/>

tribunal de grande instance
 

10 12
trierweiler_hollande_royal_tweet

Hollande demande à la justice de défendre Trierweiler

“Moi président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante.” Énième renoncement mensonge d’un président de la République qui a écrit une lettre au juge en charge de la plainte de Valérie Trierweiler envers les auteurs du livre «la Frondeuse». Dans cette lettre, le président de la république (pouvoir politique) exerce une pression sur le juge (pouvoir judiciaire) afin que ce dernier donne raison à la concubine du président (affaire privée). Elle est pas belle la France ?