Decathlon, à fond l’islamisation

Rédigé par notre équipe le 27 février 2019.

Dans la course au communautarisme et au fric, l’enseigne de sport Decathlon a fait très fort en proposant des « hijabs de running ». Un accessoire destiné à couvrir l’ensemble de la tête afin que les femmes musulmanes puissent pratiquer le sport sans aucune retenue. Un grand pas vers l’islamisation franchi par une enseigne française qui donne des leçons d’émancipation sur les réseaux sociaux pour mieux justifier une soumission aux pires aspirations communautaristes.

Décathlon, à fond la forme ou plutôt à fond vers les nouvelles formes de communautarisme ! Comment mieux séduire un public de plus en plus islamisé ? Pour l’enseigne basée à Villeneuve-d’Ascq, une « charmante » commune près de Lille où le potentiel de vente des hijabs de sport n’est pas famélique, la voie royale est le communautarisme… Ne voyant peut-être pas plus loin que l’horizon des barres de béton, les génies à la tête de Decathlon n’ont rien trouvé de mieux à faire que de proposer un voile islamique pour faire du sport. Il n’y a pas de petits profits et tant pis si cela doit passer par une action malsaine soutenue par des arguments cyniques.

Tu t’émanciperas avec un voile sur la tête !

Après les piscines lilloises fermées aux hommes à certains créneaux pour des raisons religieuses qui ne disent pas leur nom, la région se distingue une nouvelle fois pour sa propension à aider l’islamisation des esprits et des habitudes. Cette fois, c’est l’enseigne de sport Decathlon qui franchit la ligne jaune avec une histoire de foulard noir. Désireux de gagner des parts sur un marché que l’on peut estimer en plein boom à en juger par la politique de Decathlon, la marque basée à Villeneuve-d’Ascq a mis en ligne des « hijabs de running » commercialisés au prix modeste de 8 euros. Ce n’est pas cher quand on veut faire du sport tout en affichant ses référents religieux !

 

Oui, mais voilà, l’islamisme n’est pas encore tout à fait la norme partout en France et des Internautes se sont émus de la vente d’un tel accessoire. La polémique a enflé non pas parce que les politiques se sont emparés du sujet, mais parce que Decathlon a d’abord nié ses velléités islamistes avant de les justifier sur Twitter au nom de l’émancipation de la femme. La cellule de communication a donc essayé plusieurs stratégies qui se sont fracassées sur la dignité qu’ont certains français qui ne sont pas dans la résignation.

 

Malheureusement, ces Français-là se font trop rares au sein de la majorité parlementaire. Si certains n’ont pas hésité à dénoncer une volonté de faire du fric en bradant un accessoire qui symbolise la soumission de la femme, bien d’autres font le jeu de l’islamisation rampante de la société. Le pire est que la ministre des Sports elle-même est favorable au port du hijab ! Prétentieuse, mais pas téméraire, elle le dit à mots couverts : « Mon rôle est de promouvoir le sport pour tous dans une logique de progrès, d’inclusion, de respect d’autrui et de mixité ». Pour Maracineanu, si le hijab peut faire venir une dizaine de femmes en plus sur les pistes d’athlétisme, c’est banco !

 

Que l’Islam s’affiche aussi ouvertement dans le cadre sportif n’interpelle guère une ministre qui n’est en fait que le reflet d’une bonne partie de la majorité. Les rangs d’En Marche sont abondamment fournis par d’ex-socialistes qui ont une certaine tendresse depuis trop longtemps pour un Islam sûr de lui-même et dominateur. Pas étonnant donc qu’il vienne soumettre ces godillots prêts à se plier à la loi du plus fort. La force est cette fois-ci restée à la décence, mais pour combien de temps encore ? Car si Decathlon a finalement décidé de ne pas commercialiser le hijab en France, ce n’est que partie remise. Pas de commercialisation « pour l’heure », mais quand les islamo-gôcho auront fini leur travail de sape, Decathlon pourra bien se rattraper…

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. blackcorbac dit :

    En ce qui me concerne je n’acheterai plus rien chez decathlon…..
    C’est incroyable ce que l’appat du gain peut faire faire

  2. amazonia dit :

    SCANDALEUX .
    STOP LA PUB . pour ISLAM des ténèbres !
    ceux qui souhaitent cette mascarade ! Qu’ils quittent
    LA FRANCE ./

  3. Bluesun dit :

    Ca fait des années (40 ans voire même plus), que plus ça va plus la France va vers l’islamisation.

    Des lois sont pondues, quand dans le même temps (ou presque), d’autres lois sont pondues, pour contrer les lois premières.

    Des gouvernants qui disent “lors d’élections” aimer la France, et en font année après année une terre au goût d’orient.

    Le sans frontières, le libre échange, le laisser faire, le laisser provoquer, et le tout arrosé de la colle “racisme”, fait que l’occident devient l’orient, sous la dictature du laisser vivre une certaine communauté.

    Pour les français (on va dire de souche, puisqu’à présent les cases sont mises), il ne faut plus aucun signe qui risque de choquer les non de souches, mais que les de souches soient choqués dans leur pays, cela n’engendre aucune interdiction, ni aucune obligation d’intégration des non souches.

    Si à présent les magasins se mettent à jouer de la religion, il faut boycotter ce genre d’endroit.

    Ou alors que les corses viennent sur le continent pour faire entendre que la France doit rester la FRANCE.

    Ces gens là ont un pays, une terre, ne sont pas apatrides ?

    Pour vivre leur religion, en balançant du “racisme”, il y a renversement d’une civilisation, d’une histoire, d’une religion du pays France.

    Je précise qu’il n’y a là aucun racisme, mais juste du réalisme.
    Les juifs depuis des lustres pratiquent leur religion, les chinois la leur, et tous les autres à l’identique qui vivent depuis autant d’années sur le sol de FRANCE, vivent sans enquiquiner le monde avec tel ou tel accoutrement sous le signe de la provocation.

    Mais tant que l’on aura pas un PRESIDENT, à la volonté de faire que les lois soient respectées, les musulmans doivent avoir raison de provoquer jusqu’à la corde. Mais il ne faudrait pas non plus que cette provocation provoque le ras le bol.

    Macron lors de sa campagne, a dit qu’il voulait plus de migrants, plus d’Europe, novice premier a dit qu’il ferait un gouvernement de novices. Ce qui fait qu’une “dit” ministre est d’accord pour la soumission de la femme.

    C’est Macron qui a été élu….
    Tout le monde demande qu’il dégage, (sauf les sondages.)…

Laisser un commentaire sur Bluesun