Homard, caviar et grands crus : de Rugy profite de la vie et de la République

Rédigé par notre équipe le 11 juillet 2019.

Il y a des jours plus difficiles que d’autres. Cela est vrai pour le quidam comme pour les plus grands de nos ministres. Depuis hier, il paraît certain que François de Rugy traverse un petit creux. Il faut dire que se faire épingler pour ses dîners luxueux organisés par sa femme et lui aux frais de l’Etat, cela donne quelques sueurs froides. Le numéro 2 du Gouvernement a compris que se faire prendre la pince de homard dans la louche à caviar était plutôt malvenu, alors il a servi une défense qui tombe déjà en ruines. Attention chutes de gravas et peut-être de ministre en vue ! 

Beaucoup a déjà été écrit ici sur François de Rugy. L’homme aux multiples retournements de vestes a enfin connu le succès au terme d’une carrière marquée par une incompétence réelle et des convictions en papier mâché. Enfin ministre (de l’Ecologie de surcroît !), il a dû attendre dans une antichambre dorée entre 2017 et 2018. Devenu président de l’Assemblée nationale grâce au bon vouloir d’Emmanuel Macron, il a enfin pu jouir des honneurs et de la renommée conférés par ce titre prestigieux, mais en rien mérité. Mais la jouissance pour ceux qui ont attendu bien longtemps n’a pas de limites, alors de Rugy a mené la vie de château avec les Français dans le rôle de gueux sommés de payer les dépenses somptuaires du petit marquis de l’Assemblée nationale.

De Rugy se défend et prend les Français pour des idiots

L’article de Mediapart qui révèle les extravagances de l’ancien président de l’Assemblée nationale ne laisse pas de place aux doutes. A tel point que de Rugy n’ose pas démentir les faits et se borne à édulcorer la nature des dîners au cours desquels des mets raffinés et très chers comme du caviar, du champagne et des grands crus ont été consommées sans retenue aucune. Reste à savoir combien exactement ces dîners ont coûté à la collectivité. Car oui, malgré sa très forte rémunération de président de l’Assemblée nationale, de Rugy n’avait pas les moyens de payer de sa poche des repas somptueux comprenant entre dix et une trentaine d’invités. C’est l’Assemblée nationale qui a payé la note – ou plutôt les notes car Mediapart a relevé une dizaine de ces dîners. Et quand l’Assemblée nationale paye, c’est avec l’argent des Français… !

Sommés de se serer la ceinture, les Français voient donc ceux qui les mettent à genoux se gaver comme des petits fous. Dans une République qui se respecte, de Rugy aurait déjà démissionné, présenté ses excuses et assuré qu’il paierait de sa poche ces repas scandaleux, mais non ! Le désormais ministre ne s’excuse pas, reste accroché à son ministère comme une moule malade à son rocher mazouté et le pire est qu’il a le soutien officiel du président de la République. Il faut avoir une sacrée bonne justification pour se sortir d’une telle situation avec tout le soutien de l’appareil d’Etat. Et de Rugy pense l’avoir trouvée.

Les dîners du couple de Rugy faisaient partie du « travail informel » du petit François… Dur métier que de s’attabler sous les ors de la République pour y déguster des mets hors de prix entourés de ses amis et de ceux de sa femme ! Et tout ça pour rester en contact avec la société civile clame de Rugy ! C’est très fort ! Et pour justifier le ministre affirme qu’il ne s’agissait pas de dîners entre amis, mais bien une manière de prendre la température avec la société française. La preuve, il aurait causé avec un paléontologue professeur au Collège de France. Un tel intellectuel ne fait clairement pas partie du réseau amical du ministre. Tout doit donc lui être pardonné. François de Rugy n’a fait que son boulot, un travail certes coûteux pour la collectivité, mais d’une extrême utilité. Parions qu’il est aussi professionnel au ministère de l’Ecologie… Oui, mais pour combien de temps encore ?

 

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    oui ! LA VIE EST BELLE . Grosse bouffe / bon CRU ++++
    Avec le pognon du peuple ! SCANDALEUX . OUI . 100%
    LES PROXENETES D’ETAT qui vivent sur le dos des travailleurs
    OUI . SCANDALEUX .
    EN AVOIR ? une petite ou une grosse ?QUEUE DE HOMARD ?
    LES FACTURES . pour le bon et con peuple de FRANCE .
    STOP . LES PARASITES . DEMISSION ET VITE .

    • Bluesun dit :

      Oui amazonia, mais c’est la crise…

      Pour le peuple la crise, forcément sans dents et port du gilet jaune.
      Pour les novices la crise de foie qui devient trop visible et fait vomir.
      Mais bien évidemment, il semblerait que cette crise concernant de Rugy, s’est faite à l’insu de son plein gré.

      Macron sorti d’une pochette surprise, les a tous trouvé dans une autre.

      Toute une clique, qui devrait être sur la voie de la démission.
      Mais ça, dans toute cette mélasse, quand on barbotte avec la bouée du pistonné, la démission est encore loin.

      Il y a encore tellement de panses à gaver.
      Peut-être un jour tout comme les vaches, des politiques à hublot ?

  2. amazonia dit :

    DE RUGY .
    Un sèche cheveux ! de luxe !
    de l’or de l’or Monseignor ! la folie des grandeur
    ((les joyeux ridicules EN MARCHE ))
    EN MARCHE . Les saigneurs de peuple
    Pour EUX LES PARASITES D’ETAT . LUXE + PRIVILEGES ++
    POUR LE PEUPLE = TAXES ++ FACTURES .
    PAYER PAYER TOUJOURS pour HOMARD et OMAR .

    • Bluesun dit :

      Et le plus amusant c’est que de Rugy dit ne pas aimer le homard, ni tout le reste…

      Purée s’il n’aime rien, il a mangé quoi alors lors des réceptions ?

      Pareil que Macron, qui après la construction de sa piscine à un fric fou, dit préférer la mer…

      En fait, nos novices passent leur à commander des trucs avec l’argent du contribuable, qu’ils n’aiment pas, ou ne mangent pas..

      En revanche l’argent, ils aiment.
      Ils aiment tellement, qu’ils font des citoyens des “galé-RIENS”, au service de ce qu’ils détestent.

      Comme disait Coluche, “un pour tous, tous pourris”.
      Mais là, tous les vers sont dans le fruit.

Laisser un commentaire