/>

Touche pas à ma Greta !

Rédigé par notre équipe le 12 août 2019.

Fin juillet, les députés et les médias à la botte du pouvoir se sont donnés un dernier rendez-vous avant de prendre des vacances bien méritées. Il s’agissait de couvrir de louanges la jeune Greta Thunberg et la faire passer pour un génie qui parviendrait à soustraire l’humanité de ses démons. Un tableau farcesque dans lequel il fallait absolument tomber sous peine d’être associé aux pires monstres de l’Histoire. Alors presque tout le monde a courbé l’échine, mais il faut croire que cette mauvaise plaisanterie n’est pas du goût de tous ceux qui peuplent les ministères. Béatrice Frecenon, conseillère auprès du ministre de l’Agriculture a sorti la sulfateuse…

Chaque semaine, le bon peuple est appelé à prendre sa ration de Greta Thunberg. A défaut de vraiment s’investir dans la protection de l’environnement, l’Etat oblige les Français à s’extasier devant une gamine suédoise qui prétend sauver le monde avec des discours moralisateurs écrits par on ne sait qui. N’importe quel Vert est capable de rédiger les bêtises qu’elle enfile comme des perles, mais toute question et tout reproche visant cette baudruche médiatique est formellement interdit. Une règle qu’a osé ignorer une conseillère du ministre français de l’Agriculture.

Aucune vérité n’est bonne à dire en Macronie

Alors qu’elle s’apprêtait à prendre l’avion pour jouir de vacances loin de son ministère, Béatrice Frecenon a commis le crime de se moquer de Greta Thunberg dans un message Facebook. « Bon sur ce les amis, cette fois je suis vraiment en vacances, j’attends mon avion, gros bisous à tous et surtout à ceux qui ont encore le sens de l’humour » pouvait-on alors lire sur sa page Facebook. Un message accompagné d’un virulent montage photo avec le titre « Martine s’en branle de Greta Thunberg ». Le langage est grossier et pas vraiment digne d’une directrice adjointe d’un cabinet ministériel, mais le message a le mérite de la clarté et de la sincérité.

Face à la polémique qui n’a pas manqué d’éclater, Frecenon a effacé son message, mais son explication a au moins eu le mérite de remettre à sa place Greta Thunberg ainsi que tous les gusses qui ne jurent que par elle. « Le sort de la planète ne dépend pas de moi et d’un trait d’humour qui n’a pas l’heur (sic) de vous plaire » rappelle Frecenon et d’enfoncer le clou : « Sans compter que je sache, Greta Thunberg n’est qu’une gamine médiatisée, hein, dont on a encore le droit de plaisanter, elle n’est pas le changement climatique ».

Il n’y a pas grand-chose à ajouter sauf le fait que la conseillère a oublié un point essentiel. Il est impensable de faire de l’humour en assénant des vérités. C’est un métier dangereux auquel ont renoncé tous les humoristes qui disposent d’une carte de visite officielle. Alors laisser ce métier à une professionnelle de la politique est impensable et dangereux. Car si ceux qui conseillent et prennent les décisions politiques commencent à penser sainement et non plus en fonction de diktats médiatiques qui les arrangent bien, les choses pourraient changer réellement.

Greta Thunberg n’est rien. Ses discours creux ne sont rien. Ceux qui tire les ficelles de cette poupée sans pensée propre sont les mêmes qui interdisent la moindre remise en cause du système. La pièce de théâtre n’a même pas le droit à un entracte. Il faudra donc retenir sa respiration jusqu’à ce que le décor et les personnages s’effondrent sur scène ou que la comédie devienne une tragédie pour un public pris en otage. Bravo à Béatrice Frecenon dont l’avenir sous les ors des ministères s’annonce plus qu’incertain.

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. zelectron dit :

    LES MACRONNERIES ÇA SUFFIT !

  2. PhilZ dit :

    Et personne de s’indigner de l’utilisation politique d’une gamine… Les mêmes qui applaudissent cette Greta sont contre l’utilisation d’enfants pour diverses taches.. N’oublions pas non plus l’utilisation d’enfants par des régimes qui se sont montré intolérants et dangereux pour l’humanité….Je n’aime pas LREM mais moi je dis qu’il faut soutenir tous ceux qui se montent contre cette utilisation abusibe d’une adolescente qui ne connait rien à la vie…Le vrai scandale est bien la.. Les médias sont encore une fois coupables en montant tout cela en épingle.. La jeune Greta ferait mieux de rester chez elle en vivant comme vivaient nos ancêtres dans une case avec un bon vieux feu de bois en pratiquant la cueillette et la chasse… Il faut être logique et apppliquer rigoureusement ses principes de vie

  3. amazonia dit :

    LORSQUE DES ENFANTS ?
    Ont plus d’idées et de solutions dans la tête ?
    Que les dirigeants stupides de notre planète !
    lorsque l’on regarde j claude JUNKER /UE ??? HONTEUX
    Dire que nos politicards de pacotilles ont laisser en place
    UN IVROGNE /UN MALADE / C’est scandaleux + OUI .
    PLANETE EN DANGER . OUI
    DES FOUS dans nombreux pays décident pour les peuples NAIFS.
    TRISTE Réalité . CQFD

  4. Bluesun dit :

    4 décennies de jeunisme, pour finir par les prendre au berceau. (Une coutume chez les Macron ?)

    Une gamine qui se bat contre le moulin à vent “réchauffement climatique”, parce qu’on lui dit de le faire.

    Une parle aux jeunes…4 décennies de cette tactiques qui a porté ses fruits, mais qui ne prend plus, tant cela devient “croquignolesque”…

    Et dans le même temps, une des “EN MARCHE”, qui prend un avion pour partir en vacances, tout en se moquant du ridicule de la démarche de la pauvre gamine.

    C’est du “grand guignol”.

    Il faut souligner le courage et l’humour de Béatrice Frecenon, d’oser braver la langue de bois macronienne.

    Le jeunot est si incompétent qu’il lui faut l’appuie d’une gamine pour faire comprendre que, si en été il fait chaud, ce n’est pas pour cause de saison, mais pour raison de réchauffement climatique…

    On nous bassine avec la planète, et l’on apprend ce jour que toutes les bombes qui n’ont pas explosées durant la guerre, on été mises en mer du côté de Boulogne sur mer. Vision de terreur tant il y a de bombes non explosées, et jetées dans la mer.

    Un nettoyage s’impose, voilà, quand la jeunesse se réveille, elle est loin du grand blabla d’une simple gamine tournée façon polichinelle.

    Que cette gamine retourne à ses livres et ses cahiers.
    Contre les produits toxiques dans les couches des bébés, ou des bébés qui naissent sans bras sans que l’on n’en sache la raison, ses grands blablas ne peuvent pas grands choses.

    Des moulins à paroles, des Don Quichotte, 40 ans que l’on en soupe, mieux vaut qu’elle joue encore à la poupée, elle a le temps de voir venir toute cette mélasse programmée.
    Que faire des déchets nucléaires, des batteries des voitures électriques ?

    Ils sont cons, inutile qu’une enfant appuie pour faire sortir le pue de l’ânerie supplémentaire.

  5. dany dit :

    avant de mettre (sic) après heur, consultez un dictionnaire !!!!

    • Bluesun dit :

      Et à part ça ? c’est tout ce que vous avez à dire ?

      Ma pov dame, c’est depuis Jospin que la langue française est moribonde.

      Alors la place du sic et du heur….!!!!!

  6. Domi dit :

    « des discours moralisateurs écrits par on ne sait qui »
    Et bien si, on sait qui : elle affirme très haut que c’est elle-même qui les écrits. Si tu as une info quelconque prouvant que ce n’est pas vrai, tu feras avancer le débat.

    « Il est impensable de faire de l’humour en assénant des vérités »
    Mais quelle vérité contenait donc ce tweet, sinon que cette personne se fout du réchauffement climatique ?

    « Greta Thunberg n’est rien. Ses discours creux ne sont rien. Ceux qui tire les ficelles de cette poupée sans pensée propre »
    Affirmations parfaitement gratuites… et risibles : si ses discours sont si creux, en quoi peuvent-ils t’ennuyer à ce point ?

Laisser un commentaire