Philippe roule plus vite dans l’espoir de sauver sa peau

Rédigé par notre équipe le 17 mai 2019.

Edouard Philippe est un être difficile à suivre. Heureux maire du Havre au sein des Républicains, il a préféré laisser sa ville aux mains d’un pervers et renier sa famille politique dans le seul but de décrocher une belle place en Macronie. Archétype du traître, il se donne pourtant l’image d’un homme droit dans ses bottes prêt à supporter toutes les critiques pour préserver le bien public. Un mensonge grossier dévoilé par le retournement de veste concernant la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales. Et si le seul objectif de Philippe était de s’accrocher au pouvoir ?  

Quand il s’agit du bien-être et même de la vie des Français, un homme se bat avec le courage d’un lion. C’est homme n’est autre que le premier des ministres. Un grand échalas barbu au regard sombre qui choisit avec soin les batailles qu’il mène pour ne pas tomber dans une oubliette de la politique française. Malheureusement pour lui sa prudence n’a pas été à toute épreuve ces derniers mois et le Premier ministre se retrouve acculé sur un sujet qu’il avait lui même mis sur la table. A croire que son sens politique s’est rapidement érodé, mais il peut toujours compter sur sa dialectique politicienne pour s’en sortir.

Matignon plus important que la vie des Français ?  

La sécurité routière est vraiment devenue un enjeu public sous Jacques Chirac. En 2002, le président décide de mettre des radars sur toutes les routes et l’effet est radical puisqu’on compte 1 200 morts de moins sur les routes en un an. A la fin de son mandat, ce sont un tiers de tués en moins qui sont à mettre à son crédit. Très bien, mais entre temps, les Rapetous de Bercy et de l’Elysée sont passés par là et les radars sont devenus des machines à fric au lieu de rester des instruments de la sécurité routière. Ils flashent partout et sans relâche et pour mieux prendre « un pognon de dingue », quoi de mieux que d’abaisser les limitations de vitesse ? C’est ainsi que le prétendu bon gestionnaire Philippe a décidé en solo que les Français rouleraient désormais à 80 km/h sur les départementales. Une décision solitaire, mais néanmoins bénie de solidarité présidentielle, car Macron est un expert en taxes et autres impôts déguisés qui doivent finir de ratiboiser le Français moyen. 

Alors on fait passer ce nouveau racket comme l’idée du siècle pour faire baisser la mortalité routière. Les Français ne croient pas à ce bobard, les élus locaux non plus, mais Edouard Philippe affirme à plusieurs reprises qu’il ne cèdera pas un pouce face aux plaintes. La pression monte, Philippe nous fait une Juppé aiguë et comme tous les faux durs, il finit par renoncer. Un renoncement masqué puisque pour ne pas perdre entièrement la face, le Premier ministre indique désormais que la règle sera bien 80 km/h, mais que les conseils départementaux auront la possibilité de revenir à 90 km/h. Philippe dit « assumer » sa politique, mais les faits parlent contre lui…

Macron a la confirmation que son Premier ministre a l’envergure d’un fusible mal confectionné et c’est d’ailleurs pour éviter de sauter après les européennes que le Premier ministre nous propose cette danse grotesque. Celui qui disait qu’aucun argument, aucun cri ne le ferait changer d’avis sur les 80 km/h a vite compris que son intérêt personnel était la sauvegarde de son poste. Alors, il ne faut pas s’attirer les foudres de Français déjà frondeurs et c’est la pseudo lutte pour la sécurité routière qui passe à la trappe.

C’est tout sauf une surprise de la part d’un traître prêt à tout pour avoir un peu de pouvoir et de gloire. Trop occupé à tenter d’exister, il n’a pas compris qu’aucune gloire n’atteindra jamais son nom tandis que le pouvoir est un fluide qui s’échappe bien facilement des mains des plus médiocres. Vivement le changement de fusible !

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    EN MARCHE .
    EDOUARD . BARBE NOIRE . 1ER SINISTRE LA FIN .
    IL sent que le vent tourne ! LA FIN DES HARICOTS .
    LE BATEAU COULE . C’est LA FIN des MACRONADES PARTIES .

  2. amazonia dit :

    EN MARCHE . Les oiseaux de mauvaises augures .
    Les serviteurs de L’UE . CEUX qui tirent nos salaires vers le bas .
    TOUJOURS PLUS BAS .
    Simple /basique ! ceux qui ont des salaires de plus de 10.000
    EUROS viennent nous dire de vivre avec 1000 EUROS ?
    CEUX qui tuent notre FRANCE .
    Depuis des décennies UMPS complices des Raffarinades
    complices des Bravitudes de ségolène .
    LES TRAITRES UE . ACCEPTENT .MONSANTO/BAYER . HONTEUX .
    ECOLOS ? mais pas trop ! écologie avec BAYER =héritier de
    IG.FARBEN =gaz sarin =toxics (( hitler =la mort ))
    STOP LES TRAITRES UE ./

Laisser un commentaire sur amazonia