Européennes : la Macronie fait dans le grotesque

Rédigé par notre équipe le 28 mars 2019.

Depuis plusieurs mois, la Macronie ne cesse de nous rebattre les oreilles au sujet (de l’importance) des élections européennes. Tout est bon pour vanter les mérites de l’Europe Bruxelloise, mais quand vient l’heure de défendre vraiment une Union qui tue, seuls les idéologues et les rapaces convoitent les places. A ce jeu, la liste macronienne suscite moult commentaires. Et pour cause, entre une Loiseau paumée, trois journalistes vendus aux charmes de la Macronie, et des pseudo-écolos en mal d’un salaire et de conditions de vie agréables, il n’y a pas l’ombre d’un espoir pour l’Europe et la France.

Que cette campagne européenne est déjà pénible (pour le pouvoir) ! Alors que ce scrutin devait être un parcours de santé pour les forces du « progressisme », rien ne se passe comme prévu. Depuis le clip de campagne pro-Macron payé par l’argent du contribuable, les macronistes n’ont pas le vent en poupe. Personne ne s’est vraiment bousculé pour prendre la tête d’une liste qui ressemble à un mauvais sketch. Ils pensaient avoir trouvé Buzyn, mais elle a bien vite montré ses limites. Il ne lui reste plus qu’à délirer et enfumer les Français sur l’âge de départ à la retraite avant de songer à la sienne.

Plus c’est gros, plus ça passe !

C’est finalement Nathalie Loiseau qui mènera la Macronie au sommet de l’européisme gaga. Une mission dans les cordes de cette ancienne juppéiste qui ne se distingue guère par la brillance de ses idées et son action en faveur des Français. Ça tombe bien, car en petit soldat de la Macronie, elle doit se vouer corps et âme à la machine Bruxelloise. Loiseau numéro un (tout est possible dans le Nouveau Monde), et secondée par Pascal Canfin. L’ancien député européen et ministre soi-disant écolo de Hollande (qui n’a pas fait de l’écologie) est semble-t-il sous le charme de Macron. Un homme « qui est en train de changer » et qui a « apporté les assurances nécessaires » pour convaincre le DG de WWF France de tourner une bonne fois pour toutes le dos à l’écologie.

Canfin nous vend le Manu qui a presque changé, et a même convaincu un autre Pascal, Durand, de le suivre dans la merveilleuse aventure de l’obtention d’un siège de député européen. Même pas peur pour Durand qui mise sur un cheval différent à chaque élection pour s’assurer d’une place au chaud. Un poste qui fait des envieux même au sein des médias puisqu’ils sont trois « journalistes » à être en position éligible sur la liste d’En Marche… De la carte de presse à la carte du Parti, il n’y a qu’un pas et la procédure a pu être détaillée par Bruno-Roger Petit !

En fait, la liste LaREM ressemble à une cour des miracle où les sans foi ni loi côtoient une chirurgienne esthétique franco-grecque ou encore un ancien ministre italien… Il ne manque plus que Valls et là on décrochait un ticket européen encore plus improbable que le gros lot à l’EuroMillions. Heureusement, la claque barcelonaise n’est pas encore passée donc il faudra attendre un peu avant de recycler une énième fois Manu l’artilleur fou du 49-3. Il n’est pas si surprenant qu’avec un tel casting, Loiseau assure qu’une bonne élection sera une élection qui fera arriver la Macronie juste devant le Rassemblement national… Pourtant, les ambitions pourraient être plus élevées, car avec un système qui roule toujours autant pour Macron, il y a assez de matière pour enfumer une fois de plus le gogo.

Au fond, cette liste faite de bric et de broc est typique de la Macronie. Ceux qui ont les dents qui raient le plus le parquet sont conviés et à la fin on se mettra d’accord ou pas. Seul impératif, ne pas dire du mal de Macron, alors on sort les violons et dit qu’il est « en train de changer ». Les politicards dans toute leur splendeur. A quand un programme commun à tous ces tristes clowns histoire de le piétiner comme Macron le fait avec l’âge de départ à la retraite ?

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    UE ??? A VOIR LA LISTE . EN MARCHE .
    Que des drôles de gugus Pour finir cette UE de bons a RIEN .
    Mauvais en tout .
    LES ANTI-PEUPLES . bientôt la fin !
    LES PEUPLES EUROPEENS ont compris la fumisterie UE .
    A VOIR . JUNCKER N°1 des magouilleurs BRUXELLES et ses
    tours vers les paradis fiscaux qui sont tous un rouage
    des banques /des dirigeants RIPOUX .
    JUNCKER . = a la tienne Etienne ! = pochtron de la honte
    LES 27 Dirigeants ! qui laissent en place ? UN IVROGNE ?
    BRAVO . TOUS HORS JEUX . CHAROGNARDS PARASITES . FINI .

  2. Bluesun dit :

    10 départs de ministres (ministres si on peut dire), depuis le début du mandat de Macron.

    La pochette surprise se perce. A savoir quel joujou va sortir du tiroir à magouilles, ou peut-être un oiseau de la cage à novices.

    Ce n’est pas aussi Sarko qui disait avoir changé ????

    Ils sont tous dans le moule destruction, et pour mieux reprendre une envolée disent qu’ils ont changé…

    Mais changé en quoi ?

    En rien, puisque leur boulot est de fabriquer des RIENS.

    Junker ne sert qu’à siffler des bouteilles, sans doute pour voir la multiplication des RIENS, tout en se demandant qui c’est qui fait glou glou?

    Tout devient guignolade, et le pire avec le sérieux obligatoire imposé par le jeunot.

    On avait un beau pays….
    avec fierté, tout en balançant du DE GAULLE long comme le bras, en 40 années, ils en ont fait un tas de grosse mélasse.

Laisser un commentaire