Quand les parlementaires découvrent la radicalisation en France…

Rédigé par notre équipe le 27 juin 2019.

Depuis deux jours, pas un débat organisé par les chaînes d’information en continu ne fait l’impasse sur le sujet. La radicalisation ferait son petit bonhomme de chemin dans des services publics atones face à ce danger mortel. Armée, police, transports publics, école, rien n’échappe à la vaste entreprise de transformer la France en une terre où l’islamisme règne sans partage. Malgré le petit bruit médiatique bien sympathique qui permet de sortir des sempiternels reportages sur la canicule, on ne découvre rien sous le soleil de France… Le pire est que les deux parlementaires ont tendance à minimiser l’ampleur du phénomène.

Eric Diard et Eric Pouillat sont des députés heureux. Fiers représentants des Républicains pour le premier et d’En Marche pour le second, ils ont réuni leurs forces pour aller sur un terrain inquiétant et dangereux : celui de la radicalisation des services publics. Un sujet complètement nouveau pour tout individu né de la dernière pluie. Un spécimen pas si rare sur les bancs de l’Assemblée nationale où le rapport d’une centaine de pages de ces deux députés permet à l’ensemble de l’institution de se couvrir de louanges. Un travail novateur et sans concession ? On est loin du compte…

Oui-oui fait une enquête sur l’islamisation

Après huit mois d’enquête et des dizaines de témoignages recueillis, ces deux inspecteurs dans l’âme se sont rendus compte que la radicalisation touchait tous les services publics. Du chauffeur de la RATP qui refuse de serrer la main de ses collègues femmes aux policiers qui préfèrent suivre les règles du Coran plutôt que les lois républicaines, aucun secteur n’est épargné. Pas même l’école où les élèves reviennent dans leur famille avec l’idée de faire rentrer leurs parents dans le droit chemin de l’Islam…

Car oui, cela est étrangement peu souligné, mais quand on parle de radicalisation, il s’agit bien entendu de la campagne des islamistes pour imposer leur religion et leur conception insupportable de textes religieux qu’ils n’ont jamais lu la plupart du temps. Il ne faut surtout pas mettre mal à l’aise les musulmans alors la radicalisation ne doit pas être directement associée avec l’Islam… Un tel aveuglement et une lâcheté aussi grossière sont justement les engrais d’une radicalisation que plus grand monde n’ose affronter de peur d’être traité d’islamophobe et de raciste. Le gauchisme a remporté la partie et c’est l’islamisme qui profite à plein de ce succès.

Les services publics et la société dans son ensemble sont de plus en plus sous la coupe de l’Islam, mais les deux gusses de députés estiment malgré tout qu’il s’agit d’un phénomène « marginal ». Les centaines de cas répertoriés ne seraient donc que l’écume des jours. Ces deux génies sont-ils au moins sortis une fois du VIIe arrondissement de Paris pour mener leur enquête ? Les lieux où l’Islam s’impose par la force et la terreur foisonnent en France et les habitants sont obligés de changer leurs comportements afin de rentrer dans le moule…

L’islamisation n’est pas un épiphénomène comme ces deux députés le croient et tentent de convaincre le reste des citoyens. La France va mal et ce n’est pas avec des médecins qui font des demi-diagnostics et qui refusent de préconiser le moindre traitement que les choses vont aller mieux. Les pouvoirs publics continuent de se voiler la face, préambule à un port du voile généralisé.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    LES FAUX Q de la politique !! scandaleux ! des pleutres
    des couards +++
    Avoir de la merde ? dans les yeux !
    NE RIEN VOIR ?? ne rien vouloir voir =plus simple ?
    Achat de lunettes pour TOUS .
    Avoir une vision du FUTUR de NOTRE FRANCE .
    ILS insultent notre FRANCE / NOS ANCETRES / NOS RACINES .
    ALORS LES ZONES DE NON DROITS ?
    ALORS LES INFILTRATIONS = DANGER +++OUI ./

  2. zelectron dit :

    Avec de bonnes doses d’islamisme, le Malade périra peut-être, mais il mourra guéri !

  3. amazonia dit :

    LES PARLEMENTAIRES ?
    Découvrent aussi l’eau chaude ??
    TRAHIR LE PEUPLE FRANCAIS .
    EN MARCHE = le clan des supers Banquiers
    les larbins /serviteurs UE /BILDERBERG +MEDEF
    DDepuis 50 ans la mème soupe
    Patrons elites mondialistes
    entreprises international les équarisseurs de peuples
    GESTAPO POLITIQUE .UE
    Démocratie +zéro
    des millions de français = zéro représentant ?????????????
    PROPORTIONNELLE ?? POUR TOUS
    STOP DICTATURE . SCANDALEUX . OUI
    LES CHAROGNARDS DU POGNON NOUS DIRIGENT
    VERS L’ESCLAVAGE ECONOMIQUE 100%
    DIRE QUOI PENSE ?? NON . PEUPLES LIBRES ? OUI .
    LES PEUPLES . VOTERONT TOUJOURS PLUS POUR
    NOS ETATS NATIONS LIBRES .
    STOP EN MARCHE des SS . DU POGNON ./

  4. amazonia dit :

    LORSQUE LES VERITES DERANGENT ?
    Le MEDEF . ROUX DE BEZIEUX ET SES LARBINS .
    Une annulation !pour MARION MARECHAL ? CLASS le GUS .
    Une blonde qui a cerveau ! +des qualités +++
    LA JOLIE BLONDE dérange les Elites /UE /BILDERBERG .
    La honte restera pour eux
    DEMOCRATIE =Zéro Des millions de FRANCAIS avec MARION .
    les supers nuls =UMPS /EN MARCHE depuis des décennies
    les intervenants les plus stupides restent entre eux ./
    entre serviteurs MONDIALISTES . CQFD .
    LE FUTUR DE LA FRANCE LIBRE . C’est MARION MARECHAL ./

  5. Bluesun dit :

    Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour…
    Europe-mondialisation = 45 ans de mensonges pour en arriver
    aux novices qui découvrent la radicalisation en France.

    Technique de l’apparence ou la stratégie de l’illusion poudre de perlimpinpin ?

    La dictature du politiquement correct faisait que, tout est permis, rien n’est grave.
    La délinquance en sort renforcée, décuplée, et les défenseurs de l’ordre délégitimés, déconsidérés.

    Le droit à la différence s’est transformé progressivement en une aspiration à la différence des droits.
    A présent, la provocation prête un pouvoir de commandement, et devient alors une forme de légitime défense.

    Au nom de Europe-mondialisation, Personne (à part le FN), n’a voulu faire respecter la France, ses lois, et ses citoyens.
    Aujourd’hui, il ne faut pas jouer les innocents surtout quand on a un novice de service, qui en campagne disait vouloir plus d’Europe, et plus de migrants.

    Il était, “et est”, plus satisfaisant pour les politiques de faire croire que le danger vient d’ailleurs et que l’adversaire est hors de nos frontières. (Mais quand on a plus de frontières ?)

    Fin 2018 = 400.000 fichés S

    20.000 radicalisés

    10.000 surveillés en permanence.

    Volonté est de signer un accord avec le parlement européen, afin que les migrants circulent librement.

    “Les parlementaires découvrent la radicalisation”
    Sans doute parce que certains ont cherché (et d’autres cherchent à présent), à minimiser les actes terroristes en faisant passer les assassins pour des délinquants de droits commun victimes de la société.

    Mais quand le nombre dépasse l’entendement, ne reste plus qu’à “découvrir” de force ce que tout le monde voit depuis des décennies, que la machine DESTRUCTION, est en marche.

Laisser un commentaire