/>

signalétique
 

04 03

Pourquoi veiller à l’usage de la langue française aux Jeux n’a-t-il rien de chauvin ?

« Je demeure persuadé qu’un univers dans lequel il n’y aurait qu’une seule langue internationale ne pourrait que nous amener à mourir d’ennui », faisait savoir le linguiste Claude Hagège dans un entretien au Figaro. Des propos qui trouvent un écho tout particulier dans le cadre des derniers Jeux olympiques qui se sont tenus à Sotchi. L’usage de la langue française fait l’objet d’une veille attentive de la part de l’OIF