Castaner, un fou au volant ?

Rédigé par notre équipe le 02 mars 2019.

Alors que les journalistes annoncent un acte XVI des gilets jaunes en baisse qui ne va rassembler que des « complices du pire », Castaner prend une nouvelle fois la lumière. C’est normal étant donné qu’il est en première ligne chaque samedi. Malheureusement, le ministre de l’Intérieur est aussi nul en droit que son très cher président et confond les gilets jaunes avec les casseurs. A longueur d’interview, il n’a de cesse de jeter l’opprobre sur les gilets jaunes. Cela en devient lassant alors à défaut de changer de discours honteux sur le plan de l’honnêteté intellectuel, Castaner change de décor et se met en scène au volant d’une voiture…

Entre BFM TV et la Macronie, l’histoire d’amour est éternelle. Les « journalistes » de la maison BFM nous ont habitué aux images pour discréditer le mouvement, aux invités qui crachent leur haine du peuple et aux éditorialistes farouchement opposés à l’expression pacifique de la plèbe. Tout cela convient parfaitement au pouvoir, mais pourquoi faire l’économie d’une petite opération de communication peu coûteuse ? Ainsi, en ce samedi 2 mars, journée du XVIe acte des gilets jaunes, le naïf qui voudrait s’informer sur l’état de la mobilisation en regardant BFM TV se retrouve submergé par des images et des paroles dont on se passerait bien.

Castaner au volant ou l’image d’un ministre soi-disant aux commandes

Pour sa première interview du jour (il les collectionne), Christophe Castaner n’a rien trouvé de mieux que de répondre aux questions en conduisant. Une image rare, insolite et qui n’a surtout pas lieu d’être puisqu’il s’agit d’une grotesque mise en scène d’un ministre qui conduit on ne sait pas où juste pour donner l’impression qu’il va quelque part et de son propre chef. En fait, Castaner joue au Français moyen (supérieur) qui peut encore se payer l’essence (c’est le contribuable qui paye dans son cas). Il joue surtout au Français moyen en se faisant passer pour un type qui s’exprime sur l’actualité en conduisant sa voiture. A-t-il au moins sa ceinture de sécurité attachée ? Il ne lui manque que la clope au bec pour en faire l’archétype du beauf détesté par Benjamin Griveaux.

Merci pour cette scène ridicule Monsieur le ministre, mais non merci. L’interview voiture, c’est nul et surtout quand les propos sont aussi douteux. En somme, les gilets jaunes sont tous des ultra-violents, les policiers n’ont jamais rien à se reprocher et il ne faudra pas compter sur une fatigue des forces de l’ordre pour espérer le pouvoir vaciller. Rien de nouveau dans la bouche du ministre. Juste l’image. Il serait bien temps que Castaner endosse enfin son costume de premier flic de France. Arrêter de conduire le pays au chaos déjà. S’il veut se crasher, qu’il le fasse sans personne dans le véhicule.

Et au cas où son rôle l’intéresserait enfin, il faudrait qu’il donne l’ordre aux gendarmes et policiers d’interpeler les casseurs et d’arrêter leur fixette sur les gilets jaunes pacifiques. C’est trop en demander à un homme qui a pour seule mission de protéger coûte que coûte le bien-être de Macron. Deux hommes unis à la vie à la mort et qui se mettent en scène dans des styles différents. Peu importe le flacon, le poison est le même.

Quelle méchanceté diront certains ! Castaner a quand même évité un attentat le 17 novembre dernier (un vrai, pas un fantasmé par le pouvoir qui serait l’œuvre d’un gilet jaune « radicalisé »). Cet attentat évité est à mettre au crédit de la police, et non pas d’un ministre qui a montré à plusieurs reprises qu’il n’était au courant de rien. Le terrorisme finira malheureusement par refrapper, car malgré le super Casta, les moyens dont dispose la police face aux milliers d’individus radicalisés sont bien trop faibles. Mais lorsque le sang aura été versé de nouveau, le ministre mettra ça sur le compte de la fatalité et non pas de ses propres manquements. Si tout le monde pouvait avoir la vie et la tranquillité d’esprit d’un ministre…

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    CASTANER . PROVOQUE .
    CASTANER . LE FOU qui arrête des Gilets Jaunes ;
    CASTANER laisse libre les CASSEURS ses AMIS . CQFD .
    CHEZ LES CASSEURS ? ou sont les peines de prison ?
    (( les gueules casser = sont gilets jaunes ))
    les AMIS DE CASTANER les casseurs toujours libre !
    bordel Orchestré et Programmé par CASTANER . RIPOUX .d’état
    zéro TIR contre les casseurs !
    TIR DANGEREUX uniquement sur Gilets Jaunes !
    100% BORDEL D’ETAT . MACRON .DEMISSION .

  2. amazonia dit :

    CASTANER . N°1 du club TIR SUR PIGEONS JAUNES ?
    avec ses ROBOCOPS .
    LES GUEULES CASSER = (( GILETS JAUNES ))
    les vrais CASSEURS ? Complices de CASTANER /MACRON .
    FAIRE POURRIR ET FAIRE PEUR ?
    LA HONTE POUR EN MARCHE .
    STOP MACRON LE GOUROU FOU . Petit dictateur
    Equarisseur du peuple FRANCAIS .

  3. Bluesun dit :

    Manigances pour tenir un peuple dans la peur ?
    Les fous ça osent tout, nous en avons le constat tous les jours, et à présent les tirs à vue le prouvent parce qu’un peuple ose crier famine.

    Les fous engendre d’autres fous, et quand sort un jeunot fou de la matrice du fou, il ne fait que reproduire le : ce pourquoi il en est sorti.

    Le mouvement doit s’essouffler, et c’est le déploiement de folies, qui doit le faire plier.

    En tous cas le mouvement gilets jaunes, est l’histoire de la trahison de l’unité.

    Un novice qui a fait un gouvernement de novices, font que ferveur de novice ne dure pas longtemps.

  4. amazonia dit :

    CASTANER /BELLOUBET ?
    DES CRIMINELS EN PRISON ? aucune fouille ? SUR DES OBJETS
    COUTEAUX OU AUTRES ? VISITE DES FAMILLES ? 100% BORDEL+
    ETAT = complice des Terroristes /criminels =laisser faire ?
    C’EST ETRE COUPABLE . OUI . CQFD .

Laisser un commentaire