Macron, le blablateur européen multilingue

Rédigé par notre équipe le 07 mars 2019.

Pensant peut-être avoir endormi les Français une bonne fois pour toutes, Emmanuel Macron ne se préoccupe plus que d’Europe. Le président veut gagner « son » élection dans trois mois et cela passe par une campagne intense où toutes les ficelles sont tirées une à une. Cette semaine, c’est la Grosse Bertha qui est de sortie avec une tribune européiste balancée dans tous les journaux du continent et dans toutes les langues parlées au sein de l’Union. Macron est omniprésent et donne en spectacle une rhétorique d’une faiblesse condamnable pour un homme qui rêve d’être l’homme fort d’un machin sans queue ni tête.

Depuis 48 heures, les éditorialistes sont tout excités à la seule évocation de la tribune d’Emmanuel Macron pompeusement intitulée « Pour une Renaissance européenne ». Un texte bien long pour contenir du vide où les mots et expressions sont lancés pêle-mêle avec l’espoir que les lecteurs ne retiendront que ce qu’ils ont compris ou cru comprendre de positif. Une chose est certaine, ce texte a bien la griffe du chef de l’Etat, car il s’agit d’un gloubi boulga indigeste duquel il ne faudrait retenir qu’un seul mot d’ordre : « Vive l’Europe bruxelloise et haro sur les Etats ! ».

Contre-vérités, enfoncement de portes ouvertes et vide intersidéral

Ainsi, les éditorialistes tombent pour beaucoup en pamoison devant un texte qui serait un rappel à l’idéal européen. Dès les premières lignes, une mention de la Seconde Guerre mondiale est là pour bien cadrer les choses. Pas d’UE, c’est l’assurance de retomber dans la guerre et plus précisément sous la coupe du nazisme. C’est l’argument numéro un des européistes et il faut donc le rappeler en préambule, histoire que les esprits les plus malfaisants ne soient pas tentés… Et comme une catastrophe en appelle une autre, Macron enchaîne directement sur le Brexit en s’interrogeant : « Qui a dit aux Britanniques la vérité sur leur avenir après le Brexit ? ». Certainement pas « bibi » et ses copains qui avaient promis de longues semaines durant une apocalypse financière, économique et sociale, prélude à une invasion presque certaine de criquets.

 

Les mensonges européistes ont été balayés par la réalité, mais Macron persiste en oubliant de dire que si le Brexit est si difficile à se faire dans les faits, c’est parce qu’il a pris la tête des pays revanchards qui veulent punir les méchants britanniques. Des sujets de sa Majesté qui ont préféré s’affranchir de l’Europe alors que Macron entend « défendre son modèle ». Voilà le programme ! Faire en sorte que le libéralisme, la fin des services publics et le progressisme immigrationniste s’imposent sans contraintes.

 

Le programme est dangereux, mais se cache derrière des coquilles vides qui peuvent sonner bien à l’oreille. Macron lance des envies d’ « Agence européenne de protection des démocraties », de « remettre à plat l’espace Schengen », de « police des frontières commune et un office européen de l’asile », de « traité de défense et de sécurité (qui) devra définir nos obligations indispensables, en lien avec l’OTAN et nos alliés européens » et enfin de « salaire minimum européen, adapté à chaque pays et discuté chaque année collectivement ». Ça fait beaucoup de choses pour un seul homme qui n’a pas eu le temps de voir que beaucoup de ces joujoux existent déjà sous un autre nom… Macron veut faire ce qui est déjà et qui ne marche pas. L’homme En Marche aucune vision pertinente pour l’Europe et encore moins pour la France. Il fonce droit dans le mur.

 

Que veut dire « remettre à plat Schengen » ? Comprend celui qui veut et qui peut. Le flou est si artistique que l’ennemi numéro 1 ou 2 ou 3 (on ne sait plus tant Macron a d’ennemis au sein de l’Union), Viktor Orban a salué la tribune du président français… Les mots valises sont remplis différemment en fonction des personnes et à la fin il ne reste qu’un grand chaos qui opprime. Et que le naïf qui croit encore les paroles du style « l’Europe qui protège arrive » ne soit pas trop déçu quand il aura glissé un bulletin En Marche aux européennes. Quand on promet un « salaire minimum européen » mais « adapté à chaque pays » et en plus « discuté chaque année collectivement », on promet juste du vent. Une spécialité toute macronienne qui n’a même pas l’avantage de faire tourner les éoliennes…

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    JEUDI 7 MARS ? Encore un déplacement de MACRON
    avec son CASTANER /ECOLOGIE /PACA ? MDR .
    ECOLO du dimanche = POUR ELECTIONS /UE . CQFD .
    les guignols qui emmerdent le peuple !
    parlons en des voitures ECOLO .életriques entre les batteries
    et autres qui obligent des (( METAUX RARES ))
    voir le livre de Guillaume PITRON = la guerre des métaux rares)
    les METEAUX RARES = polutions en chine des millions de morts
    car polutions des EAUX /RIVIERES /NAPPES PHREATIQUES .
    DES KM DE TERRE = légumes /fruits / animaux / poissons
    et HOMMES /FEMMES ENFANTS en crève des METAUX RARES
    LA CHINE A LE MONOPOLE et creuse aussi en AFRIQUE +++
    POUR DONNER VOITURE ELECTRIQUES A TOUTE LA PLANETE .
    METAUX RARES = dans AVIONS / BATEAUX / ENTREPRISES
    HAUTES TECHNOLOGIES +++ TV /PORTABLES ++ORDI ++
    ECOLOS = criminels ! chuttttt FAIRE CROIRE ECOLOGIE
    SUPER MENSONGE . ETAT DE LA HONTE DES POLITIQUES .
    LES SUPERS MENTEURS .
    LE POGNON DE DINGUE POUR EUX
    POUR LE PEUPLE ? LA MISERE .
    ALORS / AGIR AFRIQUE =. N°1 ne plus pondre des enfants .
    STOP ALLOC / POUR GD FAMILLES .
    NOS DIRIGEANTS SUR LA PLANETE = DES FOUS . OUI .

  2. amazonia dit :

    UN PRESIDENT HORS LA LOI ?
    FAIRE CAMPAGNE POUR LES ELECTIONS UE ? POB/COM ++++
    Et IL ose dire (( un débat )) NON .
    MACRON ? THE VOICE DICTATEUR . Débat point zéro
    FAIRE SON TOUR DE FRANCE avec notre pognon !
    LES AUTRES CANDIDATS ? TEMPS DE PAROLE ? SCANDALEUX
    PEUPLE EN COLERE . OUI . En plus des Gilets Jaunes
    nombreux chez eux ! MACRON nous prend pour des idiots ?
    STOP . MACRON . SONT CIRQUE . EN MARCHE DICTATURE /UE ./

  3. amazonia dit :

    MACRON . DEBAT . POINT ZERO .
    En route pour la PUB/COM =campagne électorale UE .
    La MACRONADE PARTIE . Pitoyable cirque
    INTELO FILS DE .HARRY POTTER DE PROVINCE /BOBOLAND
    des petites villes ! DEBAT ? ZERO .
    EN MARCHE A CHARTRES . Initiatives locales ! pour MACRON .
    DEBAT ZERO . RECITATION /ENFUMAGE DE TEXTE .
    STOP BARNUM . BLABLABLA +++STOP .
    LE PEUPLE . DEMANDE QUOI ? UN TRAVAIL ET DU POGNON .
    LES PARASITES D’ETAT . LES PROFITEURS / LES JOUISSEURS
    AVEC LE POGNON DES OUVRIERS / ET PETITS PATRONS . STOP
    EN MARCHE ? AVEC QUI ? LES RAPACES DE L’UE ? DICTATURE .
    PEUPLES EUROPEENS TOUS EN COLERE . DANGER +++

Laisser un commentaire