Acte XXIII : le suicide de la bonne foi des « élites »

Rédigé par notre équipe le 22 avril 2019.

L’acte XXIII des gilets jaunes aura été marqué par plusieurs épisodes montés en épingle par une presse décidément de plus hostiles au dernier espoir de liberté en France. Alors que la mobilisation s’est officiellement maintenue sans les eaux de 30 000 personnes, tout a été fait pour discréditer un mouvement qui attend encore et toujours que le président daigne faire ses annonces… Désormais, les gilets jaunes seraient que de la « vermine » anti-flic.  

Si on reprend le long fil de la colère sociale qui a fait chuter Macron de son piédestal, on ne comprend pas grand-chose aux revirements verbeux de l’oligarchie au pouvoir. Présentés comme d’affreux pollueurs contents de détruire le climat à coup de gasoil et d’essence, les gilets jaunes ont rapidement pris des accents « fascistes » et « séditieux » à en croire les têtes pensantes du Gouvernement et leurs amis journalistes. Une bande dangereuse, mais heureusement pas très nombreuse qui n’en démord toujours pas malgré les scènes de violences filmées et diffusées en boucle des semaines durant pour semer dans les esprits que les gilets jaunes (un mari, un frère, une mère, une grand-mère…) ne sont en fait que des assoiffés de sang qui se nourrissent de haine et de destruction…

Les policiers coincés en Macronie

Au fil des semaines, la présentation faussée d’une réalité que beaucoup connaissent et ressentent ne tient plus alors l’élite ose de plus en plus parler de groupes d’extrême gauche, de black blocks et autres avatars gauchistes longtemps protégés et même chouchoutés. Plus de doutes désormais dans les esprits peu éclairés de ceuus qu désespérément prétendent guider le peuple, ce sont bien des gauchistes qui sèment le désordre, pillent et brûlent dans les rues de France. Il aura fallu attendre plus de quatre mois pour en arriver à ce constant pourtant simple.

Maintenant que les choses sont bien comprises, pourquoi ne pas en tirer les bonnes conclusions ? Alors que le mouvement ne s’est pas essoufflé malgré un Macron qui aura gagné dix jours de plus sur le dos d’une cathédrale Notre-Dame-de-Paris en flammes, la clique journalistique a décidé de faire des gilets jaunes des tueurs de flics. La scène parisienne de ce samedi 20 avril dans laquelle on voit des dizaines de black blocks (certains avec des gilets jaunes) hurlant « Suicidez-vous ! Suicidez-vous ! » à la police a fait réagir. Les politiques sont outrés, les journalistes aussi, les Français plus encore, mais faire encore une fois croire que les agissements de gauchistes sont le reflet de tout un mouvement populaire est honteux.

Les policiers se suicident en France et après des mois de mutisme absolu, Castaner prétend s’intéresser à ce sujet en mettant en place un machin appelé cellule de prévention. Grotesque, comme à chaque fois avec ce tout petit ministre de l’Intérieur. Si les policiers se suicident contrairement aux journalistes par exemple, c’est parce que leurs conditions de travail sont déplorables, continuent à se détériorer et que leur ministre de tutelle n’est bon qu’à leur promettre de leur payer leurs heures supplémentaires en échange de la protection du système macronien.

Les flics sont tombés dans le panneau, mais à force de voir leurs rangs se clairsemer non pas à cause d’une prétendue envie de tuer des filets jaunes, mais parce que désespérés, ils se suicident, ils comprendront peut-être que leur avenir appartient avec le peuple dont il faut partie. Une enquête est ouverte histoire de calmer les syndicats de police, mais le problème reste entier. Macron ne répond toujours pas à la colère du peuple et ne parvient guère à maîtriser la violence de quelques dizaines d’émeutiers professionnels. La faute à une loi « anti-casseurs » censurée par un Conseil constitutionnel saisi par Macron lui-même ? Non, le pouvoir a toutes les cartes en main – et depuis le début – pour casser la vague de casseurs, mais son intérêt est visiblement ailleurs. Il ne faut pas croie Renaud Dély, « la vermine » est ailleurs…

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    TRISTE ? Réalité ! OUI .
    depuis des décennies que nos dirigeants laissent faire
    les Niques LA FRANCE .
    OUI . ETAT RESPONSABLE . UMPS /EN MARCHE .
    Le SUICIDE ? pour mettre face a des gens
    qui ne sont RIEN ?
    des peste brunes DIT LE CASTANER ? Chef de Gestapo politique
    CASSER LE PETIT PEUPLE ?
    Plus simple !
    ULTRA -GAUCHE = libre toujours ? Pourquoi ?
    CASTANER . SCANDALEUX . DEMISSION ./
    POLICE / POMPIERS / SAMU / HOPITAL ??? TOUS VICTIMES .

  2. blackdog dit :

    Les forces de l’ordre font leur travail qui est de protéger la population contre la violence de certains.
    Ceux qui crient au suicide les flics ne comprennent pas combien leur métier est difficile!!!!
    Ils feraient bien de chercher qui sont les vrais responsables de la chienlit actuelle

    • Bluesun dit :

      Et quand Luc Ferry dit qu’il faut tirer dans le tas, parce que “y en a marre du mouvement gilets jaunes”, se pose t-il la question de qui a gouverné, pour en finir par en arriver à tant de désespoir de “presque” tout un peuple ?

      Les force protège la population, dites vous blackdog, et c’est bien les forces de l’ordre qui matraque, frappe, gaze, mutile, flach ball à tour de bras ?

      Les force de l’ordre qui voient jaune gilet, et bizarrement ne voient pas noir blouson ?
      Quoique n’importe qui peut enfiler un gilet jaune….

      Métier difficile, métier qui fatigue, et dès une prime, fatigue envolée, et police requinquée pour la frappe…

      Des années que les casseurs sont là, ils n’ont pas attendu le mouvement gilets jaunes. Et d’année en année, aucune violence aussi forte n’a été déployée contre les casseurs.

      Les gilets jaunes crient leur désespoir depuis 5 mois, ils dérangent, il faut les faire taire. Impossible de leur arracher la langue, alors on frappe aux yeux, puis partout sur tout le corps.

      Et à présent ils sont fichés dans les hôpitaux….

  3. JBL1960 dit :

    Certains affreux “anarchistes” même appelleraient les polices et armées du Monde, et donc de France et de Navarre, à se tenir au côté du peuple (dont elles sont issues) et crosses en l’air…

    D’ailleurs depuis des années, bien avant le MdGJ nous appelons, pacifiquement “REJOIGNEZ-NOUS” ! Mais on est pacifique…

    Il n’y a aucune Révolte / Révolution légale.

    Pour la 1ère fois, un essayiste M. Bigot (pas un politique) sur un merdiaencontinu a dit la même chose = CROSSES EN L’AIR et REJOIGNEZ-NOUS, j’ai cru qu’il m’avait lu juste avant le gars ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/03/22/acte-xix-des-gilets-jaunes-samedi-23-mars-la-commune-de-paris-et-la-commune-des-communes-pierre-kropotkine-en-version-pdf/

    JBL

    • Bluesun dit :

      Photo magnifique, que l’on découvre en arrivant sur la page on en prend plein “les yeux”…

      Il n’est plus que temps d’appeler les polices et armées de France et de Navarre à se tenir CROSSES EN L’AIR au côté du peuple, pour être du bon côté de l’Histoire…
      Jo Busta Lally

      Oui, l’union fait la force, et de cette force là, on a plus que jamais un “grand” besoin.

  4. amazonia dit :

    Miracle ! de pâques !
    EN MARCHE . LOISEAU vole bas et fait le gd écart .
    MACRON la gd récup = d’ultra gauche a ultra droite ?
    LES ZOZIAUX EN MARCHE .
    Avait vous vu ? LES NOUVEAUX CHAPEAUX DES ZOZIAUX ?
    ILS se volent dans les plumes ?
    CASTANER =le capo chef de G… = EN MARCHE .
    UE ? Les Equarisseurs de PEUPLES EUROPEENS
    JUNKER LE POCHTRON CHEF ? Toujours a la tête des vols
    au dessus d’un nid de COUCOUS . .
    JUNKER = chef de paradis fiscaux UE .Grosse MAGOUILLE +++
    UE . STOP SCANDALE ./

    • Bluesun dit :

      Ha! ha! mazonia, ce n’est plus la danse des canards, mais la marche des zoziaux…..

      Bon, plus amusant la danse des canards, qui font coin coin..

      Le cui cui des zoziaux ; ho purée en écrivant ces mots, c’est la cathédrale en feu qui arrive en mémoire…

      cuit cuit…oui, dans le nouveau monde on ne rit plus, on pleure, tout est tristesse.

Laisser un commentaire sur JBL1960