De Rugy au bord du précipice

Rédigé par notre équipe le 12 juillet 2019.

François de Rugy est un ministre en sursis. Depuis les premières révélations de Mediapart sur ses dîners totalement inappropriés, l’ancien écologiste devenu « quelqu’un » grâce à la magie macronienne patauge dans les justifications. Après les dîners fastieux donnés à ses amis, le voici obligé de justifier d’autres dépenses extrêmement élevées payées par les impôts des Français pour son seul confort. Du troisième chauffeur à la rénovation délirante de son appartement de fonction, le numéro 2 du Gouvernement est un panier percé qui joue avec l’argent public.  

Combien de temps François de Rugy s’accrochera-t-il au ministère de la Transition énergétique ? Le plus longtemps possible – c’est une évidence – étant donné tous les avantages qu’on trouve à travailler et vivre beaucoup à l’Hôtel de Roquelaure. Après les premières révélations de Mediapart et les justifications grotesques de François de Rugy, ce dernier doit répondre d’autres dépenses totalement disproportionnées. Comme si les bouteilles de vin à plus de 500 euros ne suffisaient pas, de Rugy a jugé bon de rénover son logement de fonction pour la modique somme de 67 000 euros ! Le ministre coûte rudement cher aux Français et le pire c’est que toutes ses dépenses somptuaires commencent à peine à être dévoilées.

Le train de vie princier du roi du retournement de veste

Quoi de mieux qu’un Château Cheval-Blanc 2001 à plus de 500 euros la bouteille pour accompagner un peu de homard géant ? Une question purement rhétorique, car ni le rédacteur de ces lignes, ni l’immense majorité des lecteurs de cet article ne pourront jamais s’offrir du homard géant et encore moins un grand cru. François de Rugy, lui, vit dans un autre monde depuis 2017 et son ralliement très lucratif à la Macronie. En plus de s’être payé un costard tout neuf (l’ancien était usé des deux côtés), de Rugy a trouvé des postes prestigieux avec beaucoup de facilités dans sa vie quotidienne.

Alors qu’il aurait déjà dû démissionner pour avoir fait croquer ses amis lors de soirées trop luxueuses pour être payées par l’argent public, de Rugy continue de crier sa soi-disant « bonne foi » de l’Elysée à Matignon en passant par le plateau de Jean-Jacques Bourdin. Sans surprise, le président de la République et le Premier ministre sont victimes d’une rare cécité et soutiennent pleinement leur ministre. Ont-ils le choix ? Après avoir perdu un Nicolas Hulot à l’engagement sincère et donc gênant, il serait difficile de renoncer si tôt à un engagement qui ne l’est pas du tout et qui arrange tout le système macronien. De Rugy sera soutenu jusqu’à la limite, mais cette dernière a déjà été franchie au regard des derniers éléments relatés par Mediapart.

Pour être certain d’apprécier une bonne bouteille de vin, le cadre est important alors, dépenser 67 000 euros en rénovation d’un logement de fonction est une chose normale pour le ministre. Un jugement jugé « vétuste » par son occupant qui ne voit rien d’anormal à prendre l’argent des Français pour se payer un dressing à près de 17 000 euros. Le montant des travaux serait lié « au caractère très particulier des lieux », puisque « l’hôtel de Roquelaure, comme d’autres ministères, est un élément du patrimoine français, construit au début du XVIIIe siècle ». Bel effort de défense qui ne justifie en rien un dressing digne d’un château ou encore les plus de 35 000 euros de peinture…

François de Rugy aime le luxe et ne peut plus le cacher. Le luxe et le confort tout comme sa désormais ex-directrice de cabinet épinglée pour un logement social à Paris inoccupé pendant douze ans. Les pauvres – et ils sont de plus en plus nombreux sous l’effet de la politique macronienne – peinent à se loger, mais les zélés serviteurs de la Macronie gardent des logements vides qu’ils ne devraient même pas avoir en raison de leurs revenus très élevés. Le ministre a donc sévi et a exigé la démission de sa directrice de cabinet. Le fusible a sauté, mais les torts du ministre restent entiers…

Et les torts et travers de François de Rugy et de sa femme ne s’arrêtent pas là. Non content d’avoir organisé (à leurs frais selon leurs dires) la réception de leur mariage à l’hôtel de Lassay (la résidence officiel du président de l’Assemblée nationale), ils n’ont pas hésité à faire de petites économies en achetant 4 appareils à raclettes et leurs accessoires pour la somme de 200 euros et se faire rembourser en note de frais par l’Assemblée nationale. Or, la soirée raclette était purement entre amis – tiens comme on retrouve les mêmes mauvaises habitudes du mélange des genres !

Malheureusement, de Rugy n’est pas qu’un ventre affamé entouré d’amis. Pour garder la ligne il a fait acheter un vélo elliptique de près de 800 euros via l’argent du contribuable. La justification est encore là toute de rugyesque : il n’est pas possible de « sortir faire un footing dans la rue sans un officier de sécurité » d’où le vélo, seule option viable car le pauvre de Rugy avait un emploi du temps « peu compatibles avec la salle de sport ». Il aurait pu demander à Benalla. Il y a bien une salle de sport à l’Assemblée… Un ex-président de l’Assemblée pas au courant et toujours de bonne foi ? Peut-être, car il passait tant de temps en voiture pour se rendre dans sa circonscription qu’il avait jugé nécessaire de faire engager un troisième chauffeur… Aïe, le retour sur terre va faire très mal à son train de vie !

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    PAUVRE FRANCE .
    Plus il y a de pauvres a moins de 1000 euros
    PLUS LES ELITES D’ETAT Dépensent a fond la caisse !
    UNE HONTE ? OUI . SCANDALEUX .
    Lorsque ECOLO + GAUCHE sont plus royaliste que LE ROI ?
    LES PARASITES . LEURS FAMILLES . /LEURS AMIS +++
    STOP . ELYSEE LE CIRQUE N°1 DE PARIS . BOBOLAND .
    DEHORS ET VITE . Les pompes a fric !

  2. Bluesun dit :

    Une tête de faux cul…

  3. amazonia dit :

    LA CHINE
    a son horoscope chinois ! cochon / dragon / chien etc +++
    LA FRANCE XXI ème siècle ! avec DE RUGY = (( LE HOMARD ))
    les copains / les coquins = LA VIE EST BELLE .
    Avec les TAXES + IMPOTS factures pour le peuple ! STOP .

  4. amazonia dit :

    DE RUGY . et les Garçons a table !
    QUI a fait le choix ? du menu !
    Madame Cruella / la reine mère ECOLO . pince-mi/ pince-moi
    Monsieur et Madame ? N’aiment pas le HOMARD ?
    Donner leur des SARDINES = moins cher !
    faire un menu ? hors de prix ? Pour QUI ?
    Demander au personnel de service ?
    LE HOMARD ? pour QUI ?
    QUI ? A MANGER LE HOMARD ?
    Si personne n’aime le HOMARD ? Connerie 100%

Laisser un commentaire