Baisser le prix du travail pour une France plus compétitive

Ce n’est pas en multipliant les emplois-aidés (300.000 prévus par le projet socialiste), en grossissant les rangs de l’éducation nationale (60.000 recrutements pour François Hollande) ou en fermant des centrales nucléaires que...