Le « monde d’après » a un air de déjà-vu

Quelle amertume…tant d’envolées lyriques pour, finalement, décevoir le public et revenir si vite aux vieux réflexes du « monde d’avant ». Le Président de la République aurait-il surjoué le mélodrame, dans une tentative infructueuse...

Permanences dégradées : les semeurs de chaos déplorent les effets de leur politique

  « Climat malsain et nauséabond », « climat de violences inacceptables », les députés En Marche auraient-ils enfin ouvert les yeux et renoncé à faire avancer la Macronie ? Malheureusement, ces déclarations visent les Français et...