Côte d’Ivoire : un salaud tué, des innocents sauvés ?

A-t-on le droit de tuer de sang-froid un criminel si c'est le seul moyen de l'empêcher de piller, violer et massacrer ? C'est la question à laquelle devra répondre la cour d'Assises...