/>

Anne Hidalgo s’essaie au parachutisme électoral

Rédigé par notre équipe le 21 octobre 2019.

Il ne se passe pas une semaine sans que les prétendants à la mairie de Paris se distinguent d’une manière généralement peu positive. Il faut dire qu’avec ce niveau général, aucune belle surprise n’est possible. Seuls les « coups » sont bons à mener et à ce jeu, Anne Hidalgo (toujours officiellement candidate à rien) est une experte. Après vingt ans en haut de la pyramide parisienne, elle découvre soudainement l’explosion de la délinquance. Une prise de conscience opportuniste qui n’entraînera aucune réponse sauf d’un point de vue personnel, car pour être certaine d’être réélue au Conseil de Paris, Hidalgo aurait choisi de changer d’arrondissement et de tourner le dos à un XVe arrondissement pas assez gaucho-compatible.

Anne Hidalgo est « concentrée sur son travail ». A tel point qu’elle ne pourra lancer sa campagne électorale qu’à la fin de l’année, voire même début 2020. Anne Hidalgo n’entend sortir de l’Hôtel de Ville qu’au dernier moment histoire de ne pas prendre froid ou de rencontrer un Parisien mécontent. La stratégie est cousue de fil blanc et la fébrilité est telle du côté d’Hidalgo qu’elle est prête à changer d’arrondissement afin de s’assurer une élection facile et sans campagne sur le terrain. Alors, celle qui vante le bien-vivre et la chaleur du 15e arrondissement depuis 2001 s’apprête à prendre son parachute pour un atterrissage qu’elle souhaite en douceur dans le 11e arrondissement.

Un parachutage pour un décollage électoral ?

Que reste-t-il de ce magnifique 15e arrondissement qu’Anne Hidalgo assure adorer et habiter avec sa famille depuis de si longtemps ? Il reste surtout des défaites à plate couture, car Anne Hidalgo est devenue numéro 2 de l’Hôtel de Ville puis finalement maire de Paris en se faisant battre à chaque fois dans « son » arrondissement. Incapable de devenir maire de l’arrondissement le plus peuplé de la capitale, Hidalgo n’a jamais perdu au change, car avec la logique d’appareil, elle est parvenue à accéder aux plus hautes responsabilités. L’onction du conseil municipal est passé par là et pour renouveler cette recette miracle Hidalgo mise aujourd’hui sur le 11e arrondissement afin d’être certaine de décrocher une place dans ce conseil.

Selon Le Parisien, elle sera placée en seconde position de la liste PS du 11e et n’aura qu’à passer à l’occasion sur un marché pour y être élue sans effort. Le reste se jouera dans la presse à coups de phrases assassines vis-à-vis des autres candidats et de présentations de son bilan en décalage complet avec la réalité. Anne Hidalgo a de la ressource et heureusement qu’elle peut compter sur la division d’En Marche et sur des Républicains si paumés qu’ils s’en remettent – sans enthousiasme, certes – à Rachida Dati. Cette dernière a d’ailleurs commencé sa campagne interne à la télévision (le terrain, ce n’est guère pour elle non plus) et a déroulé une belle prestation aussi vide que son bilan en tant que maire du 7e arrondissement.

7e, 11e, 15e, à chaque arrondissement sa sociologie propre avec l’espoir qu’elle ruissèlera assez pour décrocher les clés de l’Hôtel de Ville. La plupart des candidats en lice n’ont aucune chance (le très médiatique et hors sol Gaspard Gantzer en est la parfaite illustration) et c’est uniquement parce qu’elle est en compétition avec des incapables, qu’Hidalgo à une chance. Face à un candidat qui ne respire par la nullité, Hidalgo pourrait même créer un 21e arrondissement, elle ne parviendrait pas à se faire élire. Si seulement, l’élection ne se jouait pas au troisième tour… Tant pis. Il ne reste plus qu’à profiter d’une course qui réserve encore des épisodes cocasses illustrant le niveau épouvantable du personnel politique parisien.

Déjà une remarque sur cet article

  1. Bluesun dit :

    “Hidalgo aurait choisi de changer d’arrondissement”

    De Paris, elle en a fait une mélasse.
    Après son tour de piste, Hidalgo “aurait choisi ” de chansger d’arrondissement.

    Hidalgo, est à la recherche d’un arrondissement propre, sans doute pour en faire un Paris “mélasse” 2 ?

    Tant qu’ils y a des gens qui, votent pour….

Laisser un commentaire