/>

Immigration : Macron sort la poudre de perlimpinpin

Rédigé par notre équipe le 17 septembre 2019.

Ce lundi soir, Emmanuel Macron a réuni environ 200 parlementaires LREM pour un petit discours de rentrée destiné à mobiliser le troupeau en vue des prochaines échéances. Et là, Macron a presque été touché par la grâce quant il en est venu à parler d’immigration. Un sujet qu’il convient désormais de « regarder en face » afin de ne pas laisser le pays se couper en deux parties très inégales qui ferait le jeu (expression consacrée) du Rassemblement national. Macron change de ton, mais n’est pas prêt à changer de politique.

Il y a des discours qui marquent plus que d’autres. Tout le monde se souvient de la proposition du président d’aller « venir le chercher » (chose qu’il a finalement rejetée avec une grande violence). Beaucoup devraient lui rappeler à l’avenir les propos tenus ce lundi 16 septembre devant les parlementaires de la majorité. Seuls 200 étaient présents dans les jardins du ministère des Relations avec le Parlement. Des moutons qui changent de direction en fonction des ordres du berger et peu importe si ce dernier lance des cris contradictoires.

Macron, le nouveau mur anti-migrants ?

Après deux années de portes ouvertes pour une immigration plus ou moins revendiquée, le président change ses plans et invite les députés godillots à « regarder ce sujet en face ». L’expression est bien évidemment comprise comme un changement radical de politique, mais Emmanuel Macron se garde pourtant bien d’être explicite. Il prétend le faire en rappelant deux ou trois vérités comme suit : « Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder ce sujet en face (…) La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n’ont pas de problème avec cela : ils ne la croisent pas. Les classes populaires vivent avec ». Ceci est vrai et a engendré notamment un Parti socialiste qui s’est nourri de l’immigration pendant des décennies tout en voyant ses caciques jouir d’une vie bien agréable dans les beaux quartiers de Paris.

Un constat partagé par Macron qui souligne que « La gauche n’a pas voulu regarder ce problème pendant des décennies. Les classes populaires ont donc migré vers l’extrême droite. On est comme les trois petits singes : on ne veut pas regarder ». Comment ne pas être d’accord pour une fois avec Emmanuel Macron. On l’est déjà beaucoup moins quand il assure : « Vous n’avez qu’un opposant sur le terrain : c’est le Front national. Il faut confirmer cette opposition car ce sont les Français qui l’ont choisie. Il y a deux projets : celui du repli, tout faire peur ou bâtir une solution ouverte mais pas naïve ». Revoilà la rengaine préférée de Macron. Moi ou le déluge ! Et avec le système en place, ce choix est en fait un non choix, car il est interdit de « voter mal ».

Tous chez Macron alors ! Pour endiguer l’immigration ? Bien sûr que non ! Pourquoi Macron irait-il contre sa nature et celle de ses soutiens en s’opposant d’un coup à l’immigration ? Un instinct de survie politique pourraient penser certains… Sauf que le coup de semonce des gilets jaunes n’a pas suffi et que la Macronie est puissamment accrochée au pouvoir. Les élections municipales qui approchent alors ! Cela semble plus plausible. Il faut assurer un maximum de victoires locales pour mieux prendre le Sénat à moyen terme et pourquoi pas s’en débarrasser car trop gênant ?

Il faut donc investir le local afin de donner l’impression que LREM n’est pas un « parti bourgeois ». La mission s’annonce complexe, mais les mots présidentiels ne sont-ils pas forgés de poudre de perlimpinpin qui collent avec une bonne dose de cynisme ? Bien évidemment que les Français en ont assez d’une immigration délirante qui charrie des maux mortels pour la France. Macron sera-t-il enfin le président qui osera mettre un terme à cette folie ?

Une question plus pertinente mérite d’être posée. Y a-t-il encore un naïf prêt à croire à ce renversement à 180° de trajectoire ? Macron pourra bien faire quelques discours de cet acabit pour faire monter la sauce, aucun changement de politique ne sera effectué. Quelques députés En Marche, ex-PS sortiront du bois, mais cela est prévu et même espéré par une Macronie qui entend se donner le beau rôle tout en continuant sa politique détestable. Pourquoi ne pas offrir l’asile politique à Edward Snowden qui vient de la demander pour la seconde fois à la France… ? Bas les masques !

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    MACRON recyclage ! LE PRESTIDIGITATEUR .
    100% ENFUMAGE . MAGOUILLEUR N°1 pour les ELECTIONS .
    Des points en plus +++pour MANU ?
    Tout est bon
    MACRON ? dire en 2019 des paroles que le FN A DIT
    Depuis plus de 30 ans ?
    ON CE MOQUE DU BON PEUPLE DE FRANCE .
    Transfert des Migrants des villes ! dans nos campagnes !
    SCANDALEUX . OUI .
    MACRON . TRAITRE . LA HONTE POUR LUI .
    Tout est bon ! pour des points en plus +++ELECTIONS .

  2. Le-civilisateur dit :

    Macron fait simplement un coup de bluff pour accrocher une partie de la France.

    Ses discours sont robinet d’eau tiède.

    Comme à son habitude, il met un peu droite dans sont discours tantôt un peu de gauche.

    De temps en temps un soupçon de rassemblement national.

    Et hop !

    Abracadabra.

    La magie opère …

    Macron aime s’attribuer le mérite des idées et concept qui existaient bien avant son arrivé et surement même sa naissance.

    Quand je dit macron, je fait surtout référence aux personnes de l’ombre qui en secret le commande et lui imposent leur dicta.

    • Bluesun dit :

      En effet Le-civilisateur, Macron fessier, ni à droite, ni à gauche au tout début de sa marche, le voilà devenu un mitigeur à l’approche des élections.

      “En même temps”, il a fait table rase de tous les autres partis qui se répartissaient le “singe du manège”.

      Macron voulait gouverner sans aucun obstacles. Il marche, et “dans le même temps” écrase donc tout, sur son passage.

      Ils ont tous “sans aucun état d’âme” soutenu le fessier du jeunot, et vont tous (ou presque), se retrouver à la case prison.

      Macron ? même pas la reconnaissance du ventre…
      Il est leur “sang neuf” comme il le disent si bien.

      Sang neuf, dents longues, beauté du diable (oui certains l’ont trouvé beau), yeux bleus, ils n’y ont vu que du feu….

  3. amazonia dit :

    MACRON et LES FAUX Q /UE et ses AMIS MIGRANTS .
    Ceux qui passent qui passent par la porte du sud
    Ceux qui passent par les fenêtres du nord /est /ouest !
    MACRON . EN MARCHE pour les prochaines ELECTIONS .
    Discours = BLABLABLA .++
    FRANCE . Réunion de tous les coucous de la planète
    Pour EUX = tout est gratuit en FRANCE . Les bons et cons
    de FRANCAIS NAIFS . sont LA pour payer /payer/payer
    les factures des coucous !
    ALORS MACRON le fourbe / manipulateur / STOP . HONTEUX.

  4. Bluesun dit :

    Macron ? mais il a bien signé le pacte de Marrakech ?????

    Donc, il fait encore du bla bla bla

    Poudre au yeux, poudre à endormir, poudre suppo,

    De plus en campagne, lors des présidentielles, il l’a dit ;
    “je veux plus d’Europe, plus de migrants”….

    Il nage dans le bonheur le novice, il a ce qu’il veut, il fait ce qu’il a dit, et de plus il est en marche pour…..

    Ah, oui, Elections obligent, il largue inutilement du CO2.

  5. amazonia dit :

    DES MIGRANTS ? PAR MILLIONS ? STOP LES COUCOUS .
    STOP .
    CONTINENT AFRICAIN = 54 pays
    CONTINENT AFRICAIN = trés grand +++ donc c’est les responsables des pays AFRICAINS qui doivent prendre en charge
    les MIGRANTS de leur CONTINENT ./
    LES MIGRANTS du continent AFRICAINS
    Doivent rester sur le continent AFRICAIN ./

Laisser un commentaire