux Français. La décence voudrait que cet article s’arrête là, mais il faut bien décortiquer la vaste opération d’enfumage lancée par le pouvoir. Cinq longues pages pour une lettre préparée depuis des semaines par une armée de communicants. Beaucoup de mots, une sacré dose d’autosatisfaction, un débat cadenassé tant dans les termes de l’exposé que des questions dont les réponses sont déjà imprimées et attendent patiemment la fin de ce cirque pour apparaître comme par enchantement sur le bureau du futur ex-chef de l’Etat.

Le grand débat s’ouvre officiellement ce mardi 15 janvier, mais depuis dimanche soir, la France ne vit qu’au rythme de la lecture de la lettre d’Emmanuel Macron aux Français. Le président de la République joue une toute nouvelle partition (en plus de celle de la criminalisation surjouée depuis le début du mouvement des gilets jaunes). Le jeunot tente de faire croire que l’avis des Français l’intéresse. Une faste farce qui pour tenir un minimum doit avoir une forme irréprochable. Manque de chance et surtout de consistance et de compétence, la forme part en vrille avant même l’entame du débat.

 Des garants macroniens pour un débat qui n’en est pas un

Comment faire croire aux Français que Jupiter et ses sbires s’intéressent à eux et à ce qu’ils pensent ? Tout d’abord un macroniste pur jus pourrait s’interroger : « Quoi les gens qui ne sont rien pensent ?! ». Oui, les Français pensent, mais ils ont trop tendance à « penser mal ». Deux années de matraquage médiatique en faveur de Macron associées à dix-huit mois de matraquage fiscal ont finalement eu pour effet de rendre les Français quelque peu en colère. Les taxes et insultes pleuvent sur leur tête, ils finissent par se rebiffer et expriment leur volonté depuis plus de deux mois, mais le pouvoir fait mine de dire : « vous semblez avoir quelque chose à dire, mais quoi ? Laissez-moi vous aider et répondez à ma lettre » !

 

Et quand Macron écrit, c’est comme à l’oral. Une logorrhée auto-célébratrice dans laquelle un avis contraire n’a pas sa place. Oui, mais là il s’agit d’un débat donc on peut s’exprimer comme on veut se dit le citoyen qui n’a pas encore bien compris comment tout cela marchait. Macron peut bien poser 34 questions, rien n’y fait. Il n’attend pas les réponses des Français, mais par scrupule il fait en sorte de les guider vers le « penser bien ».

 

Sur la question centrale de la fiscalité, professeur Macron explique que les impôts servent à payer les fonctionnaires et les services publics. Magnifique introduction qui ne fait qu’allonger une lettre déjà bien pénible à lire. Mais le pire est à venir puisque Macron ose affirmer : « Nous ne pouvons, quoi qu’il en soit, poursuivre les baisses d’impôt sans baisser le niveau global de notre dépense publique ». Quoi ? Les impôts auraient-ils baissé en Macronie ? La pression fiscale s’accentue, mais les impôts baissent. Alors de quoi se plaignent les Français ? En somme, Macron affirme que certains services publics vont dégager, car trop coûteux et pas assez utiles. Soit le programme du libéral Macron…

 

Tous les thèmes abordés souffrent de ce même biais. Où trouver l’argent demande-t-il à plusieurs reprises. Il y a bien des niches très garnies à aller pomper. Les rémunérations de hauts fonctionnaires, de ministres et de parlementaires qui ne travaillent pas. Il y a aussi les grosses entreprises qui échappent à l’impôt et dont les présidents ont la légion d’honneur. La fin du financement public des médias privés. La suppression des aides délirantes pour les associations, ONG et tout groupe à l’agenda très chargé et souvent anti-France. Il y a énormément d’opportunités pour reprendre des milliards dilapidés. Il n’y a qu’à faire preuve d’un peu de volonté politique.

 

Pour tous les gilets jaunes, le rétablissement de l’ISF est un moyen intéressant de parvenir à plus de justice sociale. Pourquoi pas ! Ah non, cela est impossible ! Macron le dit clairement. Tout ce qui a été fait sous sa sombre présidence ne sera pas l’objet de débat… Il peut ensuite dire qu’il est ouvert à tous les sujets… Le « en même temps » a encore de beaux restes.

 

Les jeux sont faits et pour être certain que rien ne sortira des riens de Français, un collège de cinq personnalités chargé de « garantir l’indépendance » du débat va être nommé. Un collège qui devrait être dans les starting blocks avec un débat qui commence dès aujourd’hui. Non, les génies du Gouvernement n’ont pas encore trouvé de personnes un tant soit peu crédibles. Ah si ! de Rugy a cru que les heureux élus s’appelaient Nicole Notat et Jean-Paul Bailly. C’était sans compter sur Matignon qui s’est empressé d’infirmer la nouvelle. Le ministre de Rugy est ridicule une fois de plus et le Gouvernement s’embrouille comme à chaque fois. Il faudra donc attendre vendredi pour connaître les heureux nommés. A croire que le débat se fera sans eux. Ce n’est pas un souci, ils ne sont là que pour les caméras. Alors bonnet blanc ou blanc bonnet…

 

A chercher n’importe qui, le Gouvernement a quand même fini par trouver deux sous-ministres pour garantir l’ « indépendance » et l’ « impartialité » du débat. La Macronie juge elle-même de l’ « indépendance » et l’ « impartialité » de son jouet. On aura tout vu. C’est peut-être ça aussi le nouveau monde. Le n’importe quoi est la norme et les Français devront s’y plier de gré ou de force. Vivement samedi pour une vraie respiration démocratique !

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MACRON et SA clique ! les Parasites d’état
    du pognon de dingue ; pour EUX /SALAIRES
    CEUX qui gagnent plus / 4000/ 10000/15000/20000 /30000 euros +++
    =CEUX QUI GAGNENT PLUS +++
    MEME TVA ? pour les GUEUX /PLEBEIENS / SANS POGNON .
    MEME TVA ? POUR TOUS ? 20% EDF = chauffage =ceux qui ne sont rien ! IMPOSSIBLE PAYER FACTURES
    Des équarisseurs de peuple ! CHAUFFAGE ? LUXE ? STOP
    METTRE FIN A TVA DE 20% pour ceux qui sont avec des
    salaires et retraites de misère .
    DEBAT D’ETAT ? ETRE JUGE ET PARTI .
    VASTE FUMISTERIE .
    MACRON . HORS JEUX . LA CLIQUE DES SUPERS VOLEURS .

  2. amazonia dit :

    DEBAT A BOURGTHEROULDE ?
    Avec des MAIRES ? CHOISIS PAR sa MAJESTE le petit
    locataire provisoire de L’ELYSEE .Serviteur des ses AMIS UE .
    AMIS /UE = peste noire = liens MONSANTO et BAYER TOXIQUE
    HERITIER DE IG. FARBEN ./ CQFD
    C’est LUI MACRON qui ose et insulte ++des millions de
    Français IL DIT DES LEPREUX / DES PESTES BRUNES ?
    LUI LA PESTE NOIRE DE L’UE en infiltration dans la FRANCE
    DE CEUX QUI NE SONT RIEN .
    LA PLUS GRANDE FUMISTERIE DU XXI ème siècle
    des TENEBRES . LORSQUE L’UE laisse faire LA CHARIA EN GRECE et dans les ETAT UE ? . LAISSE FAIRE ?
    SCANDALEUX . MACRON COMPLICE représente UE .
    QUI VEUT VOTER POUR MACRON /ELECTIONS UE ? DANGER .
    FRANCAIS LIBRE . POUR FRANCE LIBRE .
    STOP MACRON . DEBAT ? Grosse magouille
    CEUX QUI DIRIGENT ? ETRE JUGE ET PARTI .
    HORS JEUX DIRECT ./ EN MARCHE vers la sortie ./
    MACRON . DEMISSION ./

    • Bluesun dit :

      Macron a choisi ses maires.

      Plus facile pour se faire applaudir.

      Macron dit que les maires sont les artisans de la transformation du pays.

      Donc tous copains comme cochon, pour continuer le boulot de DESTRUCTION-CONSTRUCTION.

      Pour le reste, magouilles et cie…..

      Clique à dégager….

Laisser un commentaire