Trierweiler assure qu’Hollande prépare sa « revanche »

Rédigé par notre équipe le 21 août 2019.

Comme le disait Chirac, « les emmerdes ça vole en escadrilles ». Emmanuel Macron le sait, car à peine une polémique laissée derrière lui, une autre prend le relai. Aux méandres politiques s’ajoute une menace monumentale pour le président. Son prédécesseur et néanmoins mentor serait toujours aussi énervé de s’être fait rouler dans la farine comme un bleu. Malgré ses sourires et ses petites blagues, Hollande n’aurait donc qu’une idée en tête : prendre sa revanche sur Macron. Une information qui n’en est pas vraiment une, mais qui doit permettre d’augmenter les ventes du prochain livre d’une certaine Valérie Trierweiler.  

Difficile de revenir à une vie (presque) normale quand on a failli être quelque chose. François Hollande pourrait s’étendre sur le sujet, mais quand l’ex-président fait appel à un nègre, c’est pour faire l’apologie de son catastrophique passage politique à l’Elysée. Pour avoir quelques impressions, il est peut-être plus opportun d’ouvrir (et surtout d’acheter) le prochain ouvrage de Valérie Trierweiler. Intitulé « Merci pour ces lendemains », ce livre propose un panaché des meilleurs reportages de la journaliste de Paris Match entrecoupés de souvenirs personnels. Tout un programme…

Hollande devenu un simple plan marketing pour vendre des chroniques ?

Le vide de cet fin d’été sera-t-il comblé par les commentaires sur un peut-être futur best seller ? C’est en tout cas ce qu’espère Valérie Trierweiler. L’ancienne et éphémère Première Dame revient sur le devant de la scène médiatique à défaut de la scène littéraire. Ses écrits n’ont jamais été guère passionnants et il aura fallu un livre qui dévoile la misérable vie privée de François Hollande pour que les Français s’intéressent un peu à elle. « Merci pour ce moment » fit très mal à Hollande et permit à Trierweiler de récupérer un gros chèque. Malheureuse en amour…

Ce second opus dont le titre reprend l’idée du premier n’est malheureusement pas une suite. Trierweiler n’a plus grand-chose à proposer de croustillant, alors les lecteurs éventuels auront l’immense joie de lire (ou relire pour les plus aficionados) certaines chroniques et reportages publiés par Trierweiler dans la feuille de chou appelée Paris Match. Autrement dit, il s’agit d’un livre invendable que la cellule communication des éditions Les Arènes tente de promouvoir en assurant qu’on y parle aussi de François Hollande. Un chapitre entier serait consacré au président déchu et déçu.

Alors pour faire monter la sauce, quelques très courts passages sont désormais dans la presse. Ainsi, on apprend qu’Hollande « veut de nouveau se placer dans la course à la présidentielle, c’est certain. C’est sa nature, son obsession, sa raison de vivre ». C’est pourquoi, « il sème ses petits cailloux, en lance d’autres sur celui qui lui a succédé et qu’il honnit ». Hollande pas content et revanchard ! La Macronie tremble, mais pour une fois c’est à cause de la crise de rire qu’entraînent ces paroles.

Hollande « veut prendre sa revanche sur Macron et sur son quinquennat impopulaire » poursuit Trierweiler. Malheureusement pour lui, Hollande ne sera jamais plus président de la France. L’a-t-il vraiment été un jour d’ailleurs ? Revenir au pouvoir pour quoi faire ? Pour se coucher devant les diktats bruxellois ? Pour rendre visites à des racailles à l’hôpital ? Pour insulter la France ? Il l’a déjà fait et son successeur fait au moins autant pour toutes ces ignobles causes.

Non, Hollande voudrait revenir pour être aimé, car selon Trierweiler, « il n’aime pas être mal-aimé »… Pauvre chou rempli de crème ! François Hollande s’est trompé de carrière. On ne fait pas de la politique pour être aimé surtout quand on atteint un tel degré d’incompétence ! Du haut de son expérience, n’a-t-il pas compris que pour prendre le pouvoir il fallait des troupes ? Hollande a liquidé les socialistes et les a envoyé chez Macron. Même ses amis de toujours se détournent de lui. Il n’y a guère que Trierweiler pour maintenir la flamme à moins que ce ne soit la seule volonté de ne pas faire un flop au niveau des ventes…

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. Le-civilisateur dit :

    L’infini c’est long, surtout vers la fin …

    “Franz K.”

    Et un président français c’est tellement chiant.

    Surtout les trois derniers …

  2. amazonia dit :

    La pauvre trierweiler !
    le pauvre Hollande ! la plus grande honte de L’ELYSEE .
    REVANCHE ? de QUOI ? Triste période
    un guignol et sa gigolette a L’ELYSEE .
    REVANCHE . MDR .

  3. Le-civilisateur dit :

    Nota bene.

    L’éternité c’est long, surtout vers la fin.

    Et non pas l’infini comme noté plus haut.

    DSL.

    J’ai fixé la photo de hollande et sarkozy trop longtemps et la combinaison de ces deux visages disgracieux ont fini par me piquer les yeux très fort.

    Il y a une charge énorme sur cette photo et je n’étais pas prêt …

    Je suis donc à moitié pardonné.

    • Bluesun dit :

      T’as raison Le-civilisateur, quand nous constatons que chaque jour, nous mangeons le fruit du travail semé par Mitterrand, comment ne pas penser qu’il n’a laissé qu’un peuple pétri d’angoisse.

      Quand Mitterrand, parlait d”Europe, il annonçait des lendemains qui devaient chanter.
      Ses fameux lendemains ne chantent pas, mais lui, il dort tranquille, pour l’éternité, il se fout pas mal, que le monde qu’il a laissé, soit devenu un enfer.

    • Bluesun dit :

      Voilà une photo qui pique les yeux ?
      Normal Le -civilisateur, puisque le tout n’est que trompe œil.

      Le jour de son départ, Sarko, connaissant ” comme tous les autres “, la grande nullité d’Hollande, il a longuement serré la main d’Hollande.

      Sarko pensait-il déjà à cet instant, “sans même avoir à se raser”, à son prochain retour ?

      Pourtant, les choses que l’on croit tenir dans ses mains nous échappent bien souvent, car le premier, tout comme le second, on rencontré la “chance” (pour nous) du “casse toi pov’con”.

      Quand on est pas bon, on est pas bon.

      Cette leçon vaut bien un bouquin,? sans aucun doute, car les deux compères en sont allés chacun de leur pavé, histoire de prendre la température de l’eau du barrage, qu’ils ont ; pierre, après pierre savamment monté.

      (De Vendeurs de vent, en arracheurs de dents, leur poulain lui, fabrique des RIENS).

      Mais comme, il faut toujours laisser derrière soi un prétexte, pour revenir quand on part, Hollande a dû laisser son casque et son scooter, Sarko a dû laisser son rasoir, et sa mousse à raser, chacun pensant mieux les retrouver.

      Lequel des deux, va l’emporter ? ou se noyer dans le tam tam de leurs vents. ?

      Nous le saurons au prochain serrage de mains.

  4. amazonia dit :

    Aprés Hollande le ridicule de Corrèze ! la honte !
    avec le petit ZUPITER !c’est pas mieux !
    EN MARCHE ? les tenues ridicules des femmes politiques ?
    Dignes des VAMPS . Tenues déplorables ELLES souhaitent
    la réciprocité ? de traitement ?
    IMAGINE = nos députés /sénateurs/ Ministres hommes ?
    Avec des tenues sur les modèles de LA SIBETH N’diaye ?
    La dernière sortie de L’ELYSEE
    la pantalonnade de la porte parole ! joyeux perroquet
    toujours ++plus ridicule dans la bouffonnerie pitrerie !
    UNE HONTE POUR LA FRANCE . OUI . CQFD .
    MACRON c’est LUI .LE CHEF du grand barnum CLOWNESQUE .
    pauvre FRANCE .

    • Bluesun dit :

      Dit donc Le-civilisateur, pantalonnade, perroquet, bouffonnerie, pitrerie, à voir le début de la guignolade avec Hollande, et celle dont nous faisons le constat à présent, est peut-être notre futur, pas si lointain ?

      Puisque n’importe quel novice, peut faire n’importe quoi, dans un pays qui n’est déjà plus le nôtre, mais, mélangé dans un tout qui se nomme espace “Schengen” ?
      Dont Bruxelles, tirent les ficelles.

      Plus besoin de l’ENA, plus besoin de diplômes, en bololo la fête est plus folle.

  5. Bluesun dit :

    “Hollande ne sera jamais plus président de la France. ”
    Oufffff, ça pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle.

    Si Sarko, se voyait président le matin en se rasant, Hollande, c’est parce qu’il a rasé les citoyens, pondu un bouquin “histoire de prendre la température”, qui malheureusement a porté ses royalties, qu’Hollande le “grand guignolo” veut re-jouer la seconde partie qui fera de lui, le président.

    Et dire qu’il a passé tout son mandat, à préciser qu’il était Président. Le “MOI PRESIDENT”…

    Plus besoin de mettre un casque sur la tête, pour jouer les ados attardé, la jeunette est chose faite.

    Ses amis, nous avaient prévenu avant même qu’il ne monte sur le trône, Hollande est nul et archi nul, quant à Aubry ouvertement elle disait de lui, que c’était une couille molle.
    Couille, juste sous un casque alors ?

    Sous son mandat, il a fait de la France la risée du monde entier, et sans aucune honte, parle de revenir parce qu’il a lancé son pavé-bouquin dans l’eau du barrage.
    Barrage, monté pour cause de sa grande incompétence.

    Il a pris le jeunot sous son aile, tout aussi incompétent que lui et à présent qu’il l’a pondu, il vomit dessus.
    Il est tellement incompétent, qu’il n’a pas vu, que le jeunot était novice, ne savait rien, n’avait pas de programme, mais l’a balancé quand même….

    Bonne question, revenir pour quoi faire ?
    Nous dire une fois élu que, dans 6 mois, il pond le plein emploi ?
    Les français, ont déjà été les dindons de la farce de cette foutaise, (pour ceux qui y ont cru, car la France perdait alors 1.000 emplois jour)

    La place est bonne, et un mandat a passé à se gaver, puis à dormir sous les dorures de la République, juste à faire des français des “sans dents”, “et oui, le constat de sa fabrique vient de lui, (voir bouquin de la Trierweiler), de cela il a suffisamment profité”. Qu’il reste où il est.

    “En même temps”, vu comment le jeunot est sorti des urnes, Hollande peut avoir “malheureusement”, une seconde chance.
    Peut-être pour cela qu’il ose revenir à la charge.

    Les voies du système sont impénétrables, mais empapaouter les français, en leur faisant croire que leurs votes pèsent dans la balance, ça c’est pénétrable.

    4 décennies d’une même clique, qui joue les moulins à vents, faut pas venir s’étonner que la France et les français soient dans un tel état de délabrement.

    Mais quand on vote sans cesse pour des gens qui sont dans un jeu de DESTRUCTION, il ne faut pas venir s’étonner que de sans dents, les pions deviennent des RIENS.

  6. Bluesun dit :

    Après l’attentat (je crois, celui du Bataclan), ce jour où tout pâlot de peur, Hollande, est revenu du stade avec gardes du corps à l’Elysée.

    Au parlement européen il a dit :
    “Il faut vivre avec la peur, mais pas avec la domination de la peur”.

    Ben oui, le fameux “même pas peur”, quand on est bardé de gardes du corps, c’est fastoche.
    “En même temps”, Macron a peur d’un drone qui survole sa piscine, malgré tous les gardes du corps”…

    Hollande, le “MOI PRESIDENT”, sorti des urnes, cul bien vissé sur le fauteuil de l’Elysée, a eu cette phrase remarquable :
    “je ne pensais pas que la crise était, si importante”..

    Ca fait du dégât le politiquement correct, mal voyant, mal entendant, incompétant….

    Hollande, a signé en 2016, son projet immobilier de transformer l’île de la cité en “beau Disneyland”.

    L’île de la cité ? c’est pas là, qu’est située NOTRE DAME ?
    Celle qui a brûlée avec juste un petit mégot de cigarette ?

    Il est bon qu’Hollande, continu de manger et dormir, mais chez lui.

  7. Bluesun dit :

    Hollande veut être aimé ? Et veut revenir juste pour cela ?

    MOI PRESIDENT, terminé ?

    Mais il a été élu, parce que des gens l’ont aimé, ou ont été payés pour l’aimer ?
    Car, (si je me réfère à cette phrase prononcée devant l’urne par cette dame arabe accompagnée de son fils,
    “on a voté Hollande, il faut, nous donner l’argent”, là, c’est l’amour juste de l’argent.
    Très mal à l’aise alors, le monsieur qui tenait ladite urne.

    Aimer ? c’est bien, vouloir du bien à quelqu’un ?
    Le peuple l’a aimé puisqu’Hollande a effectué un mandat.
    L’amour qu’il a donné au peuple en retour, c’est d’en faire des “sans dents”.

    Avant d’être élu, faire repousser les dents, après, reste à voir si “aimer” est dans le re-possible.

    Mais arracheur de dents un jour, arracheur de dents toujours.

  8. Le-civilisateur dit :

    Deux jours après avoir fixé cette photo de Hollande et Sarkozy j’ai toujours ce petit goût de merde qui reste dans les yeux …

Laisser un commentaire