La Macronie veut-elle abattre les leaders des gilets jaunes ?

Rédigé par notre équipe le 27 janvier 2019.

Ce samedi 26 janvier 2019 a peut-être marqué un tournant dans la mobilisation des gilets jaunes, mais aussi de l’Histoire de France. Le pouvoir a montré son vrai visage en direct dans les rues de Paris. Alors qu’il manifestait pacifiquement en compagnie de milliers d’autres gilets jaunes, Jérôme Rodrigues a été victime d’un tir des forces de l’ordre. Cet homme qui a invité le Gouvernement à un vrai dialogue depuis des semaines a été pris pour cible et a perdu un œil. Un acte qui ne pourra pas rester sans réponse.

Quand on perd le nord, rien ne vaut une répression bien sanglante histoire de se rassurer et de calmer les opposants. Bien des régimes ont essayé ce triste cocktail et la Macronie ne semble pas insensible à ses arômes. En ce 26 janvier, ils étaient encore très nombreux à exprimer leur ras-le-bol et leur envie de vivre tout simplement. Une vague qui ne faiblit pas malgré les manipulations incessantes des services du ministère de l’Intérieur. Les gilets jaunes étaient 69 000 à arpenter les rues de France selon les Cerbères de la Macronie. Ils étaient donc au moins le double à ne pas marcher au pas d’un grand débat pipé, tronqué, faussé.

Leader charismatique – ta tête est mise à prix !

Des gilets jaunes traités de tous les noms depuis trois mois et que le président de la République refuse de nommer au cours de ses dizaines d’heures de parlote. Leur existence est niée, mais leur identité est bien connue des autorités. Ainsi, les leaders les plus en vue sont systématiquement ciblés depuis plusieurs semaines. L’Acte XI n’a pas dérogé à la règle et se distingue même de façon sanglante avec l’attaque honteuse dont a été victime Jérôme Rodrigues. Son tort ? Etre un peu trop médiatique et pas assez « peste brune ». Le genre de profil qui invite les Français encore réticents à franchir le pas et à descendre dans la rue.

Alors qu’il était place de la Bastille et qu’il filmait en Facebook live, le pire est arrivé. Une détonation énorme se fait entendre, la caméra vacille, l’homme s’écroule touché à la tête par ce qui semble être une grenade de désencerclement selon les premiers éléments. Ah, voilà donc que ce rusé de Rodrigues attaquait les CRS alors qu’il prônait la non-violence sur les plateaux télé ! Sauf que les images ne collent pas du tout avec ce scénario qu’aurait tant aimer actionner le pouvoir. Juste avant d’être visé, Jérôme Rodrigues demande aux gilets jaunes de quitter le périmètre, car les choses s’enveniment à cause des black blocks (groupes d’extrême gauche venus tout détruire à commencer par la crédibilité du mouvement). On aperçoit des flics qui traversent le champ de la caméra et qui donnent l’assaut. Un autre groupe de CRS se rapproche de Jérôme Rodrigues, et le vise délibérément alors qu’il ne fait que filmer pacifiquement.

Les images sont violentes, injustifiables et le résultat est monstrueux. Rodrigues est touché à l’œil droit. Un œil qu’il a déjà perdu malgré les premiers soins donnés rapidement par les street medic et son opération à l’hôpital. Mais comment ne pas le perdre quand la police vous vise de si près avec une grenade de désencerclement ? Des flics en rien encerclés ni en danger qui se sont donc payés la tête d’une des figures les plus appréciées du mouvement. Une vie brisée sur l’autel de la Macronie qui pense stopper une lame de fond en défigurant et en handicapant un homme à vie. Et que dire de la charge de CRS alors que les street medic tentent de sauver Jérôme Rodrigues à terre et en sang ? La foule des gilets jaunes se presse devant lui pour éviter que les flics ne viennent le piétiner, mais rien y fait. Ils avancent et matraquent à tout va et Le Monde ose écrire que la charge policière est destinée à l’évacuer…

A Bordeaux, une autre figure du mouvement, Maxime Nicolle est lui aussi visé par la police et brièvement interpellé. Pas de séquelle physique, mais Nicolle sait qu’il est dans le collimateur des autorités car lui aussi trop charismatique et populaire (même chez Mahjoubi…). Les têtes d’affiche sont ciblées et n’ont qu’une alternative. Rentrer dans le rang et se faire manger par le système en se proposant de jouer aux élections européennes ou se faire tabasser par la Macronie. La France en colère d’Eric Drouet (et de Jérôme Rodrigues) a choisi la seconde option. L’unique réelle option, mais cela ne signifie pas que les matraquages doivent être facilités. Les milices macroniennes s’exposent à un « soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre. Amis gilets jaunes, organisez-vous plus que jamais, laissez vos querelles de côté, un combat ne se joue pas, il se gagne ».

Les Français ont le pouvoir de chasser des gens qui souhaitent leur destruction sociale et physique lorsque la première ne suffit pas. Ne pas user de ce pouvoir est une faute morale impardonnable au moins aussi grande que l’attaque dont a été victime Jérôme Rodrigues. La peur est dans le camp du pouvoir. Ne la laissons pas s’infuser au sein des gilets jaunes. La morale est dans le camp des Français qui se soulèvent et l’histoire montrera qu’il est possible de mener une révolution sans verser le sang de ceux qui le font couler. La colère saine aura raison de la froide perfidie. Vive Jérôme Rodrigues ! Vive les gilets jaunes ! Et vivement l’Acte XII !

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MACRONIE .
    LE CASTANER DE SERVICE .
    Provocateur / agitateur /instigateur / fomenteur ++++
    LE CASTANER . DANGER PUBLIC . CQFD .
    MACRON un état contre le peuple FRANCAIS .
    ZERO DEBAT .
    MACRON et ses serviteurs font le tour de France !
    TOUS en campagne électorale pour UE .
    DEBAT ? FUMISTERIE . BLABLABLA BLA ++++ENFUMAGE .

  2. Gourtay dit :

    pourquoi accuser Castaner alors que Nunez est derriere ces agissements et devrait etre tenu responsable des ordres qu’il a promulgues en menacant de sanctions les recalcitrants qui se dresseraient contre ses directives au sein du ministere de l’interieur y compris les forces de l’ordre obligees de sevir contre leur gre. Voir ses declarations a la tele. Le parti Lrem essaie de cliver les elus pour faire grossir ses effectifs et de ce fait cherche à s’imposer partout eliminant les leaders politiques pour les elections europeennes et mener sa politique plus facilement
    en profitant des deniers du peuple francais appauvri.

  3. Bluesun dit :

    “Le pouvoir a montré son vrai visage en direct dans les rue de Paris”.

    Macron a été élu pour sa “beauté” (oui, y en a qui l’on trouvé beau).

    A présent Macron, démontre que : qui a le visage beau, n’a pas toujours bon cerveau. (proverbe français).

    Ce qui a fait que les gilets jaunes sont dans les rues ?
    c’est parce que l’or est jaune, mais qu’il a noircit le coeur d’une poignée d’hommes en marche, pour le jeu de DESTRUCTION.

    Luc Ferry air détaché a dit, qu’il fallait tirer sur les manifestant. C’est une Incitation au meurtre.

    Depuis le début du mouvement gilets jaunes, l’Etat en attend l’essoufflement.
    Malheureusement l’Etat, panse pleine, n’a pas d’oreilles pour entendre la souffrance d’un peuple.

    C’est toujours sur une démission collective que les tyrans fondent leur puissance. (Maurice Druon).

    Le “grand blabla”, aurait du faire que le peuple se contente de manger les pépins du fruit d’un “grand travail ” de DESTRUCTION.

    Quand on fabrique un peuple de sans dents, il devient impossible audit peuple de mâcher les pépins qui mènent à sa DESTRUCTION, et d’en avaler en plus les couleuvres.

    Gilets jaunes de plus en plus nombreux à marcher dans les rues de France, rend aveugle médias et politiques.

    Peut-être pour cela que la police de son côté s’acharne à tirer dans les yeux de qui ose manifester leur mal de ne pouvoir vivre décemment.

    Le mouvement prend de l’ampleur, il faut donc faire peur. Tirer dans le tas. Tirer sur des gens non armés.

    Le peuple souffre, mais qu’importe puisque c’est le fruit d’un travail savamment mené depuis des années.
    La police qui se dit fatiguée est à coup de prime requinquée pour “tuer”.

    Macron le blablateur est partout, d’effet de veste, en effet de gestes, frétillant un coup à droite un coup à gauche, de paroles en parlotes semées au vent, mais tellement absent face aux désespoirs de tout un peuple.

    A quoi peut ressembler celui qui a pris le visage de l’absence ?”
    Au visage d’un Macron.

    Absent dans l’écoute, dans l’entente, dans la façon de faire son travail de gouverner, mais tellement présent dans l’horreur, dans la mutilation, dans la provocation, dans ce qui fait qu’un homme pacifiste en perd la vue, quand d’autres perdent jusqu’à leur vie.

    Pour que la France retrouve calme et sérénité, pour éviter que tout un peuple ne se retrouve mutilé, ou moribond, il devient urgent que ce Macron démissionne.

  4. amazonia dit :

    PROCHAINE ETAPE . /UE .
    VOIR SUR GOOGLE INFOS SUR .
    (( groupe EUROGENDFOR ))
    danger pour les peuples Européens ++++++++++++

  5. amazonia dit :

    2019 / (( LE MERDE IN FRANCE 100% ))
    le petit chose locataire provisoire de L’ELYSEE
    LUI . Voyage /voyage avec notre POGNON DE DINGUE .
    MACRON . entre MOMIE ET MAMIE.
    LA FRANCE BRULE / CREVE / LE GUS ! LUI VOYAGE ?
    Crédibilité du petit chose = Zéro C’EST FINI MACRON / DEGAGE.
    2019 ?
    Après loterie du PATRIMOINE .
    LOTERIE DES GUEULES CASSER ? LE RETOUR .
    Pour les BRULER / BORGNES / MACHOIRES CASSER .
    CASTANER ET SA CLIQUE DE ROBOCOP .
    STOP . Pas des incidents (( actes criminels )) CQFD ./
    STOP EN MARCHE . MACRONIE . C’EST FINI ./

  6. amazonia dit :

    les ROBOCOPS ? POLICE ? CURIEUX ?
    Contre des MECS /HORS LA LOI toute l’année
    des milliers de voitures brûler + casse + trafics =drogues
    voitures / marchandises divers +++
    AUCUN INCIDENT ? OEIL CREVER / MACHOIRES FRACASSER +
    CEUX qui ont KALACH + ARMES + SABRES + POIGNARDS +++
    POUR EUX ? REGIMES POLICE = bisounours !
    POUR LE PEUPLE DE FRANCE EN MANIF ?
    LES GUEULES CASSER . ?
    POLICE /GENDARMES ? CHERCHER LES ERREURS ?
    BORDEL DE MERDE .
    CELA VA MAL FINIR .
    2 POIDS / 2 MESURES . STOP .

  7. amazonia dit :

    GILETS JAUNES et POLICE . Mettre face a face ! pour
    détruire encore plus LA FRANCE .
    QUI A ENTRE LES MAINS DES ARMES QUI BLESSE LES JAUNES
    QUI ? Un autre copier coller DE BENALLA = mercenaires
    payer pour ! AGIR . ???????
    (( LA NUIT TOUT LES CHATS SONT GRIS .))
    se faire passer pour un Robocop !
    un homme de mains ! au service de QUI ?
    A QUI ? PROFITE ? LE GRAND BARNUM .
    EN MARCHE . GROSSE MAGOUILLE . /MACRONADE PARTIE +++

    • Bluesun dit :

      Oui, bonne question à qui profite tous ces crimes ?

      Tous ces crimes doivent mener où ???

      Le jeu de DESTRUCTION-CONSTRUCTION doit-il passer par l’anéantissement de tout un peuple, et son pays France ?

      Mieux crever, pour faire place au grand remplacement ?

      Yves Cochet le 3 janvier 2019 dit que :

      “limiter nos naissances, nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes”….

      Oui a qui profite ce grand barnum ?????

Laisser un commentaire