/>

mamie loto
 

20 02
URSSAF

URSSAF : après mamie loto, mamie bistro

Une grand mère de 65 ans a été traînée devant les tribunaux rouges car son mari l’a aidée à servir des demis sans être déclaré dans le bistro de campagne qu’elle gère et où elle vit. Après Huxley et Orwell, la gauche française joue à Kafka…

12 11
racailles_hollande

Mamie Loto condamnée à une peine de prison (vidéo)

Alors que la justice laisse sortir toutes sortes d’agresseurs et de voleurs multirécidivistes, elle a courageusement condamné Yvette Bert, la grand-mère de 77 ans connue sous le sobriquet de Mamie Loto, car cette dernière avait organisé des soirées loto afin de récolter des fonds pour des associations caritatives. La punition de cette pauvre dame pour avoir tenté d’aider son prochain : une peine de prison et une amende de 129000 euros.