Quand la droite perd son âme (et sa tête)

Il est 20h03 ce 23 avril 2017 lorsque François Fillon arrive devant ses partisans et prononce des mots lourd de sens : « il n’y a pas d’autre choix que de voter contre l’extrême...