Gilets jaunes – Acte XVII : Macron ne veut pas arrêter le grand débat

Rédigé par notre équipe le 11 mars 2019.

Emmanuel Macron est un jeunot aussi opportuniste que cynique, il faut toutefois lui reconnaître sa faculté à noyer le poisson (et les Français par la même occasion). Une noyade sous les impôts et taxes où la seule bouée de sauvetage lancée est une logorrhée verbeuse insupportable. Les Français ont bu trop de potion amère et ne semblent plus en état de lutter pour le moment. Le gouvernement jubile et prépare la prochaine étape : la sortie d’un grand débat qui va peut-être prolonger se prolonger afin de s’assurer que les gilets jaunes sont bel et bien de l’histoire ancienne.

Alors que le grand débat doit se terminer dans quatre jours, le gouvernement est en pleine ébullition. Comment sortir de cette usine à gaz sans donner l’impression que ce cirque n’a servi que les intérêts du clown Macron ? La mission est des plus délicates pour un pouvoir qui a déjà sa feuille de route rédigée depuis deux mois, mais qui jouit tant d’une parole sans contrainte qu’il se demande si prolonger le débat jusqu’à la fin mars ou même avril ne serait pas pertinent ! C’est ça aussi la Macronie. On occupe jusqu’à plus soif le temps d’antenne et de cerveau disponible afin d’anesthésier tout esprit critique et faire croire que la crise que traverse la France a été réglée.

Mesurettes, vous voilà bientôt !

Caresser les maires dans le sens du poil et dire sans discontinuer que les gilets jaunes sont de dangereux séditieux prêts à mettre la France à feu et à sang ne suffira pas à mettre fin aux maux dont souffre le pays. Tout le monde le sait, mais les sondages disent le contraire. Macron serait à l’écoute des Français et va donc sortir des solutions miracles de son chapeau. Comment être à l’écoute quand on ne fait que parler ? Comment proposer de bonnes solutions quand on a un disque libéral rayé pour seul programme ?

 

A ces questions insolubles, la Macronie répond avec confiance que le grand débat (dont le nombre de contributions étrangement grandit à vu d’œil) va accoucher de « surprises ». Des surprises venues de l’Elysée, les Français disent plutôt non merci, car les soi-disant cadeaux qui seront offerts auront toujours un arrière-goût de poison. En l’espèce, la Macronie revient aux fondamentaux en assurant que les impôts vont baisser malgré les prochains impôts et taxes en préparation. C’est du grand art – de l’art oratoire – car les petits soldats macronistes ressortent la suppression de la taxe d’habitation pour affirmer que voter Macron, c’est se donner de l’air fiscalement. C’est très osé, mais qui ne tente rien n’a rien !

 

Cela fait quand même plus d’un an que les macronistes se payent la tête des Français en affichant une suppression de la taxe d’habitation (toujours pas effective pour des millions de Français) dès qu’on leur reproche un matraquage fiscal hallucinant. La ficelle est usée, mais elle est emballée dans le papier cadeau « grand débat » alors ça change tout ! Il se murmure ainsi que le gouvernement irait bien faire un tour un peu plus à gauche afin de montrer qu’il a entendu le message des Français. On ne change rien au fond, mais on va lancer deux ou trois mesurettes marquées à gauche et cela finira de tuer le mouvement des gilets jaunes.

 

Un mouvement en perte de vitesse à en croire les chiffres du ministère de l’Intérieur. 28 600 manifestants dont 3 000 à Paris ce samedi, c’est peu surtout au regard des entourloupes du pouvoir. On pourrait presque conclure que les coups de poker de la Macronie fonctionnent, mais une fois le grand débat enfin terminé et les quelques cacahuètes lancées aux Français, les motifs de grogne vont réapparaître avec une acuité jamais atteinte auparavant. Macron ne fait que gagner du temps, mais quand le barrage lâche enfin, la crue finit par tout emporter sur son passage. Patience et mobilisation : voilà deux mots importants contre les maux macroniens.

 

 

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MACRON .LE TRAITRE avec son ARMEE EN MARCHE .
    Des heures de discours pour élection UE
    DEBATS ? ZERO . PUB/ COM . ELECTIONS.
    ETRE HORS LA LOI ? faire passer au conseil constitutionnel ?
    UNE LOI pour la fouille du peuple en MANIF ? SCANDALEUX .OUI
    PREUVE = voir les vidéos MEDIAS + PRIVES ;
    DES HEURES DE VUE sur des vrais casseurs / ANTIFAS
    ULTRA GAUCHE +++EN NOIR + CAPUCHES+ CAGOULES
    LES GUS EN ACTION ? OUI QUI RESTENT LIBRE ?
    ALORS SCANDALE D’ETAT . CASTANER /MACRON .
    S’attaquent A QUI ? UNIQUEMENT ((AU PEUPLE )) a vomir ;
    Vouloir interdire une MANIF ? FOUILLES DE SACS ? VOITURES ?
    FACE A DES CRIMINELS ANTIFAS AVEC BARRES DE FER
    ET AUTRES ARMES ? QUI RESTENT TOUS LIBRES .
    ETAT DE LA HONTE .
    SIMPLE /BASIQUE . VOIR LES HEURES DE VIDEOS . QUAND
    LES VRAIS CASSEURS = complices DE CASTANER .
    FAIRE DES LOIS ? (( contre LE PEUPLE ))
    les RIPOUX EN MARCHE . STOP .DICTATURE . MACRON.STOP .

  2. amazonia dit :

    (( UN DEBAT ? OU ? QUAND ? )) super ENFUMAGE D’ETAT /UE.
    DES HEURES +++LES BLABLATEURS EN MARCHE .
    SCANDALEUX .
    FRANCE ! des drapeaux étrangers sur les monuments
    chez nous EN FRANCE ? ETAT ? LAISSE FAIRE ? HONTEUX. OUI.
    Lorsque l’on a dans les mains ! SON DRAPEAU ; DE SON PAYS ?
    FAIRE MANIF DANS UN AUTRE PAYS ?
    ETRE DES COUARDS / DES PLEUTRES ?
    CONSTRUIRE ET AGIR DANS LE PAYS DE SES ANCETRES /RACINES .
    a chaque CONTINENT = ses peuples et coutumes !
    ETRE MAITRE DANS SON PAYS ? ACTION .

  3. Bluesun dit :

    Quand on mélange du blanc avec du jaune, ça fait toujours du jaune.
    Le mouvement gilets jaunes ne risque pas alors de s’arrêter, parce que le jeunot n’arrive à boucler son “grand débat”.
    Le novice veut jouer les prolongations, tout en continuant ce qu’il sait faire. Augmenter les taxes, en inventer d’autres si possible, et faire le paon de ville en ville. Un long long chemin qui seul Dieu sait où ça le mènera.
    En tous cas, le paon, tout en s’amusant à faire le sourdingue, semble vouloir aller jusqu’aux élections, en “construisant” le blabla d’après le grand débat.
    Déjà depuis quelques semaines, il est en campagne, et bat les villes, et les campagnes, pour mieux respirer sans doute sa prochaine victoire qu’il espère, alors que le peuple en attend bien évidemment le contraire.
    L’espoir fait vivre, le paon travail donc à sa défaite, car trop de Macron tue le Macron, quand dans le “même temps”, le peuple espère à juste raison que paon s’en prenne un “grand coup” dans l’aile, et fasse tomber tous les yeux de sa queue, avec les plumes.
    A force de déplumer les français, qui au bout du bout n’ont plus rien à perdre, il faut bien que le plumeur à son tour se déplume.

  4. Bluesun dit :

    Le barrage craque, et pourtant ce n’était pas prévu.
    Les rouages du mensonge universel, étaient parfaitement bien huilés.

    La droite a gouverné pour enrichir les riches, et la gauche a gouverné pour appauvrir les pauvres.

    Macron ni de droite, ni de gauche, le soir de son investiture marchait, nez en l’air vers la lumière….

    En fait, il ne marchait pas vers…..
    Mais pour…..
    Et ce pour là, était pour les banques….

    Macron, fessier soutenu par tous ses prédécesseurs, devait terminer le “grand” travail de la droite, et de la gauche réunies.
    protection des riches, étranglement de tous les autres, “ceux qui ne le sont pas”.

    Résultat de 40 années de ce travail = 14 millions de pauvres en France.

    Jésus l’élu, multipliait les pains.
    Henri IV, c’était la poule au pot pour que le peuple mange à sa faim.
    Macron, c’est grand blabla, pour gilets jaunes (donc le peuple)….
    En fait qui dort dîne, fallait pas réveiller un peuple endormi au mensonge universel.

    Une franche rigolade vaut un steack, mais comme dans le nouveau monde, on ne peut plus rire de tout.
    Forcément, ça limite le remplissage de la marmite.

    Autre chose, petit constat, il semble un peu malade le jeunot.
    Quand il passe en TV, par moment ; il a l’air un peu faiblard.

  5. Mac Ron ne veut pas arrêter le “grand débat” et Bouteflikage ne veut pas arrêter son mandat.
    Les deux peuples sont dans la rue contre ces deux incrustations confondant “mandat de représentation” d’un peuple souverain (Ils doivent faire ce que le peuple leur dit de faire) et “mandat de tutelle” sur des grabataires (Le citoyen malade fait ce qu’on lui dit de faire).

    « La différence entre une dictature et une démocratie est simple : les dictateurs organisent à partir du haut vers le bas, les démocraties travaillent à partir de la base vers le haut ».
    Herbert Hoover Aout 1914 Avant de devenir le 31e président des Etats-Unis le 6 novembre 1928. Son successeur fut Franklin Delano Roosevelt

    https://www.ozap.com/actu/-bfmerde-une-journaliste-de-bfmtv-lourdement-rembarree-pendant-le-debat-de-macron/575429

    • Bluesun dit :

      Bravo à cette dame. “BF merde”, elle a total raison.
      BFM, c’est juste la voix de son maître.

      Depuis le mois de novembre que les gilets jaunes sont dans la rue à revendiquer leur mal de vivre, les journaleux inlassablement se posent toujours la même question, à savoir ce que veulent les gilets jaunes.

      Macron dans sa bulle de “grand blabla”, de son côté micro en main, tourne en rond dans son jeu de “lancés de paroles” à meubler le vide.

      Aucun dossier à traiter ?
      Un bureau à l’Elysée qui ne sert à rien, à part servir de toilettes à son chien.
      Le paon fait la roue, un peu partout, 3 petits tours et puis ….bon vent….

      Tout le monde dit que le jeunot va dégager.
      Mais, c’est quand, qu’il dégage ?

  6. blackdog dit :

    A propos du ou des rêveurs qui pensent que Macon va dégager…..C’est qui ,qui va le remplacer.?.
    Amazonia…Bluesun.??.?
    Eh!!!!les gars réveillez vous!!!!!!il n’y a même pas un parti ou une coalition qui propose le bout de la queue d’un programme sérieux…Alors arrêtez vos longues diatribes décousues et pleine de haine..
    C’est du n’importe quoi qui ne satisfait que vos égos……

Laisser un commentaire