Buzyn impassible face à des urgences en pleine crise

Rédigé par notre équipe le 11 juin 2019.

Y a-t-il une ministre de la Santé en France ? Les personnels soignants et les Français de manière générale sont en droit de se poser la question depuis qu’Agnès Buzyn a lamentablement échoué à prendre la tête de la liste En Marche aux européennes. Coiffée sur le poteau par une Nathalie Loiseau qui a montré son peu de valeur, Buzyn est donc rentrée penaude dans son ministère au goût amer. Pas franchement la tête au travail, la ministre de la Santé laisse le système s’écrouler et ce sont les urgences qui crient avant de succomber à une mort que certains espèrent…

Les urgences sont devenues des quasi-mouroirs dans lesquels les médecins, infirmières et tous les personnels soignants les plus dévoués ne peuvent plus faire grand-chose. Les urgences sont débordées depuis des années, le phénomène empire chaque mois, mais les pouvoirs publics ne font rien. La ministre Agnès Buzyn n’échappe pas à cette cécité sélective qui touche les pseudos-élites puisque depuis deux ans qu’elle est à ce poste rien n’a été fait pour enrayer une douloureuse descente aux enfers. Les urgentistes sont à bout de souffle et les mouvements de grève qui se multiplient constituent les symptômes d’un mal qui pourrait bien emporter tout ce qui reste du système français.

Buzyn ou la stratégie du pourrissement ?

Buzyn devait pourtant faire le job, car pour une fois la ministre de la Santé était médecin avant de rentrer au Gouvernement. Oui, mais avoir fait partie du monde médical ne pèse rien quand on entre en Macronie. La secte oblige à cacher le réel et à mettre des pansements sur des jambes de bois. Une technique pas vraiment efficace à laquelle s’essaie une Buzyn qui en avait tellement marre de buller au ministère de la Santé qu’elle a tout fait pour devenir députée européenne. C’est dire si elle aime son poste et qu’elle se donne à fond pour changer les choses.

Le pire, c’est qu’au départ, les gens ont pu se faire avoir. Avec des phrases du genre : « Les urgences, cela fait longtemps que je le dis, sont le symptôme du dysfonctionnement du système de santé », le Français moyen a pu se dire que les choses allaient finalement changer. Sauf que cette phrase balancée par Buzyn l’a été ce lundi soir, à la veille d’une énième journée de grève de la part de nombreux services d’urgences… Cela fait donc « longtemps » que le mal a été diagnostiqué par Buzyn, mais la ministre ne fait rien… ! Deux ans au ministère de la Santé et aucune amélioration. Pire, les conditions de travail se sont largement dégradées.

Les urgentistes sont à bout et Buzyn leur jette une promesse qui ne coûte rien puisqu’elle sera déjà partie du ministère quand il faudra rendre des comptes. La « remise en état des locaux trop vétustes » est envisagée ! Super ! Cela va prendre du temps et pendant des années, les urgentistes vont encore devoir soigner dans les couloirs avec du matériel hors d’usage voire carrément absent ! Et quand un service d’urgence aura été repeint, ce sont deux autres qui seront tombés en ruines entre temps…

Buzyn ne fait rien, se moque des urgentistes et des patients qui restent des heures entières dans un couloir où ils doivent parfois déféquer en public. Des scènes atroces, humiliantes pour tous, mais qui ne semblent pas émouvoir le moins du monde une ministre qui ne peut qu’avoir un agenda caché pour adopter une attitude aussi répugnante. Lequel ? Tout simplement l’asphyxie du système de santé et donc son remplacement par un système plus libéral, plus privé. Rien de très surprenant étant donné les couleurs de l’équipe au pouvoir, mais le moyen pour y parvenir est peut-être encore plus scandaleux que le but recherché. L’hôpital public et les urgences finiront par tomber sous les coups de la Macronie. Ce n’est qu’une question de temps à moins que les Français ne fassent gronder la tempête. Une perspective qui s’éloigne malheureusement de plus en plus.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    solution ! simple et basique
    les URGENCES ? Prendre 300 euros sur les salaires
    des haut fonctionnaires et députés / sénateurs / ministres
    stop les privilèges des politicards !
    répartition des SALAIRES ?? TRAVAIL ? VALEUR ?
    Certains trop de fric pour faire acte de présence !!
    répartition des SALAIRES ???
    QUAND ?
    OUI REFERENDUM pour la vie des FRANCAIS . CHOIX .
    NOTRE NATION / NOS ANCETRES / NOTRE TERRE .
    STOP UE . DICTATURE .

  2. amazonia dit :

    URGENCE ? HOPITAL ?
    Prendre les pièces jaunes !
    LES GD MERES . FEMMES DE PRESIDENTS ?
    ETRE UTILE ? Ramssage des pièces jaunes !
    Madame MACRON . Avoir un bon salaire ?
    Pour ramassage de miettes jaunes ? MDR .
    PATHETIQUE . PAUVRE FRANCE .

Laisser un commentaire