/>

Dépassé, le fisc s’en remet à Big Brother

Rédigé par notre équipe le 02 octobre 2019.

La fraude fiscale est l’une des grandes priorités de tous les Gouvernements qui passent depuis une certaine affaire Cahuzac… C’était aussi le cas avant, mais ce scandale a permis de faire repartir le moulin à vent. La fraude fiscale est donc un fléau à combattre, mais l’équipe Macron ne fait pas bien mieux que ses prédécesseurs. Alors, Bercy en appelle aux grands moyens et au lieu de mettre des inspecteurs consciencieux et travailleurs sur le dos des petits et très gros fraudeurs, il pense trouver la solution miracle en épiant les réseaux sociaux…

Le Budget 2020 est déjà discuté au Parlement et il est peu de dire que le Gouvernement est à la peine pour le boucler. Tous les secteurs, toutes les catégories sociales (sauf une) ont été ratiboisés et Bercy est toujours à la recherche de satanés milliards. Mais où donc les trouver sans toucher aux méga-fortunes qui ont porté Macron au pouvoir ? Lançons la chasse aux fraudeurs fiscaux ! Une excellente idée, mais il y a fraudeurs et fraudeurs, car au lieu de s’attaquer aux entreprises du CAC 40 et aux grosses fortunes qui s’ingénient à faire de « l’optimisation fiscale », ce sont les « prolos » qui vont être scrutés grâce à la magie d’Internet et des réseaux sociaux.

Facebook et consorts deviennent officiellement des agents du fisc

Jusqu’à 100 milliards d’euros envolés chaque année à cause de la fraude fiscale. Le phénomène est difficile à évaluer (c’est logique), mais chacun a bien compris que si certains ne contournaient pas les règles fiscales (et elles sont nombreuses), il serait possible de relâcher la pression même en poursuivant une politique aussi ubuesque où les milliards sont dépensés n’importe comment et où le « pognon de dingue » est finalement englouti par une petite caste moralisatrice. Ceux qui se gavent seront laissés tranquillement à leurs affaires. Le fisc vise plutôt le Français moyen, le gilet jaune en puissance, celui qui commence à mal penser et à mal voter et qu’il faut donc calmer.

Comment faire alors que Bercy met moins d’inspecteurs pour contrôler cette immense masse de prolétaires réfractaires au changement et donc parfois à l’impôt ? Dans notre société numérisée et où le surmoi n’a plus de sens, rien de mieux que faire appel aux réseaux sociaux et sites. Des envies de Big Brother clairement affirmées dans l’article 57 du projet de loi. Ce dernier permettra « le développement d’algorithmes pour améliorer le ciblage des contrôles fiscaux » à partir de l’exploitation de données issues d’une « collecte générale préalable ». Autrement dit, le fisc français suit la logique de la NSA et surveille tout le monde.

La CNIL s’est logiquement émue de ce braquage de données, mais quand l’Etat veut faire les poches, rien ne peut l’arrêter. Le quidam qui aura le malheur de publier une photographie de lui prenant la pose à côté d’un bolide garé là se mettra dans le pétrin. Le fisc pourrait en conclure qu’il s’agit du véhicule de ce père de famille officiellement trop fauché pour ne partir qu’en vacances que cinq jours par an avec sa marmaille. Le dealer qui roule en Porsche dans sa cité et qui touche le RSA, bénéficie de la CMU et d’autres largesses de l’Etat est quant à lui déjà bien identifié, mais laissé tranquille par le fisc ou tout autre représentant de l’Etat. Imaginez donc ! Une saisie de ses biens et son arrestation entraînerait une émeute. Tout ce dont ne veut surtout pas l’Etat.

Alors, ce sont toujours les mêmes qui sont suspectés de vouloir frauder le fisc. Ce Gouvernement est une véritable machine qui ne relâche jamais son emprise sur ses victimes. Un monstre créé par nos élites pour mieux enterrer des Français coupables d’être trop Français et encore pas assez sous le joug de l’Etat.

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. amazonia dit :

    Nombreux parasites d’état !
    Salaires + privilèges +
    depuis SARKOLAND /MACRON .
    VENDRE LA FRANCE ? SCANDALEUX
    QATAR /ARABIE SAOUDITE . DANGER OUI .
    ALORS LE POGNON DE DINGUE pour les dirigeants
    super magouilles /
    FOOT ? Coupe du monde ! QATAR des milliardaires qui vivent
    du sang et des larmes des ESCLAVES .
    Construire des bâtiments pour le SPORT ?
    ECOLOGIE ? VASTE CONNERIE +++
    ALORS crédibilité = ZERO . Démocratie !
    SARKOLAND/MACRON tous EN MARCHE lécheurs de Babouches .

  2. Bluesun dit :

    “”il pense trouver la solution miracle en épiant les réseaux sociaux…”

    Par le biais de la délation, des réseaux sociaux, des photos, et tout autre moyen, ils vont bien finir par trouver le coffre de Benalla.

    En tous cas une chose semble certaine, dans un monde où la liberté s’est trouvée détruite par les progressistes, le progrès, c’est d’être constamment surveillé, espionné, épié.

    Le futur n’appartient-il pas à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves ?

    “En même temps”, s’imaginer que le “nouveau monde” est beauté, ça doit éviter les cauchemars journaliers.

Laisser un commentaire