/>

Nathalie Loiseau : l’extrême droite au pouvoir ?

Rédigé par notre équipe le 23 avril 2019.

Fin mars, le génie de la politique française, François Hollande, assurait avec son flair légendaire que « l’extrême droite arrivera(it) un jour au pouvoir ». Une prophétie noire qui n’est pas prête d’arriver sauf si l’on continue de tout mélanger et de faire du Rassemblement national un affreux parti extrémiste qui ferait rougir de honte le maréchal Pétain. En fait, il semblerait que l’extrême droite soit déjà au pouvoir ou alors ses fantômes, car Nathalie Loiseau, toute nouvelle ex-ministre et désormais tête de liste d’En Marche aux européennes a un passé que certains n’hésiteraient pas à qualifier de « fasciste ». Explications…

Qu’il est loin le bon temps où un président détenteur de la Françisque pouvait tranquillement inviter ses copains et anciens « collabos » à l’Elysée pour tailler le bout de gras devant un bon repas aux frais des Français. Aujourd’hui, tout se sait ou presque et le passé de certaines figures peu glorieuses qui entendent dire quoi faire au peuple ressurgit sans crier gare. Après le violent affabulateur (et certainement plus encore) Benalla, voilà que l’entourage de Macron comprend officiellement une horrible séditieuse d’extrême droite en la personne de Nathalie Loiseau.

Loiseau sortie du nid de l’extrême droite ?

Rendons à César ce qui lui appartient et disons tout de suite que Nathalie Loiseau n’est pas vraiment d’extrême droite, car elle est En Marche. Elle ne l’a d’ailleurs jamais été à en croire sa défense piteuse postée à la va-vite sur Facebook. Qu’elle ait été 6e sur une liste d’un syndicat étudiant d’extrême droite issu du GUD ne voudrait rien dire. D’ailleurs, elle ne savait même pas qu’il s’agissait d’une liste d’extrême droite. Dépêchée sur Franceinfo, elle affirme : « À ce moment-là, j’ai été, d’après mes recoupements – parce que pour être tout à fait honnête j’avais complètement oublié cet épisode -, approchée pour participer à une liste qui voulait accentuer le pluralisme à Sciences-Po, alors quasi inexistant, et qui cherchait des femmes. J’ai dit oui ».

Pour être « tout à fait honnête » comme dirait la candidate LREM, cette excuse sent bon le mensonge, mais comme il est impossible de sonder les tréfonds de la mémoire et de l’intégrité morale de la ministre, mieux vaut s’attarder sur sa défense bien bancale. Pour tenter de mettre fin à une polémique qui fait mal à sa campagne sans élan, elle fait amende honorable : « Avoir figuré sur une liste où il y avait des gens d’extrême droite, c’est une vraie connerie ». On peut noter qu’une liste d’extrême droite devient « une liste où il y avait des gens d’extrême droite » dans la bouche de l’égérie européenne d’En Marche…

Autre défense tout aussi minable : « Si ceux qui étaient sur la liste avaient un agenda extrémiste, je ne les ai pas fréquentés, je ne l’ai pas perçu, et si c’est le cas c’est une erreur. Si j’avais identifié des membres du GUD sur cette liste, évidemment que je n’aurais pas accepté d’y figurer. Je regrette d’avoir été associée à ces gens-là ». C’est bien connu, Nathalie Loiseau accepte d’être sur une liste sans en connaître ni les colistiers ni le programme. Cette même absence de curiosité l’a-t-elle propulsée en tête de gondole de la Macronie pour les européennes ?

Dernier axe d’une défense qui illustre la mauvaise foi de l’intéressée et la pauvreté de ses arguments une fois prise « en faute », Loiseau s’attaque directement à Edwy Plenel, l’odieux directeur de Mediapart, le journal à l’origine de ces révélations. « Avoir été gaulliste à 20 ans plutôt que maoïste, soutien du terrorisme palestinien et des khmers rouges, c’est insupportable à Edwy Plenel » assène Nathalie Loiseau. D’une part le GUD et le gaullisme sont deux choses très différentes. D’autre part, souligner les accointances d’extrême gauche de Plenel n’efface pas son propre passé… Et comme a rétorqué Plenel « La question n’est pas d’avoir eu un passé mais de ne pas en rendre compte ». Rendre des comptes, une expression inconnue de la Macronie !

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    LOISEAU . UE / Grosse commission de JUNKER
    JUNKER CHEF de paradis fiscaux UE . SCANDALEUX . OUI .
    EN MARCHE la grande vision Parti unique !!!
    gauche +droite +ultra gauche + ultra droite + centre +++
    TOUS LES OISEAUX . VOLS au dessus d’un nid de COUCOUS . CQFD
    POUR UNE EUROPE DES NATIONS LIBRES . OUI
    STOP .UE des équarisseurs de peuples . DICTATURE UE ./

  2. amazonia dit :

    EN MARCHE ?
    Pondre des idées ! les FRANCAIS qui doivent payer +payer ++
    pourquoi ? en plus des petits déjeuners ? A L’ECOLE ?
    STOP LES CONNERIES .
    Payer des déjeuners a des FAMILLES ?
    QUI ONT écran plat / jeux vidéo / portables derniers modèle ++
    ALORS . Prélèvement direct sur ALLOC . Pondeuses
    payer pour des COUCOUS ?
    PARENTS ? FAIRE DES ENFANTS ?
    Ce n’est pas a tous les FRANCAIS d’entretenir tous les COUCOUS
    DE LA PLANETE .
    ENTRE BONS ET CONS ? STOP .
    FAMILLE ? Faire payer les PERES . LES QUEUTARDS .
    ILS SONT OU ? RESPONSABLES ? A EUX DE PAYER
    L’ETAT ? généreux !avec NOTRE POGNON .
    NOS TAXES / NOS IMPOTS . STOP . SCANDALEUX .
    FAIRE UNE ENQUETE ? QUAND ?
    FAMILLE ALLOC pour dépense de conneries ! STOP .

  3. Bluesun dit :

    On lui aurait dit de se jeter à l’eau, elle l’aurait fait ?

    Elle rejoint un parti, sans savoir ce qu’elle va y faire, juste parc qu’il fallait soi disant une femme ?

    Ca fait sciences pot, et ça n’a que de la mélasse dans le cerveau ?
    De plus oublie jusqu’à ce qu’elle fait, ou a fait. Ne s’en rend même pas compte, et c’est au gouvernement….!!!!!

    Voilà un oiseau qui vole trop bas, faut le remettre dans la cage d’où il vient.

    Personne pour dégager toute cette clique ???????

Laisser un commentaire