Royal Baby : le délire pro-monarchique britannique continue

Rédigé par notre équipe le 07 mai 2019.

La France très républicaine et les médias défenseurs de ses valeurs sont aux petits soins pour la famille royale britannique. Le fils cadet de Diana est devenu père pour la première fois ce lundi 6 mai 2019 et ce sont toutes les chaînes d’information qui passent en boucle les meilleurs moments d’une annonce dont tout le monde se fout (royalement). Pourquoi une telle passion pour ce nouveau royal baby ? Certainement par goût de traiter les sujets frivoles loin d’une réalité française qui fait mal aux boutiquiers de la République.

Ça y est ! L’enfant du prince Harry et de Meghan Markle est enfin né. L’annonce a été faite par le prince lui-même. Un homme heureux et comblé qui est donc devenu père d’un petit garçon. Les bookmakers se sont plantés puisqu’ils pariaient en majorité sur une fille. C’est raté pour le sexe du bébé, mais il y a encore de l’espoir et du suspens pour le prénom puisque ce dernier n’a pas été révélé. Alors les médias de France et de Navarre sont en émoi et guettent le moindre début d’information.

Un bébé pour un royal enfumage

Après le mariage de William et Kate, après les naissances issues du couple, après le mariage de Harry et Meghan, voici enfin la naissance de leur premier enfant. Ô joie pour nous autres gueux. La famille royale britannique s’agrandit et les médias français nous infligent cette nouvelle – certes heureuse – qui ne nous touche guère. Les Stéphane Berne et autres directrices de Gala sont comblés, mais tout cela n’apporte rien sauf à un système qui préfère endormir le gogo plutôt que de l’informer.

Et toutes les astuces sont bonnes pour justifier les heures passées à parler d’un bébé au nom et au visage inconnus et dont la présentation toute officielle n’intéresse personne en France. Alors on explique que la naissance de celui qui est placé 7e dans l’ordre de succession au trône est une excellente nouvelle en ces temps troublés de Brexit. Le fameux Brexit qui devait mener en quelques jours à l’effondrement de l’économie britannique avant une probable invasion de grenouilles… Les économistes très macroniens se sont couverts de ridicule, mais qu’importe puisque la famille royale s’agrandit !

Et du côté de l’économie, c’est la soupe à la grimace de ce côté de la Manche. Malgré deux années de brillante Macronie, la croissance est toujours aussi anémique. Seulement 0,3 % au premier trimestre 2019. Même la Commission européenne qui fait tout pour simplifier la vie du président français ne transpire pas l’optimisme. Les prévisions de croissance pour cette année ont été rabaissées à 1,4 %. Un chiffre bien en-deçà du seuil qui permettrait une véritable reprise économique et donc le début d’une vraie décrue du chômage.

La France est à la traîne par rapport au reste de l’Europe condamnant une entreprise macronienne malgré les campagnes de comm’ visant à faire du jeunot un génie qui défie les lois de l’économie et du social. La solution ? Aller plus radicalement dans la fausse révolution macronienne. Le remède classique d’un pouvoir qui ne veut ni entendre ni savoir. Pour celui qui viendrait à ouvrir les yeux, les images de la famille royale britannique seraient là pour le bercer encore un peu. Quel monde charmant !

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    vie privé ! BRITANNIQUE . BABY .
    LES FRANCAIS ont d’autres problèmes ! plus important ! OUI .
    Qui va dire que toutes les familles têtes couronnées D’EUROPE
    toutes ont un fauteuil a vie ! réunions BILDERBERG /UE /
    AGIR ? contre les peuples EUROPEENS .
    LE POGNON DE DINGUE POUR EUX .
    Salaires de misères pour les peuples .
    ETRE ESCLAVES ECONOMIQUES UE A VIE ? NON MERCI ./

  2. amazonia dit :

    MONARCHIE BRITANNIQUE
    KATE =first class + (( Mégane = vulgaire actrice manipulatrice))

  3. amazonia dit :

    MONARCHIE ? ARCHI FOU ?
    LE NOM ? RIDICULE .
    Entre ARCHIMEDE OU comme le taureau =ARCHIBALD ?
    ARCHIE ? comique ! pauvre enfant !
    un nom a coucher dehors .

    • Bluesun dit :

      Ha! ha! amazonia, je lis ton spot, et je rigole..

      Mais bon, c’est un bébé, alors j’en reste là.

      Dommage, enveloppé comme une momie, on a même pas vu un poil de cheveux.

      “En même temps” on s’en contre fout.

Laisser un commentaire sur Bluesun