/>

Jean-Marc Millet
 

21 05
lefebvre_frederic

Les candidats indépendants des Français de l’étranger veulent se démarquer

Depuis la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008, les Français établis hors de France peuvent être représentés à l’Assemblée Nationale. Comme dans l’Hexagone, la bataille fait actuellement rage être le PS et l’UMP afin d’obtenir les 11 sièges prévus pour les expatriés. A l’ombre des grands partis, plusieurs candidats indépendants essayent de se démarquer.