Petite radiographie de la démocratie macronienne

Rédigé par notre équipe le 03 février 2019.

Alors que le douzième samedi de mobilisation a une nouvelle fois montré la résilience du peuple, il n’est pas trop tard pour expliquer aux foulards rouges (qui n’ont pas la motivation de redescendre dans la rue) et à la Macronie le pourquoi d’une révolte saine et populaire. L’Etat macronien est au cœur de ce ras-le bol qui n’est autre qu’un ultime cri de détresse.

« Peste brune », « séditieux », « foule haineuse », « homophobes », « antisémites », « racistes », tout le vocabulaire ordurier chargé de détruire un mouvement via son association fallacieuse avec le nazisme y est passé. Pourtant, après douze semaines de manifestations, les cortèges sont encore très importants – bien plus que les chiffres officiels qui n’ont aucun sens. Le Syndicat France Police – Policiers en colère a dénombré 290 000 personnes en France pour la seule journée du 2 février. On est loin des chiffres risibles passés à la moulinette par un Castaner aussi nul en maths qu’en maintien de l’ordre. Le mouvement des gilets jaunes ne faiblit pas, n’en déplaisent aux médias qui ont payé un cabinet privé pour faire le décompte du cortège parisien et qui se sont vus obligés de donner des chiffres d’au moins un tiers supérieurs à ceux de Beauvau.

Vers toujours plus d’autoritarisme

Bref, le Gouvernement ment sur l’étendue des manifestations et le chef de l’exécutif perd complètement les pédales malgré les dernières bouées de sauvetage envoyées par les chaines d’information en continu et les instituts de sondage. Mouvement d’insurrection, chômage à des sommets malgré les derniers chiffres fabriqués, croissance déjà médiocre et en baisse, inflation en hausse seraient les supports d’un regain de confiance des Français pour leur président. C’est juste grotesque. Un autre signe est l’omniprésence de Macron dans les médias. Il faut occuper l’espace alors on est reparti pour un « débat » avec les élus d’outre-mer pendant 7 heures… Record battu, mais Macron se sentait vraiment bien puisqu’il a déblatéré depuis l’Elysée. Quand on est à la maison sans la moindre menace de tomber sur un gilet jaune, on se sent pousser des ailes.

 

Macron est dans sa tour d’ivoire, loin des « jojos » qui osent contredire des ministres coupables d’incompétence et d’aveuglement idéologique. Mais pourquoi avoir si peur des gilets jaunes au point de les faire charger sans justification quand on prétend soi- même être un gilet jaune ? Car oui, Macron a eu le culot de dire que « si être “gilet jaune”, c’est vouloir moins de parlementaires et que le travail paie mieux, moi aussi je suis “gilet jaune”! ». Quel audace ! Macron veut se donner les allures d’un « jojo » en soutenant qu’il travaille pour le bien (financier) des Français ! Alors pourquoi les prix des denrées alimentaires ont-elles soudainement augmenté le 1er février alors que les gilets jaunes exigent une baisse ? Pour mieux payer les agriculteurs affirme le pouvoir. Les prochains mois montreront qu’il s’agit d’une pure entourloupe macronienne faite loi.

 

Macron se dit gilet jaune, car il veut moins de parlementaires. Une position partagée par son Premier sinistre et qui cache en fait l’ambition de tuer un Sénat qui a le tort de ne pas être aux ordres. Un Sénat qui a auditionné deux fois le grand ami Benalla et qui a permis de confondre quelques uns de ses mensonges avec l’aide de journaux qui cherchent la vérité à l’image du Canard enchaîné et de Mediapart. Il faut châtier les sénateurs et les rendre inoffensifs en leur enlevant leur statut de législateur. C’est donc ça la Macronie : tendre vers plus d’autoritarisme sous couvert de renouveler la démocratie. Alors on se retrouvera avec une Assemblée nationale en chien de garde où les rares opposants se voient insultés lorsqu’ils ont la parole. Scène hallucinante d’une députée En Marche qui vient se poser à un mètre d’un opposant pour lui intimer l’ordre de se taire dans l’hémicycle. Jean Lassalle revêt un gilet jaune et la séance est suspendue. Mais lorsque les insultes sont proférées contre un parlementaire par une greluche hystérique d’En Marche, la séance continue sans problème. C’est ça aussi la Macronie. Les insultes fusent et les victimes n’ont aucun droit.

 

La Macronie c’est aussi un couple présidentiel qui donne le change devant des caméras qui captent des baskets aux pieds de Brigitte Macron alors qu’elle est en déplacement officiel en Egypte avec l’argent des Français. Une Première Dame dont la presse people tenue par sa grande amie Mimi Marchand ne cesse de vanter la classe. Mais qu’elle classe y a-t-il à porter des baskets ? Ah ce sont des Vuitton alors tout le monde doit la fermer et admirer ces horreurs à 750 euros. Mauvais procès affirme la présidence qui assure qu’il s’agit d’un prêt destiné à faire briller la mode française à travers le monde. Alors si la Première Dame joue les femmes sandwich pourquoi ne pas faire la même chose avec sa petite chose de mari ? On y verrait les étiquettes de toutes les banques, assurances, et groupes du CAC 40. Au moins les choses seraient plus claires, plus démocratiques. Ça tomberait bien pour celui qui prétend élever la démocratie à des niveaux jamais atteints.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MONSIEUR LE PETIT CHOSE MACRON .
    DEPUIS LE DEBUT A L’ELYSEE .
    LUI . IL insulte LE PEUPLE DE FRANCE ?
    ALORS . LE PEUPLE DIT STOP .
    MACRON / SES SINISTRES EN MARCHE .Complices TOUS .
    DE UE / BILDERBERG . +ISLAM DES TENEBRES .
    LA PESTE NOIRE ? ce sont EUX . PAS LES PEUPLES ESCLAVES
    DE LEURS POLITIQUES .
    TOUT LES PRIVILEGES ET POGNON DE DINGUE POUR EUX .
    PEUPLE EN COLERE QUI DIT NON A DICTATURE /UE/MACRON .
    DEMOCRATIE = Zéro
    DEBAT ? ZERO . 100% ENFUMAGE +MEDIAS COMPLICES ./
    MACRON Fait des discours pour gagner les élections UE .
    MACRON CONTRE LE PEUPLE FRANCAIS
    MACRON SERVITEUR UE 100 % Lécheur de babouche en plus+

  2. zelectron dit :

    démocratie macronienne : oh! le bel oxymore 🙂

  3. amazonia dit :

    MACRON ?
    DES DISCOURS ? BLABLABLA . pour endormir les NAIFS .
    UN REFERENDUM ? L’escroquerie du XXIème siècle !
    MACRON PREND LES FRANCAIS POUR DES CONS ? STOP .
    SE FAIRE EMPROSER PROFOND PAR LE PETIT CHOSE ?
    NON .MERCI .
    MACRON LE VENDU ./UE/ BILDERBERG /ISLAM DES TENEBRES .
    (( PEUPLE DE FRANCE . ETRE LIBRE ? ))
    prochaines ELECTIONS /UE / .
    STOP MACRON a lui seul = PESTE ET CHOLERA .
    LE TRAITRE .

  4. amazonia dit :

    MACRON en visite ! dans les BANLIEUES ?
    AU PAYS DE CANDY ET DES BISOUNOURS . SCANDALEUX .
    Les BANLIEUES des pauvres ? QUI POSSEDENT LE PLUS ++++DE PORTABLES / INTERNET / TV / JEUX VIDEOS /fringues ++
    Derniers modèles !
    ALORS . ON CE MOQUE DE QUI ? chez les petits cousins
    de BENALLA
    MACRON CIRCUS EN RECUP POLITIQUE CHEZ SES ELECTEURS
    POUR ELECTIONS /UE /
    AU PAYS DES KALACHS / SABRES /POIGNARDS ?
    TOUT EST PERMIS EN BANLIEUE ???
    AU PAYS DE OUI/OUI .
    DEBAT ? A PISSER DE RIRE .
    2019 . JOIE ET BONNE HUMEUR .
    ANNEE DU COCHON . POUR QUAND MACRON ?
    EN BANLIEUE . CHEZ LES CHINOIS ?? BONNE IDEE ./
    FRANCE DEMOCRATIE ? ZERO ./

  5. Bluesun dit :

    DES “JOJO” POUR CAUSE DE BOULOT D’UN ” JO”JOBARD !!!!

    Depuis l’attentat de Charlie Hebdo, dès que quelque chose de tragique arrive, on devient tous, le tragique.

    Macron fait crever le peuple de faim, et se dit lui même un sans dents, (sourire carnassier aux lèvres).

    Macron, avec “grande” détermination ; injurie, insulte le peuple, et parade tout en ruminant jusqu’à l’idée “lumineuse”, qui ira à l’encontre de ce que demandent les citoyens.

    “Grands blabla”, pansements sur des plaies constamment mises à vif par le jeunot diabolique.

    Que Macron jouisse de ses étranglements infligés au peuple tant que son flambeau dure encore, car les demi-mesures et l’indécision conduisent un État à une ruine certaine.

    Les baskets de la vieille = un prêt destiné à faire briller la mode française ?

    Jackie Kennedy Grâce à son élégance, sa jeunesse sa simplicité et sa beauté, était l’élégance à la française.
    Il est vrai qu’elle portait des “ballerines”….

    Question élégance, c’est quand même beaucoup mieux que des baskets.
    “En même temps”, Jackie Kennedy, n’avait pas besoin de jouer les d’jeunes, elle l’était, belle, elle l’était aussi.

    C’est très loin de la vieille à Macron.

    Mais si tout est prêté, pourquoi la mère Macron coûte t-elle aussi chère aux français ?

    “Alors si la Première Dame joue les femmes sandwich pourquoi ne pas faire la même chose avec sa petite chose de mari ? On y verrait les étiquettes de toutes les banques, assurances, et groupes du CAC 40.”

    Bien dit… excellent……..

Laisser un commentaire sur zelectron