Hollande, Royal, Clinton : quand les nuls rêvent de revanche

Les professionnels de la politique sont bourrés de défauts. En plus d’être en général très mauvais, ils s’accrochent comme des morts de faim lorsqu’ils perdent le pouvoir. Ils croient être géniaux, indispensables...