/>

10 000 postes supprimés à la HSBC, la crise du secteur bancaire s’aggrave

Rédigé par notre équipe le 08 octobre 2019.

HSBC

Le Financial Times a lancé une petite bombe ce lundi 7 octobre. Selon le média britannique, la banque fondée en 1865 s’apprête à dégager 10 000 de ses employés. Une vague de départs qui fait écho à une première engagée en août dernier et qui illustre les difficultés des grandes banques. Des difficultés bien difficiles à comprendre au vu du soutien incroyablement puissant des Banques centrales. Une politique finalement toxique qui porte des coups terribles à l’économie réelle. La situation est désastreuse et bien plus grave que ne le disent le pouvoir et les médias (économiques) aux mains des grands patrons qui ont érigé un banquier à la tête de l’Etat.  

Avec 10 000 emplois supprimés, la banque britannique HSBC s’apprête à sabrer avec vigueur dans des effectifs déjà moribonds. En août dernier, la banque avait décidé de près de 5 000 départs, mais cette première charrette avait été jugée insuffisante et le patron de la HSBC appelé à démissionner après dix-huit mois en poste. Son successeur a moins de scrupules (ses bonus sont sans doute liés en grande partie au nombre de personnes virées) et ce sont donc 10 000 emplois supplémentaires jetés à la poubelle. Le détail des victimes reste encore à connaître, mais on parle déjà de suppressions de postes en France.

Interdiction d’évoquer la crise du secteur bancaire

Les premières victimes seront avant tout européennes, car le Vieux Continent n’est plus assez lucratif selon une source anonyme citée par le Financial Times. « Il y a une modélisation très difficile en cours. On se demande pourquoi nous avons autant de gens en Europe alors que nous avons des rendements à deux chiffres dans certaines parties de l’Asie ». Il faut donc couper dans le gras d’autant que les employés sont perçus comme un boulet et non pas comme une richesse. Pourquoi payer des traders quand un ordinateur peut faire le boulot ? Pourquoi verser un salaire de guichetier quand une machine répond aux questions (les moins pressantes) des clients ?

La HSBC va mal et ne fait en rien tache dans le monstrueux tableau proposé par le secteur bancaire mondial. Les banques virent à tour de bras et s’il est encore possible de faire des bénéfices, c’est uniquement grâce au travail de fou des Banques centrales qui créent de la fausse monnaie dans des proportions jamais vues ni imaginées. En France, la Société générale a annoncé la suppression de 1 600 postes tandis que les banques systémiques allemandes sont dans le rouge. La Commerzbank, deuxième prêteur allemand, va dégager un dixième de ses effectifs (soit 4 300 postes) et suit l’exemple de la Deutsche Bank obligée de mettre à la rue 18 000 personnes ! L’économie allemande ne serait-elle qu’un songe elle aussi ?

Aucune grande banque n’est épargnée à travers le monde et plus rien ne semble pouvoir sauver un système arrivé en bout de course. Plus de dix ans après la crise bancaire qui a fait tellement de mal aux gens, les banques continuent de déverser leur poison avec la complicité des Banques centrales et donc des pouvoirs publics. Un scandale qui ne dit pas son nom et dont les nouvelles secousses promettent d’être extrêmement destructrices. Carnage en vue !

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Bluesun dit :

    “Carnage en vue” ?

    C’est depuis 1982, début des délocalisations de l’emploi via l’Europe-mondialisation, que le carnage programmé était en vue.

    Devant la multiplication “non stop”, des chômeurs, des travailleurs pauvres, des pauvres, des SDF, des SDF décédés l’hiver de froid de faim sur un bout de trottoirs, que le carnage annoncé se profilait.

    C’est devant les grèves “non stop” dans tous les secteurs, pour cause de perte d’emplois, depuis 40 ans que, le carnage était promis.

    Quand l’élu d’une main tuait l’emploi, de l’autre étranglait le peuple, et de la bouche sortaient des promesses qui servaient de leurres, au retour du plein emploi, que la cata était évolutive.

    Nos emplois brûlaient, mais qui voyait, à part les chômeurs en marchent vers leur décadence ?
    Le peuple regardait ailleurs, toujours à voter pour les mêmes annonceurs de leurres.

    Pertes d’emplois récentes :
    Bercy supprime 5.800 postes
    Thomas Cook = 22.000 suppressions de postes
    Pernot Ricad supprime 190 postes
    Fin de Aigle Azur = 870 postes supprimés
    Air Ways cessation de paiements 570 suppressions de postes.
    1 suicide par jour chez les agriculteurs…

    A présent les banques….
    Et dire qu’ils ont voté pour le jeunot qui se disait dans un jeu de DESTRUCTION, lorsque fin 2015, la SNCF annonçait la suppression de 1.400 emplois.

    L’emploi est moribond parce que le peuple ne voyait rien venir.
    Le jeunot dit alors qu’il est fainéant, parce qu’il ne change pas de trottoir pour trouver l’emploi.
    Certainement a t-il tapé au pied des réverbères, et constaté que les emplois tombent par dizaines ?
    Dommage pour les SDF, sans doute ne décèdent-ils pas dans la bonne “rue, ou sur le bon trottoir”?

    France sauvée ???
    La Schippa se met à la sorcellerie, à défaut de faire bouillir la marmite, le peuple pourra faire bouillir le chaudron.

  2. Bluesun dit :

    Un oubli :

    En 2020 = 2.500 policiers de moins. Info du 2/10/2019

    Si toujours les gilets jaunes, moins de prime à verser pour tabasser.

  3. amazonia dit :

    CASSER des entreprises ! simple /basique !
    MICHELIN ? Problème avec la MONDIALISATION ? OUI .
    Les gros carnassiers qui achètent de PNEUS par millions !
    SPORT des mondialistes ! prix toujours plus bas /bas /bas !
    résultat de courses ?
    FABRICATION EN ASIE . /CHINE . des PNEUS de moindre qualité
    MICHELIN ?
    Même nos garagistes ont du mal a obtenir ?
    Des pneus MICHELIN ( été/hivers ) les nouveaux modèles ?
    Pourquoi !
    les centrales d’achat ! les grossistes qui font des réductions
    a nos garagistes ? pour achat de pneus de merde
    moins cher QUI ARRIVENT PAR BATEAUX DE CHINE ?
    ALORS ? BORDEL DE MONDIALISATION . OUI
    Consommateurs pris en otage par les rapaces
    les intermédiaires des PNEUS .
    LES PLUS FIABLES ? comme MICHELIN ?
    Dur de les obtenir ?
    GROSSE MAGOUILLE / du pognon de dingue
    lorsque vendre des pneus de merde ! rapporte +++
    les vendeurs EUX gagnent plus +++toujours plus +++

Laisser un commentaire sur Bluesun