/>

Quand Macron trouve une maison de retraite à Juppé

Rédigé par notre équipe le 16 février 2019.

Alors que les Français sont une nouvelle fois dans la rue afin de dénoncer leurs conditions de vie de plus en plus intenables, un individu bien connu a trouvé une solution à la précarité. Une misère qui touche un nombre croissant de retraités. Alors pour cet homme âgé de 73 ans, lâcher son boulot pépère n’a de sens que si c’est pour le troquer contre un autre encore plus tranquille et rémunérateur. Coup double pour ce politicard qui trouve une porte de sortie inespérée loin des gilets jaunes et de Français qu’il a toujours méprisé.

La Macronie sait jouer de l’effet de surprise. Alors qu’elle est attendue en vain sur la question sociale, elle s’occupe de tambouille politicienne qui doit lui permettre de garder la mainmise sur l’élite de professionnels de la politique. C’est ainsi que le maire de Bordeaux a été exfiltré en 24 heures de sa chère ville à qui il avait promis une fois encore de se consacrer jusqu’à la fin de son mandat. Direction Paris et le Conseil constitutionnel pour le fringant septuagénaire Alain Juppé.

Dépassé politiquement, mais pas pour dire le droit…

Un départ que personne n’avait vu venir puisque le maire de Bordeaux s’accrochait à son siège comme un mort de faim. La peur de plonger dans la misère intellectuelle et surtout financière une fois l’habit de maire raccroché. Alors quand Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale et figure du premier cercle de la Macronie lui a proposé un poste au Conseil constitutionnel, le vieux Juppé n’a pas réfléchi bien longtemps avant d’accepter. Un homme heureux et un Conseil constitutionnel qui peut se targuer d’avoir un nouvel ancien Premier ministre dans ses rangs. Un spécialiste du droit peut-être aussi ?

 

Malheureusement Alain Juppé est loin d’être un expert en droit constitutionnel et en droit tout court. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir fréquenté les tribunaux. Faut-il rappeler que Juppé a été condamné en 2004 dans l’affaire des emplois fictifs du RPR ? Une peine de prison de 14 mois avec sursis et un an d’inégibilité. A l’époque Juppé était en délicatesse avec le droit, mais la vieille aidant certainement, c’est désormais à lui de dire le droit. Nouvelle tartuferie politique qui vient conclure une carrière avec pas mal de ratés. La raison est très simple, il n’a jamais aimé les Français. Macroniste avant Macron, il n’a pas compris contrairement à son fils sprirituel que la politique était de la séduction. Il voulait être un général droit dans ses bottes, il ne fut qu’un maire dépensier et un multi-ministre au bilan peu flatteur.

 

Maigre legs pour l’histoire, mais poches bien remplies, car si en démissionnant de la mairie de Bordeaux et de la présidence de Bordeaux Métropole, il perd environ 9 000 euros de rémunération par mois, il se rattrape avec environ 13 300 euros d’indemnisation mensuelle consentis par le Conseil d’Etat ! Cela reste pourtant une misère sur l’échelle de Griveaux alors pour être certain que le semi-retraité pourra faire face à la cherté de la capitale, il peut compter sur des compléments de retraite d’environ 10 00 euros par mois. Avoir été maire, ministre, premier ministre, député etc. a quand même du bon. Avec plus de 23 000 euros par mois, Juppé devrait s’en sortir.

 

Juppé est un exemple pour tous ces gilets jaunes qui gueulent chaque samedi. Voilà un honnête homme qui a signé pour trimer jusqu’à l’âge de 82 ans au service d’autrui. Et il ne recevra que 23 000 euros mensuels. Voilà un homme d’Etat ou plutôt un homme qui se nourrit de l’Etat. Macron lui a fait un beau cadeau pour ses presque deux années de cirage de pompes. Désormais, Juppé a évacué Bordeaux et ses gilets jaunes et Macron peut rêver à mettre en place un jeune macroniste en 2020 et contribuer au pari de contrôler les 25 plus grandes villes de France. En politique, aucun cadeau n’est jamais vraiment gratuit…

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MAISON DE RETRAITE . DE LUXE .
    Pour des traitres / serviteurs UE /BILDERBERG .
    FABIUS ? Super contaminé tous ses potes UMPS /EN MARCHE
    JUPPE ! la honte = pognon de dingue pour des hors la loi .
    STOP . DE PAYER POUR DES PRIVILEGES /DES PARASITES .

  2. yellowdog dit :

    C’est une honte!!!!
    Je crois que l’état devrait l’aider (sa famille) a le loger dans un hospice pour terminer une carrière faite de haut et de bas (Quoique les hauts j’en suis pas sûr) .
    Encore un qui a enfilé sa capote jaune pour nous la mettre bien profond.

Laisser un commentaire