/>

Municipales : les sortants partent confiants

Rédigé par notre équipe le 09 juillet 2019.

Alors que le pseudo débat interne fait tousser la machine En Marche à Paris, les municipales sont dans toutes les têtes et en premier lieu des élus aujourd’hui aux commandes. La vague macroniste qui a tout emporté ou presque sur son passage depuis 2017 pourrait bien connaître un nouveau revers après les européennes. En effet, l’implantation locale est une chose difficile à faire et les sondages ne vont pas dans le sens d’un big bang politique cher au petit Emmanuel. En effet, 75 % des Français jugent favorablement les équipes municipales sortantes. Pourquoi les dégager alors pour les remplacer par des nervis qui ont prouvé leur amateurisme au plus haut sommet de l’Etat ?

Rien ne sert de courir, il faut arriver à point. Cette devise pourrait être celle des marcheurs, mais faute à des températures élevées ou plus probablement à une politique défaillante depuis deux ans, le marcheur va avoir du mal à trouver sa place aux élections municipales. Les grandes villes sont l’objectif clé de la Macronie, mais évincer Hidalgo à Paris et redistribuer les cartes à Lyon entre Collomb et ses ennemis intimes ne servira pas à grand-chose si le reste des mairies françaises claquent la porte au nez de ceux qui hier encore se moquaient des élus locaux. 

Le maire : un élu plutôt apprécié 

Les élus sont en manque d’affection. Cela est normal et même mérité puisqu’entre les présidents de région planqués et les députés incapables, il existe toute une ribambelle d’élus qui ressemblent étrangement à des bouches en trop à nourrir. Le maire, lui, fait exception, car son mandat l’oblige à être proche des habitants et de leurs besoins. Seuls les maires des grandes villes peuvent encore s’enfermer dans leur tour d’ivoire. Un phénomène qui reste donc marginal, mais qui engendre de drôles d’olibrius à l’image d’Anne Hidalgo, Gérard Collomb ou encore Jean-Claude Gaudin. Les trois plus grandes villes de France font figure d’exception et c’est bien pour cela que les chances d’En Marche y sont accrues.

Car les maires sont généralement appréciés et une étude du Cevipof publiée dans Aujourd’hui en France, ce lundi 8 juillet, montre que plus la commune est petite, plus l’action du maire est jugée positivement. Alors si les villages et petites villes de France n’intéressent pas une Macronie urbaine et hors-sol, il sera toutefois compliqué de ravir la place de premier édile dans les grandes et moyennes villes. Placarder sa photo avec Macron à côté ne suffira pas comme aux législatives pour se faire élire. Il va falloir promettre beaucoup et jouer sur le sensibilité écolo d’électeurs désabusés.

L’écologie sera un des enjeux principaux de ces municipales. Planter deux arbres et compter le gazon des tramways comme « espace vert » à l’image de ce que fait la municipalité parisienne ne suffit plus. Le verdissement statistique à peu de frais a vécu et le maire est appelé à être l’un des promoteurs de véritables politiques écologistes. Alors, comme d’habitude, plus la ville est grande, plus la politique prend les traits d’une vaste machine à communication. A ce jeu-là, la Macronie est très douée, mais cela suffira-t-il à déboulonner les maires en exercice ?

Pour se faire, des jeux d’appareils et des alliances toujours plus improbables devront être nouées et annoncées au moment opportun. Une cuisine politicienne qui ne fait pas du tout Nouveau Monde, mais qui est indispensable pour espérer des succès électoraux. Il va falloir trouver des recettes locales à la poudre de perlimpinpin présidentielle et ce n’est pas encore gagné malgré le concours d’apprentis alchimistes bien mal intentionnés.

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MUNICIPALES .
    EN AVANT MARCHE . TOUS A LA MEME SOUPE .
    Les privilèges et les magouilles gauche /droite =kifkif .
    MUNICIPALES ?
    LA FRANCE entre les mains des COUCOUS MONDIALISTES
    Toujours plus +++
    TOUS COMPLICES imposent des étrangers dans toutes villes
    villages de FRANCE .
    MUNICIPALES ?
    MAGOUILLES comme de coutume .

  2. amazonia dit :

    LES SORTANTS LES RENTRANTS ?
    Plus ils sont petits ! plus ils nous coutent cher +++ ETRE A LA HAUTEUR ?
    La grande bouffe pour les Elites de BOBOLAND PARIS .
    PRIVILEGES DE RUGY .
    LA VIE des joyeux parasites !!!
    HOMARD + GRAND CRU ++++ LA BELLE VIE . pour EUX
    LES FACTURES ?
    Pour QUI ? (( pour le peuple = peste brune /Gueux /plébéiens ))
    nos dirigeants = LA HONTE .
    DEMISSION . LES PROFITEURS . STOP .

  3. amazonia dit :

    MUNICIPALES .
    Rien ne change =grandes villes ou petites !
    depuis des années de pratique de gonflages des notes du BAC .
    BAC en solde
    BAC POUR TOUS ? 88% de réussite ?
    NE MANQUE PAS D’AIR .
    Possible de gonflage pour une Montgolfière !
    STOP . BAC . MAGOUILLE .
    STOP . BAC pour TOUS .
    Réussite 88% ? HONTEUX /SCANDALEUX .
    BAC = la grande brasserie
    BAC = valeur /ZERO .
    BAC en solde ! qui en veut !
    éducation nationale =
    faire courir des Anes ET CHEVAUX dans la même course ./

Laisser un commentaire sur amazonia