Orelsan relaxé : une défaite pour la police de la pensée

Le rappeur Orelsan, attaqué par les “intifadistes” de l’égalité des genres de Ni Putes ni soumises, pour le texte de son morceau “Sale Pute”, a été relaxé par la justice. Une défaite...